Le gouvernement du Canada investit plus de 7,3 millions de dollars dans des mesures d’intervention en cas de déversement de pétrole et dans la surveillance des données environnementales côtières de référence à Terre-Neuve-et-Labrador

Communiqué de presse

Le 6 septembre 2019

Ottawa (Ontario) - Le Canada possède le plus long littoral du monde et est entouré de trois océans, et la santé de nos océans est importante pour nous tous. Le gouvernement du Canada s'est engagé à protéger nos océans et nos voies navigables et à les garder propres, sécuritaires et productifs pour le bénéfice de tous les Canadiens, maintenant et dans l'avenir. Nous comprenons l'importance de protéger les écosystèmes marins qui abritent une abondance de vie marine, soutiennent plus de 350 000 emplois et des centaines de collectivités côtières et autochtones. Nous reconnaissons également que la recherche scientifique est essentielle à la prise de décisions fondées sur des données probantes dans la planification et la réalisation des efforts de conservation du milieu marin.

Dans le cadre du Plan de protection des océans du Canada ─ un plan historique de 1,5 milliard de dollars, nous investissons de façon significative dans la recherche scientifique pour aider à protéger nos côtes et nos voies navigables contre les effets d’éventuels déversements de pétrole, tout en appuyant la collecte de données de référence afin de pouvoir déceler les changements qui se produisent dans les milieux côtiers.

Aujourd’hui, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé que le gouvernement du Canada investit plus de 5,5 millions de dollars dans six projets de recherche menés à l’Université Memorial de Terre-Neuve pour aider à améliorer les protocoles et le processus décisionnel, qui permettront de réduire au maximum les effets environnementaux des déversements de pétrole. En outre, plus de 1,8 million de dollars sont investis dans dix initiatives de collecte de données environnementales marines menées par sept organismes partenaires dans la baie Placentia. Ensemble, ces investissements appuieront l’emploi d’environ 67 personnes par les partenaires des projets.

Initiative de recherche multipartenaire

Les projets entrepris par l’Université Memorial de Terre-Neuve mettront l’accent sur toute une gamme de techniques et de technologies visant à faciliter l’intervention en cas de déversement de pétrole au Canada. Ces projets sont financés dans le cadre de l’Initiative de recherche multipartenaire de 45 millions de dollars, qui vise à garantir que nous avons accès aux meilleures données scientifiques et aux meilleures méthodes d’intervention possible en cas de déversements de pétrole dans les eaux canadiennes, en appuyant la recherche concertée entre experts canadiens et internationaux.

Ces efforts nous aideront à améliorer nos connaissances sur le comportement des déversements de pétrole, la meilleure façon de les contenir, de les nettoyer, et de réduire au maximum leurs répercussions sur l’environnement.

Programme sur les données environnementales côtières de référence

Les sept organismes qui reçoivent des fonds sont la Newfoundland and Labrador Environmental Association, l’Université du Manitoba, la Humber Arm Environmental Association, le Northeast Avalon Atlantic Coastal Action Program, le Conservation Corps Newfoundland and Labrador, la Fish Food and Allied Workers Union, et l’Université Memorial de Terre-Neuve.

Ces initiatives de recherche s’inscrivent dans le cadre du Programme sur les données environnementales côtières de référence d’une valeur de 50,8 millions de dollars, qui donne lieu à une étroite collaboration entre les scientifiques de Pêches et Océans Canada, les collectivités autochtones et côtières, les organisations non gouvernementales, les universités et d’autres partenaires de recherche. Les groupes participants recueillent une vaste gamme de données scientifiques qui aideront à caractériser l’environnement côtier du Canada.

Citations

« La recherche scientifique est au cœur de la prise de décisions fondées sur des données probantes dont nous avons besoin pour planifier et mener à bien notre important travail de conservation marine. L'Initiative de recherche multipartenaire et le Programme sur les données environnementales côtières de référence réunissent les meilleurs chercheurs du Canada et du monde entier pour aider à protéger et à restaurer les écosystèmes océaniques de la génération actuelle, et à relever les nouveaux défis liés aux changements climatiques, tout en travaillant en partenariat avec les collectivités côtières. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« L'annonce d'aujourd'hui est une excellente nouvelle pour les collectivités côtières de Terre-Neuve-et-Labrador. Nous sommes heureux de joindre nos forces à celles de nos partenaires dans le cadre du Programme sur les données environnementales côtières de référence et de l'Initiative de recherche multipartenaire. Ces partenariats essentiels amélioreront nos connaissances scientifiques, feront progresser nos mesures d'intervention en cas de déversement de pétrole, et mettront au point de nouvelles technologies. Ensemble, ils contribueront à préserver la sécurité et la propreté de nos océans pour tous ceux et celles qui en dépendent aujourd'hui et dans l'avenir. »

L’honorable Seamus O’Regan, ministre des Services aux Autochtones et député de St. John’s South — Mount Pearl

« L’Initiative de recherche multipartenaire représente une occasion exceptionnelle de stimuler notre recherche, de former nos étudiants, d'élargir nos partenariats et d'accroître notre influence au Canada et dans le monde. Grâce à ces projets, nous croyons que nos recherches feront non seulement progresser les connaissances et les technologies d'intervention en cas de déversement de pétrole, mais qu'elles fourniront également d'importantes preuves scientifiques à l'appui des politiques et des décisions relatives aux déversements de pétrole. Les résultats aideront également notre industrie et notre gouvernement à atteindre les objectifs de développement durable et à faire la transition vers une économie propre. »

Bing Chen, directeur du Northern Persistent Organic Pollution Control Lab et professeur de génie civil à l’Université Memorial

Faits en bref

  • Le Plan de protection des océans est l’investissement le plus important jamais effectué par le gouvernement du Canada pour s’assurer que nos côtes sont plus saines, plus sécuritaires et mieux protégées.

  • L’Initiative de recherche multipartenaire renforce la collaboration avec les spécialistes de l’intervention en cas de déversements de pétrole partout dans le monde, fait avancer la recherche sur les déversements de pétrole au Canada, et contribuera à réduire au maximum les répercussions environnementales des déversements de pétrole.

  • Le Programme sur les données environnementales côtières de référence, qui s’inscrit dans le Plan de protection des océans du Canada, aide à recueillir une vaste gamme de données scientifiques dans six écosystèmes marins où le trafic maritime et l’aménagement côtier sont élevés.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :