Déclaration de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne concernant la réponse du gouvernement du Canada au Covid-19

Déclaration

Le 19 mars 2020

Ottawa, ON - La situation causée par le Covid-19 est fluide et évolue rapidement. Le gouvernement du Canada, en collaboration avec ses partenaires internationaux, et se basant sur les meilleurs conseils de santé publique disponibles, a pris un certain nombre de mesures pour aider à réduire les effets sur la santé des Canadiens. Bien qu'il s'agisse d'une urgence de santé publique, nous savons qu'elle a des répercussions sur de nombreuses personnes, sur le plan personnel, social et économique.

En plus de gérer les aspects de santé publique nécessaires à cette pandémie, notre gouvernement a pris et continuera de prendre des mesures pour soutenir les entreprises canadiennes et leurs employés. Comme l'a annoncé le premier ministre aujourd'hui, une nouvelle série de mesures économiques a été avancée pour permettre de stabiliser l'économie, et aider les Canadiens touchés par les répercussions de cette période des plus difficiles. Ces mesures, mises en œuvre dans le cadre du Plan d'intervention économique du gouvernement du Canada pour répondre au Covid-19, permettront d’octroyer jusqu'à 27 milliards de dollars en soutien direct aux travailleurs et aux entreprises du Canada, plus 55 milliards de dollars pour répondre aux besoins de liquidités des entreprises et des ménages canadiens par le biais de reports d'impôt, en vue d'aider à stabiliser l'économie.

Le gouvernement du Canada continue de fonctionner et de fournir des services aux Canadiens en cette période d'incertitude. Soyez assurés que Pêches et Océans Canada continuera de s'acquitter de son mandat. Les pêches continueront d'être gérées. Des permis continueront d'être délivrés. Nos agents de Conservation et Protection continueront de faire appliquer la Loi sur les pêches. La Garde côtière canadienne sera toujours prête à aider les marins, à assurer la sécurité maritime ainsi que le mouvement efficace des navires dans les eaux canadiennes. Le déglaçage et tous les services essentiels de la Garde côtière se poursuivront.

En tant que ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, je m'engage à faire en sorte que les secteurs canadiens de la pêche et de l'aquaculture reçoivent l’appui nécessaire pour que le Canada puisse continuer à être le chef de file mondial en matière de poissons et de fruits de mer de haute qualité, de grande valeur, et exploités de manière durable. Je suis en contact régulier avec de nombreux pêcheurs, transformateurs de produits de la mer, et groupes représentatifs pour être à l’écoute de leurs préoccupations et pour comprendre les défis économiques que pose cette pandémie.

Le caractère imprévisible de cette situation reste la seule chose que nous pouvons considérer comme une certitude. Toutefois, je suis convaincue que l'industrie peut s'adapter et surmonter les pressions exercées. Bien que d'importants événements internationaux en matière de commerce et promotionnels aient été reportés, je sais que certaines entreprises continuent de conclure des marchés à distance et que les chaînes d'approvisionnement continuent de fonctionner.

La résilience de ce secteur est inébranlable, et je suis convaincue qu’il va rebondir, tout comme l’ensemble de l’économie canadienne. Le gouvernement du Canada sera là pour intervenir à chaque étape du processus.

- 30 -

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-550-9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médis
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :