À l’approche de la Journée mondiale de l’hydrographie, le gouvernement du Canada soutient les femmes dans le domaine de l’hydrographie

Communiqué de presse

Le 17 juin 2021

Ottawa (Ontario) - L’hydrographie est la science du levé et de la cartographie des eaux. C’est une branche scientifique qui vise à protéger nos vies, nos biens et l’environnement. Elle alimente les cartes nautiques qui aident les marins à naviguer en toute sécurité, stimule la prospérité économique mondiale en permettant la circulation des marchandises, et nous aide à cartographier les éléments cachés de la mer. Le 21 juin est la Journée mondiale de l’hydrographie ─ une journée pour célébrer l’hydrographie et la façon dont elle enrichit nos vies.

Aujourd’hui, le gouvernement du Canada est fier de contribuer à la croissance du domaine de l’hydrographie en investissant dans l’inclusion et l’équilibre entre les sexes. La ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Bernadette Jordan, a annoncé l’octroi de 300 000 $ sur trois ans à l’Organisation hydrographique internationale (OHI), pour renforcer le rôle des femmes dans le domaine de l’hydrographie. Dans le cadre des mesures prises par le Canada pour soutenir la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (Décennie des océans), ce projet permettra à un plus grand nombre de femmes de participer équitablement au domaine de l’hydrographie, et d’assumer davantage de rôles de leadership au sein de la communauté hydrographique internationale.

Depuis 100 ans, l’OHI est une autorité mondiale qui fait progresser la sécurité et l’efficacité maritimes afin de soutenir la protection et l’utilisation durable de l’environnement marin. Grâce à ce financement, le Canada aide les femmes, tant au pays qu’à l’étranger, à participer pleinement aux sciences océaniques comme l’hydrographie. Cet investissement contribuera également à soutenir les efforts visant à inverser le cycle de déclin de la santé des océans, et à créer de meilleures conditions de développement durable pour alimenter une économie bleue mondiale durable.

Citations

« Nous savons qu’une plus grande participation des femmes aux sciences de la mer mènera à une économie bleue plus forte et plus inclusive. Alors que nous fêtons la Journée mondiale de l’hydrographie, j’ai l’honneur de célébrer 100 ans de coopération internationale et d’aider à donner le ton pour les 100 prochaines années, qui verront entrer plus de femmes dans ce domaine, prenant ainsi la place qui leur revient à des postes de direction à travers le monde. En offrant des possibilités à un plus grand nombre de femmes en hydrographie, nous augmentons les perspectives, les connaissances et l’action transformatrice qui bâtiront un avenir meilleur pour tout le monde. »

- L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« La diversité des expériences et des connaissances est un atout dans une équipe, et favorise le progrès. Tandis que l’Organisation hydrographique internationale fête ses 100 ans de coopération internationale en matière d’hydrographie, l’annonce d’aujourd’hui tombe à point. Ce nouveau projet et le soutien du Canada contribueront à accroître le nombre de femmes dans le domaine de l’hydrographie, y compris à des postes de direction. En d’autres termes, il s’agit de la chose juste à faire, et du moment idéal pour agir. »

- Mathias Jonas, chercheur scientifique et, secrétaire général de l’Organisation hydrographique internationale.

Faits en bref

  • Le Service hydrographique du Canada (SHC) est une division de Pêches et Océans Canada. Depuis 1883, le Service hydrographique du Canada (SHC) étudie les eaux canadiennes afin d’assurer leur utilisation sécuritaire et durable et de permettre la navigation dans ces eaux. Son mandat principal est d’effectuer de l’arpentage hydrographique et de produire des cartes de navigation, des publications, des données et des services.

  • La Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030) est coordonnée et dirigée par la Commission océanographique intergouvernementale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture. Elle encourage les partenaires du monde entier à collaborer pour faire progresser l’océanographie afin de soutenir le développement durable de nos océans.

  • Le Canada s’est engagé à créer une stratégie de l’économie bleue qui protégera et revitalisera la santé des océans tout en tirant parti des nouvelles possibilités de croissance économique dans tous les secteurs océaniques. La Banque mondiale définit l’économie bleue comme étant l’utilisation durable des ressources océaniques en vue de stimuler la croissance économique et d’améliorer les moyens de subsistance et les emplois, tout en protégeant la santé des écosystèmes marins. Les secteurs océaniques du Canada contribuent approximativement à hauteur de 36,6 milliards de dollars par année au produit intérieur brut, et représentent près de 322 000 emplois. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343‑550‑9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :