Déclaration de l’honorable Joyce Murray au sujet d’une demande de transfert fondée sur la recherche de Yellow Island Aquaculture Ltd. 

Déclaration

Le 22 décembre, 2021

Ottawa (Ontario) - En tant que Ministre, la gestion durable et responsable de nos écosystèmes océaniques reste une priorité pour moi, et notre gouvernement s’est engagé à protéger et à régénérer les stocks de saumon sauvage. En décembre 2020, la ministre Jordan a annoncé que les permis pour les fermes salmonicoles en parcs en filet dans les îles Discovery ne seraient renouvelés que jusqu’à l’été 2022. Cela a entraîné une réduction de plus de 3,5 millions de saumons d’élevage dans les îles Discovery depuis décembre 2020, et je veillerai à ce que la décision d’éliminer progressivement ces 19 fermes de parcs en filet soit maintenue jusqu’à son terme.

L'entreprise Yellow Island Aquaculture a récemment soumis une demande de permis de transfert de poissons à son site des îles Discovery, une exigence avant de procéder au transfert de tout poisson. Le site de Yellow Island appuie un programme de recherche pluriannuel, qui étudie les effets des prébiotiques et des probiotiques sur le saumon quinnat depuis 2018. L’information recueillie ici contribuera à une meilleure compréhension de l’immunité du saumon. Les scientifiques qui mènent l’étude ont demandé un transfert de 3 000 saumoneaux quinnat de leur écloserie à leur installation des îles Discovery pour deux mois supplémentaires, pour assurer qu’ils disposent de données cohérentes et fiables pour cette année de leur étude. Après avoir examiné attentivement leur demande, et compte tenu de la nature limitée dans le temps de la demande, j’ai accordé la prolongation de la licence et le permis de transfert, dans l’intérêt des sciences océaniques.

Toutes les demandes de transfert de poisson vers des sites situés dans les îles Discovery sont examinées en fonction des mérites individuels de la demande; toutes les demandes antérieures de transfert de poissons dans les îles Discovery ont été rejetées. Les examens comprennent les commentaires des Premières Nations et la prise en compte des facteurs environnementaux, scientifiques, et socioéconomiques. Au fur et à mesure que de nouvelles recherches et de nouveaux renseignements seront disponibles, le Ministère continuera d’adapter ses mesures pour protéger et rétablir les populations de saumon sauvage.

Le Canada peut devenir un chef de file mondial en matière d’aquaculture durable lorsqu’il est pratiqué en collaboration avec les peuples autochtones, l’industrie, les collectivités locales, et les gouvernements locaux. Nous demeurons déterminés à faire la transition responsable de l’élevage du saumon en parcs en filet dans toutes les eaux côtières de la Colombie-Britannique, et à présenter la toute première Loi sur l’aquaculture du Canada, qui respectera les compétences des provinces et territoires, et offrira plus de transparence et de certitude au sein de l’industrie.

- 30 - 

Personnes-ressources

Kevin Lemkay
Directeur des communications
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
613-408-5568
Kevin.Lemkay@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :