Le gouvernement du Canada fait d’importants progrès et investissements visant à protéger les océans du Canada

Communiqué de presse

Le 22 juillet 2021 

Ottawa, Ontario – Entourés par trois océans et jouissant du plus long littoral au monde, les Canadiens ont un lien profond et particulier avec nos océans. Des océans en bonne santé entraînent des collectivités côtières en bonne santé – ils nourrissent nos familles et soutiennent des industries d’importance vitale. Le Canada est déterminé à protéger nos océans, ainsi que les écosystèmes et la vie marine qu’ils soutiennent.

Le Canada a fait d’importants progrès en matière de conservation marine au cours des six dernières années, en travaillant en partenariat avec les collectivités côtières et les gouvernements provinciaux, territoriaux, et autochtones. En 2015, le gouvernement du Canada a annoncé un objectif visant à protéger dix pour cent de nos océans d’ici 2020. Cet objectif a été atteint et dépassé en 2019. Le Canada a protégé environ 793 906 kilomètres carrés, soit près de 14 %, de nos zones marines et côtières.

Aujourd’hui, l’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé un investissement de 976,8 millions de dollars, prévu dans le budget de 2021, pour poursuivre nos efforts de conservation marine et atteindre notre objectif de protéger 25 % des océans du Canada d’ici 2025, et d’œuvrer en vue d’atteindre l’objectif de 30 % d’ici 2030.

Pour garantir que nos zones de protection marine (ZPM) atteignent efficacement leurs objectifs de conservation, la ministre Jordan a également présenté aujourd’hui Le Courant – Gérer les ZPM de la Loi sur les océans aujourd’hui pour l’avenir. Il s’agit du premier document d’une série devant être publié tous les cinq ans. Il présente aux Canadiens une mise à jour sur les progrès et les avantages que procure une gestion efficace des ZPM désignées aux termes de la Loi sur les océans, et il aidera à éclairer les futurs décisions et rapports sur la protection du milieu marin grâce aux succès, défis, et leçons tirées des ZPM établies à ce jour en vertu de la Loi sur les océans.

L’établissement de protections efficaces de nos milieux marins exigera des efforts considérables dans les années à venir, qui continueront de progresser grâce à des consultations, des discussions, et des négociations approfondies pour identifier de nouvelles zones, établir des protections, et garantir une gestion et une surveillance efficaces des zones. À l’avenir, nous continuerons de compter sur une approche collaborative avec les gouvernements provinciaux, territoriaux, et autochtones, ainsi que sur un engagement significatif avec les intervenants de l’industrie maritime et les collectivités côtières, pour nous assurer que notre approche est à la fois efficace et durable.

Les océans du Canada abritent une grande diversité d’espèces, d’habitats et d’écosystèmes, tels que des cheminées hydrothermales des grands fonds, des coraux d’eaux froides, des habitats essentiels pour les espèces en voie de disparition comme les baleines et autres cétacés, les stocks de poissons, qui soutiennent des pêches productives et durables - et la liste est longue. Protéger ces zones, c’est non seulement protéger la biodiversité et les écosystèmes naturels sous la surface, mais aussi soutenir les moyens de subsistance des Canadiens au sein des collectivités côtières, leur procurant ainsi des avantages économiques.

Citations

« Lorsque nous protégeons nos océans, nous protégeons les collectivités côtières qui en dépendent. Nous savons que des océans en bonne santé ont tellement plus à donner. Ils nourrissent plus de familles, créent plus d’emplois. Ils aident à nettoyer l’air que nous respirons. C’est pourquoi le Canada investit près d’un milliard de dollars dans ses efforts de conservation marine. En travaillant en partenariat, nous nous réunirons pour protéger 25 % de nos océans d’ici 2025, en travaillant pour atteindre 30 % d’ici 2030. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne 

« Le gouvernement du Canada s’est engagé de façon résolue pour protéger non seulement 25 % de nos océans, mais aussi 25 % de nos terres et de notre eau douce. Nous prenons ces engagements envers la nature non seulement pour atteindre les objectifs, mais aussi pour nous assurer que notre environnement naturel continue de nous soutenir, et contribue à avoir une incidence positive durable sur la vie de tous les Canadiens. Ce n’est qu’en nous appuyant sur des partenariats forts avec les provinces, les territoires et les peuples autochtones que nous pourrons garantir un avenir résilient à la fois pour notre environnement et notre économie. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, et ministre responsable de l’Agence Parcs Canada

« Les océans du Canada, l’abondance dans nos eaux et les richesses qui s’y trouvent ont créé de la prospérité pour les Canadiens. Des océans en bonne santé entraînent une économie en bonne santé. Des océans sains permettent aux générations futures de continuer à en bénéficier pour les années à venir. »

L’honorable Seamus O’Regan Jr., ministre des Ressources naturelles

« Grâce à cet investissement, le gouvernement du Canada démontre son leadership mondial en matière de conservation de la nature. La protection de nos écosystèmes marins va de pair avec la sécurité et l’efficacité du transport maritime, y compris la circulation des personnes et des marchandises. La santé des océans fait partie intégrante de l’économie bleue du Canada et contribuera à renforcer notre reprise économique après la pandémie. »

L’honorable Omar Alghabra, ministre des Transports

« Cet important investissement dans la protection des océans est fondamental pour la santé des côtes et des écosystèmes marins de l’Arctique et du Nord du Canada, ainsi que pour les collectivités autochtones et nordiques, qui en dépendent pour leurs moyens de subsistance. Nous protégeons et revitalisons nos océans tout en jetant les bases de notre Stratégie pour l’économie bleue, en vue de tirer parti du potentiel économique croissant et des possibilités d’emploi que l’Arctique et le Nord offrent aux communautés autochtones et nordiques. »

L’honorable Daniel Vandal, ministre des Affaires du Nord

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada s’est engagé à conserver 25 % des terres et des océans du Canada d’ici 2025. Le budget de 2021 prévoit 976,8 millions de dollars sur cinq ans pour l’établissement et la gestion de nouvelles aires marines protégées et d’autres mesures de conservation efficaces par zone, en collaboration avec les gouvernements provinciaux, territoriaux et autochtones, ainsi que les intervenants.

  • Le Canada continue de plaider à l’échelle internationale en faveur de la protection de 30 % des océans d’ici 2030, en tant que membre de l’Alliance mondiale pour les océans, et de la coalition de la haute ambition pour la nature et les peuples.

  • En tant que membre du Groupe de haut niveau pour une économie océanique durable, le Canada s’est engagé à gérer de manière durable 100 % de la superficie océanique relevant de sa compétence nationale d’ici 2025.

  • En juin 2022, le Canada occupera une place prépondérante pour faire avancer les discussions et la coopération mondiale en matière de conservation marine à l’occasion du 5e Congrès international sur les aires marines protégées (IMPAC5).

  • Nos océans sont essentiels aux moyens de subsistance des collectivités de tout le Canada. Nous voulons garder nos océans en bonne santé, afin de pouvoir développer ces industries de manière durable, et créer davantage d’occasions pour nos collectivités côtières. C’est pourquoi nous élaborons une stratégie durable de l’économie bleue.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193
Olivia.Mcmackin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :