Le Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril -  Projets au Québec 

Document d'information

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour protéger les espèces aquatiques en péril au Québec

Le Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril, qui prévoit 55 millions sur cinq ans, appuie une nouvelle approche de conservation des espèces aquatiques en péril au moyen d’investissements fédéraux ciblés. Ces investissements visent à appuyer les efforts de protection de tous les partenaires du milieu et de soutenir la capacité des Autochtones à conserver les écosystèmes et les espèces aquatiques au Québec et au Canada.

Au Québec, trois projets recevront un financement global important de plus de 3,5 millions de dollars du gouvernement fédéral.

Détails des projets

Les basses terres du Saint-Laurent zone prioritaire

  • La Société canadienne pour la conservation de la nature (CNC) recevra 1 465 226 $ sur quatre ans pour l’amélioration des habitats des espèces aquatiques en péril dans les basses-terres du Saint-Laurent.
  •  La Fédération de l’Union des producteurs agricoles de la Montérégie recevra 707 015 $ sur quatre ans pour contribuer à réduire l’apport de nutriments et de pesticides provenant de l’agriculture dans les cours d’eau de l’aire de répartition du chevalier cuivré.

Menace prioritaire : les perturbations acoustiques et physiques

  • Le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) recevra 1 362 050 $ sur quatre ans dans le but de minimiser les perturbations physiques et acoustiques des bélugas, des rorquals bleus, des baleines noires et des rorquals communs.

Novembre 2020 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :