Pêches et Océans Canada et le gouvernement mi'gmaq de Listuguj s'entendent sur une saison automnale de pêche commerciale au homard

Communiqué de presse

Le 14 août 2021

Ottawa, Ontario - Le gouvernement du Canada attache une grande importance à ses relations avec les peuples autochtones, et est déterminé à respecter les traités de paix et d’amitié conclus entre nos nations. C'est pour cette raison que Pêches et Océans Canada (MPO) travaille avec le gouvernement mi'gmaq de Listuguj (GML) pour mettre en œuvre des activités de pêche d’une manière conforme à ses droits, à ses intérêts, et à sa gouvernance interne. 

Aujourd'hui, l'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne,  a annoncé que le MPO a conclu une entente avec le GML pour autoriser une courte saison de pêche commerciale du homard, visant à offrir à la communauté une plus grande souplesse dans ses activités de pêche. 

Une pêche commerciale du homard autorisée en vertu de permis aura lieu à l'automne dans la zone de pêche du homard 21B, une zone dans laquelle le GML a traditionnellement pratiqué la pêche commerciale du homard au printemps, et la pêche alimentaire, sociale et rituelle (ASR) du homard à l'automne au cours des deux dernières décennies. Cette saison de pêche commerciale donnera aux titulaires de permis, y compris le GML, le droit de vendre les produits capturés pendant la saison automnale. Tous les titulaires de permis de pêche commerciale de la ZPH 21B, qu'ils soient autochtones ou non autochtones, auront la possibilité de pêcher pendant cette saison commerciale d'automne. Les pêcheurs peuvent choisir de participer ou non, et les mêmes conditions de permis s'appliqueront à tous les participants.

Cette courte saison de pêche commerciale d'automne n'augmentera pas l'effort de pêche annuel autorisé dans la ZPH 21B. et le nombre total de jours de pêche ne sera pas augmenté. Pour garantir cela, l'effort maximal autorisé de pêche dans la ZPH 21B sera réparti entre la pêche d'automne et la pêche printanière, et distribué selon le choix des titulaires de permis.

Un facteur de capturabilité de sept sera appliqué au calcul de l’effort de pêche d’automne, qui tient compte du fait que le homard est plus facile à capturer à l'automne qu'au printemps. Cela signifie que l’effort déployé en nombre de jours-casiers à l’automne est multiplié par 7 et est par la suite déduit de l’effort autorisé au printemps suivant.

Citations

« En partenariat, le Canada et le gouvernement mi’gmaq de Listuguj mettent en œuvre un plan de gestion concertée des pêches pour cette collectivité. Il s’agit d’un plan durable qui n’augmente pas l’effort de pêche, il répond aux besoins du peuple de Listuguj, et il fonctionne dans le cadre de la pêche commerciale établie. Il s’agit du processus de réconciliation des droits en œuvre, et reflète ce que nous pouvons accomplir lorsque nous travaillons de Nation à Nation vers un objectif commun. »

L'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Je suis très heureux que le Canada prenne cette mesure pour reconnaître les droits issus de traités de la Première Nation mi'gmaq de Listuguj, de vendre ses prises de homard d'automne. Nous avons hâte de continuer à travailler avec le Canada pour mettre en œuvre notre entente de réconciliation des droits sur les pêches, exercer nos droits à l'autodétermination et à l'autonomie gouvernementale, et assumer un plus grand contrôle de la gestion de nos pêches. »

Chef Darcy Gray, gouvernement mi’gmaq de Listuguj

Faits en bref

  • Le 16 avril 2021, le gouvernement mi’gmaq de Listuguj et le gouvernement du Canada ont conclu une Entente de réconciliation et de reconnaissance des droits sur les pêches, jetant ainsi les bases d’une approche de gestion collaborative entre le GML et Pêches et Océans Canada, et ce qui a permis de fournir un cadre pour les discussions opérationnelles sur la pêche automnale du homard.

  • L’Entente de réconciliation et de reconnaissance des droits sur les pêches, d’une durée de cinq ans et renouvelable, porte sur des domaines d’intérêt mutuel, et permet de favoriser l’amélioration des relations avec la communauté des Mi’gmaq de Listuguj et d’obtenir des résultats concrets. Cette entente établit également une approche collaborative et de développement conjoint de la gouvernance des pêches.

  • Cette approche collaborative a mené à la création d'un comité de cogestion, au sein duquel la possibilité d'avoir une saison de pêche commerciale au homard à l'automne a été discutée et recommandée.

  • Cette courte saison commerciale automnale n’est pas une nouvelle activité de pêche, mais autorise simplement la vente des prises. Le GML a mené une pêche d’automne pratiquée à des fins ASR et a fourni des données sur les prises au cours des 20 dernières années.

  • Sur les six permis de pêche autorisés dans la ZPH 21B, cinq sont détenus par le GML et un permis est détenu par un titulaire de permis non autochtone.

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193
Olivia.McMackin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branché

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :