Le gouvernement du Canada lance un appel de propositions pour des projets visant à protéger les espèces aquatiques en péril 

Communiqué de presse

Le 10 août 2021

Ottawa (Ontario) - La biodiversité naturelle du Canada joue un rôle important dans notre mode de vie. La santé de l’environnement et de la faune sauvage soutient notre culture, notre bien-être et notre économie. Le gouvernement du Canada s’engage à prendre d’autres mesures visant à renforcer le travail déjà en cours pour protéger et conserver les espèces en péril dans nos océans, nos rivières, nos lacs, nos estuaires, et nos marais, afin d’assurer leur survie pour les générations futures.

Aujourd’hui, l’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé un nouvel appel de propositions pour le Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril (FNCEAP). Ce fonds vise à soutenir le rétablissement et la protection des espèces aquatiques en péril, en permettant l’adoption d’approches axées sur les espèces multiples, les lieux, et les menaces. La somme de28,95 millions de dollars, prévue dans le budget de 2021, sera allouée aux projets du FNCEAP, dans le cadre de l’initiative Patrimoine naturel amélioré, sur cinq ans, à compter de 2021-2022. Cela  inclut 4,15 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir la prise en compte des connaissances autochtones et le renforcement des capacités. Ces investissements fédéraux soutiendront directement la conservation aquatique et la protection des espèces en péril dans tout le pays et dans les océans du Canada.

La ministre Jordan a également annoncé des priorités élargies pour le FNCEAP, et notamment : 

  • de nouvelles aires prioritaires à Terre-Neuve-et-Labrador et dans l’Arctique,
  • trois espèces prioritaires ont été identifiées─le saumon de l’Atlantique, le saumon du Pacifique et la baleine noire de l’Atlantique Nord─et le soutien continu pour toutes les espèces aquatiques en péril,
  • la prise en compte des connaissances autochtones et le soutien au renforcement des capacités autochtones liées à ces priorités.

La protection des espèces aquatiques en péril est une responsabilité commune. Grâce à ce fonds, le gouvernement du Canada continue à tirer profit d’une culture de la conservation, en donnant aux organisations canadiennes les moyens de participer à l’effort de collaboration pour conserver la nature. On s’attendra à ce que les partenaires de projet versent un financement de contrepartie. On encourage les parties intéressées à examiner les critères d’admissibilité et à soumettre une proposition de projet avant la date limite du 7 octobre 2021.  

Citations

« Pour protéger les espèces aquatiques en péril du Canada, il faut préserver la santé de nos rivières, de nos lacs et de nos océans pour les générations à venir. Depuis que notre gouvernement a lancé ce fonds en 2018, il a fourni un soutien essentiel aux partenaires et aux collaborateurs qui entreprennent cet important travail partout au Canada, y compris les efforts visant à réduire les empêtrements avec les engins de pêche, à mieux résoudre les problèmes liés aux prises accessoires, et à restaurer les habitats naturels. En protégeant nos espèces aquatiques en péril, nous investissons dans notre milieu naturel d’un océan à l’autre. »


L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

Liens connexes

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193

Olivia.Mcmackin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :