Déclaration de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne sur la collaboration fédérale-provinciale relative aux répercussions du Covid-19

Déclaration

Le 20 mars 2020

Ottawa, ON - En ces temps sans précédent, il est plus important que jamais que nous travaillions à tous les niveaux de gouvernement pour assurer la sécurité des Canadiens et soutenir les économies locales. Aujourd’hui, les ministres provinciaux des pêches et de l’aquaculture de l'Est du Canada se sont joints à moi par téléconférence afin de discuter des répercussions en évolution rapide du Covid-19 sur l’industrie au Québec, au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, et à l'Île-du-Prince-Édouard.

Nous avons discuté des préoccupations commerciales et des ralentissements se manifestant dans les secteurs du poisson, et des fruits de mer, qui ont résulté d’une chute spectaculaire de la demande d'exportation. Nous avons évoqué les récentes annonces de mesures économiques faites par le Premier ministre, notamment de nouvelles prestations d'assurance-emploi, des mesures de remplacement du revenu et d'un accès accru au crédit pour les petites entreprises. Nous avons abordé la question des pénuries temporaires potentielles de travailleurs étrangers, et la façon dont cette question est activement explorée au niveau fédéral. Et nous nous sommes engagés à faire des appels réguliers et à partager l'information, afin que les décisions puissent être prises avec l'information la plus précise et la plus disponible possible.  

Les décisions d'ouverture et de fermeture saisonnières continueront d’être fondées sur les principes de bonne gestion de la pêche. Soyez assurés que nous sommes tous déterminés à fournir aux femmes et aux hommes qui travaillent dur dans nos secteurs de la pêche et de l'aquaculture le soutien nécessaire pour continuer à travailler dans cette industrie résistante pour des générations à venir.

Je remercie mes collègues, les ministres André Lamontagne du Québec, Ross Wetmore du Nouveau-Brunswick, Gerry Byrne de Terre-Neuve-et-Labrador, Keith Colwell de la  Nouvelle-Écosse, et Jamie Fox de l'Île-du-Prince-Édouard, ainsi que la ministre Lana Popham, mon homologue de la Colombie-Britannique, avec qui je me suis entretenue au tout début de la semaine. Nous allons tous travailler ensemble pour que les secteurs de la pêche et de l'aquaculture restent un mode de vie durable pour les communautés rurales, côtières, et autochtones qui en dépendent.

- 30 -

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-550-9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :