Fiche d’information : Le gouvernement du Canada et la Province de la Colombie-Britannique annoncent des investissements dans des projets de recherche scientifique et des projets de restauration de l’habitat et de conservation du saumon sauvage dans toute la Colombie-Britannique

Document d'information

Voici les projets de la Colombie-Britannique qui reçoivent un financement du Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique (le Fonds):

  • L’Institut national des pêches autochtones collaborera avec les collectivités autochtones pour déterminer d’éventuelles initiatives à grande échelle regroupant diverses Premières Nations qui pourraient être appuyées par le Fonds. Ces efforts favoriseront également une participation accrue des Autochtones aux partenariats scientifiques, à l’innovation et aux investissements dans l’infrastructure qui amélioreront la productivité, la durabilité et la sécurité dans l’ensemble du secteur. L’Institut national des pêches autochtones recevra jusqu’à 385 000 $ de financement.
  • Dirigé par la British Columbia Conservation Foundation, le projet « Innovative Habitat Restoration Demonstration » est un projet de démonstration pluriannuel entrepris à l’échelle du bassin hydrographique visant à mettre en valeur des méthodes novatrices de restauration de l’habitat qui tiennent compte des effets des changements récents dans les écosystèmes et qui apportera des avantages pour le saumon quinnat, le saumon coho, le saumon rouge et le saumon arc-en-ciel. Le projet encouragera la restauration, la protection et le maintien de populations et d’habitats de saumon sains et diversifiés. Le projet « Innovative Habitat Restoration Demonstration » recevra un financement de près de 5 millions de dollars (environ 792 000 $ la première année).
  • La Baker Creek Enhancement Society collaborera avec la Première Nation Nazko pour entreprendre la restauration de l’habitat essentiel touché par le feu qui a touché le plateau. Ces travaux empêcheront également la poursuite de la dégradation de l’habitat à la suite des précipitations normales et des tempêtes prévisibles. La Baker Creek Enhancement Society, en collaboration avec la Première Nation Nazko, recevra jusqu’à 750 000 $ (environ 150 000 $ la première année) de financement.
  • Le Pacific Climate Impacts Consortium (UVic) mènera des recherches afin d’améliorer notre compréhension des menaces potentielles que les changements climatiques font peser sur les salmonidés du Pacifique et leurs habitats, et de concevoir des outils d’évaluation des risques pour appuyer les approches régionales de gestion adaptative. Le Pacific Climate Impacts Consortium (UVic) recevra un financement de près d’un million de dollars (environ 113 000 $ la première année).
  • Le Fonds appuiera des éléments de la Vision 2021 du Sport Fishing Institute (SFI) de la Colombie-Britannique. Il s’agit d’un plan d’action visant à maximiser le potentiel social et économique de la pêche récréative sur la côte pacifique du Canada. Le projet vise à améliorer la représentation de la communauté des pêcheurs et à accroître la participation des jeunes, des nouveaux citoyens canadiens et d’autres personnes au secteur des pêches. La SFI recevra jusqu’à 701 000 $ (environ 149 000 $ la première année) de financement.
  • Le Conseil tribal Scw’exmx et ses partenaires évalueront et réhabiliteront les habitats dégradés dans les bassins hydrographiques de la rivière Coldwater et du ruisseau Guichon afin d’améliorer la survie du saumon arc-en-ciel et du saumon quinnat de la rivière Thompson. Le Conseil tribal Scw’exmx et ses partenaires recevront un financement de près de 1,3 million de dollars (environ 126 000 $ la première année).
  • La Secwepemcul’ecw Restoration and Stewardship Society, en partenariat avec les collectivités Secwepemc et le 100 Mile Natural Resource District, entreprendra la restauration de l’habitat essentiel touché par le feu de forêt Elephant Hill de 2017 sur les territoires traditionnels des huit Nations Secwepemcul’ecw. La Secwepemcul’ecw Restoration and Stewardship Society, les collectivités de la Nation Secwepemc et le 100 Mile Natural Resource District recevront un financement de près de 2,6 millions de dollars (environ 430 000 $ la première année).
  • Tides Canada et la Watershed Watch Society, en collaboration avec d’autres partenaires, mettront en œuvre le projet « Connected Waters », qui vise à déterminer les sites prioritaires nécessitant une mise à niveau de l’infrastructure et une restauration de l’habitat dans la partie inférieure du bassin hydrographique du fleuve Fraser, ce qui favorisera la réintégration des habitats vitaux du saumon sauvage. Tides Canada et la Watershed Watch Society recevront un financement de près de 600 000 $ (environ 232 000 $ la première année).
  • La Fondation du saumon du Pacifique (FSP) effectuera un examen scientifique des écloseries de la Région du Pacifique (y compris les écloseries communautaires et les grandes installations de Pêches et Océans Canada) pour évaluer le rendement et l’efficacité des outils génétiques et génomiques actuels en vue d’optimiser la production de saumon en Colombie-Britannique. La FSP recevra un financement de près de 1,1 million de dollars (environ 305 000 $ la première année).
  • La Fédération canadienne de la faune réunira des partenaires, y compris les gouvernements fédéral et provinciaux, des organisations non gouvernementales, des Premières Nations et des collectivités en vue d’établir l’ordre de priorité des efforts d’assainissement des passages du poisson en Colombie-Britannique et de maximiser les avantages pour le saumon arc-en-ciel et le saumon du Pacifique. La Fédération canadienne de la faune recevra un financement de près de 4 millions de dollars (environ 1,2 million de dollars la première année).
  • La British Columbia Cattlemen’s Association exécutera le Farmland Riparian Interface Stewardship Program (programme d’intendance de l’interface riveraine des terres agricoles), qui vise à promouvoir la restauration et l’intendance de l’habitat sur des terres agricoles en Colombie-Britannique. Le programme encouragera la planification environnementale des fermes dans le secteur agricole afin d’adopter des pratiques de gestion des terres plus respectueuses des poissons le long des corridors riverains, ainsi que la promotion de la conservation de l’eau pour les cours d’eau à saumon intérieurs de la Colombie-Britannique où le débit est souvent très faible. La British Columbia Cattlemen’s Association recevra jusqu’à 550 000 $ (environ 110 000 $ la première année) de financement.
  • Les Premières Nations Namgis, Kwikwasut’inuxw Haxwa’mis et Mamalilikulla collaboreront à des activités d’évaluation, d’établissement des priorités et de restauration de l’habitat essentiel du saumon dans les rivières Nimpkish et Kokish, les rivières prenant leur source dans la baie Bond, la baie Thompson, la baie Wakeman et le détroit de Viner, et les rivières proches de la baie Hoyea et du ruisseau Lull. Les Premières Nations Namgis, Kwikwasut’inuxw Haxwa’mis et Mamalilikulla recevront un financement de plus de 4,2 millions de dollars (environ 479 000 $ la première année).
  • Les Premières Nations Namgis, Kwikwasut’inuxw Haxwa’mis et Mamalilikulla travailleront ensemble aux premières étapes de l’établissement d’un laboratoire de génomique pour analyser les échantillons prélevés par les Premières Nations qui souhaitent effectuer un échantillonnage indépendant visant à déterminer la santé des poissons. Les Premières Nations Namgis, Kwikwasut’inuxw Haxwa’mis et Mamalilikulla recevront un financement d’environ 50 000 $.
  • Les Premières Nations Namgis, Kwikwasut’inuxw Haxwa’mis et Mamalilikulla mettront en œuvre le plan de surveillance et d’inspection autochtone de la Première Nation de Broughton, avec l’appui du Fonds, pour renforcer la capacité de suivi et de surveillance des piscicultures dans la région de Broughton, ainsi que la capacité de surveillance du saumon sauvage et d’autres espèces marines (et leurs écosystèmes) et pour entreprendre des activités de restauration de l’habitat du saumon. Les Premières Nations Namgis, Kwikwasut’inuxw Haxwa’mis et Mamalilikulla recevront un financement de près de 7,3 millions de dollars (environ 1,7 million de dollars la première année).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :