Le gouvernement du Canada décide d’éliminer progressivement les permis d'élevage de saumon dans les îles Discovery à la suite de consultations avec les Premières Nations 

Communiqué de presse

Le 17 décembre 2020                         

Vancouver (Colombie-Britannique) –  L'aquaculture joue un rôle important dans l'économie canadienne et le gouvernement du Canada s'est engagé à la gérer de manière responsable et durable. Pour y parvenir, de nombreux facteurs doivent être pris en considération, notamment les consultations avec les Premières Nations, pour s'assurer que l'aquaculture convient à la communauté et à la région.

Aujourd'hui, l'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé son intention :

  • d'éliminer progressivement les exploitations de salmoniculture existantes dans les îles Discovery, en tenant compte que la période de 18 mois à venir est la dernière fois que des permis seront délivrés pour cette zone.
  • de stipuler qu'aucun nouveau poisson, quelle que soit sa taille, ne puisse être introduit dans les exploitations des îles Discovery pendant cette période.
  • d’exiger que toutes les exploitations soient exemptes de poissons d'ici le 30 juin 2022; mais de préciser que les poissons existants sur les sites peuvent achever leur cycle de croissance et être capturés.

Ces exploitations font partie des plus anciens sites de la côte ouest, et sont situées sur le territoire traditionnel des Premières Nations Homalco, Klahoose, K'ómoks, Kwaikah, Tla'amin, We Wai Kai et Wei Wai Kum. Les consultations avec les sept Premières Nations de la région des îles Discovery ont fourni des orientations importantes à la Ministre, et ont largement contribué à la décision prise. Cette approche s'aligne également sur l'engagement de la Province de la Colombie-Britannique en matière de régime foncier, selon lequel tous les permis d'aquaculture en date de juin 2022 doivent obtenir le consentement des Premières Nations locales.

En réponse aux commentaires des Premières Nations tout au long des consultations, le MPO veillera à ce que l'information soit partagée avec les Premières Nations qui vont de l'avant, et à ce qu'une invitation soit lancée pour participer et suivre les progrès alors que les exploitants capturent les poissons restants sur leurs sites.

Le Canada peut s’avérer un chef de file mondial de l'aquaculture durable lorsqu'il collabore avec les peuples autochtones, l'industrie, les communautés locales, et les gouvernements locaux. Le gouvernement fédéral continuera à travailler en collaboration avec ses partenaires à la transition responsable de l'élevage du saumon en parcs en filet dans les eaux côtières de la Colombie-Britannique d’ici 2025. L'engagement avec ces groupes est essentiel pour s'assurer que la transition est réalisable, économiquement viable, qu'elle tient compte des répercussions sociales, et qu'elle explore la gestion de l'aquaculture par zone. 

Citations

« Le gouvernement du Canada reste engagé en faveur d’une aquaculture durable et respectueuse de l’environnement, mais elle doit être développée de façon collaborative, et tenir compte des voix des peuples autochtones, et de tous les Canadiens. La décision d’aujourd’hui n’a pas été facile à prendre.  Je m'engage à travailler avec toutes les parties concernées ─ les Premières Nations, l'industrie, et la Province de la Colombie-Britannique, au cours des 18 prochains mois, pour garantir un processus de transition équitable et ordonné, qui élimine progressivement la salmoniculture dans les îles Discovery. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne 

Faits en bref

  • Le MPO a consulté les Premières Nations Homalco, Klahoose, K'ómoks, Kwaikah, Tla'amin, We Wai Kai (Cape Mudge) et Wei Wai Kum (Campbell River). Le Ministère a également tenu des discussions avec des représentants du secteur de l'aquaculture. 

  • Le MPO a délivré des permis de pisciculture en milieu marin dans les îles Discovery sur une base annuelle. 

  • Sur les 19 exploitations des îles Discovery, neuf sont mises en jachère (aucun poisson dans les parcs).

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse 
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans
et de la Garde côtière canadienne                     
343-550-9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :