Le gouvernement du Canada prend des mesures cruciales pour reconstituer les stocks de poissons

Communiqué de presse

Le 28 avril 2022

Ottawa, Ontario - Le gouvernement du Canada s'est engagé à régénérer les stocks de poissons du Canada afin qu'ils puissent continuer à fournir aux Canadiens de la nourriture, des revenus, et des possibilités d’emploi pour des générations. En vertu de la Loi sur les pêches modernisée en 2019, le gouvernement du Canada a pris des mesures pour améliorer la santé des écosystèmes marins et la durabilité des stocks de poissons partout au pays.

Aujourd'hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Joyce Murray, a annoncé l’entrée en vigueur des modifications réglementaires supplémentaires, visant à reconstituer des stocks vulnérables de poissons.

Les dispositions relatives aux stocks de poissons sont maintenant en vigueur aux termes de la Loi sur les pêches. Cela impose à Pêches et Océans Canada l'obligation contraignante de gérer certains stocks de poissons de façon durable, et de mettre en place des plans de reconstitution lorsque les stocks s'épuisent. Des exigences sont également en place pour s'assurer que les plans de reconstitution sont élaborés de façon opportune et cohérente.

Les dispositions sur les stocks de poissons et les modifications réglementaires correspondantes ont été élaborées en partie grâce aux commentaires des groupes autochtones, des pêcheurs, des organisations environnementales non gouvernementales, d'autres intervenants du secteur des pêches, et de plus de 400 Canadiens.

Citations

« Il est absolument essentiel que les stocks de poissons du Canada soient restaurés, et le Canada en a fait une exigence légale. La pêche est essentielle à la sécurité alimentaire du Canada et constitue un moteur clé d’emplois et de possibilités économiques. C’est aussi un mode de vie et, pour de nombreux peuples autochtones, une nécessité sociale et rituelle, et il est donc crucial que le Canada prenne des mesures pour assurer la durabilité à long terme de nos stocks de poissons. Ces modifications réglementaires en vertu de la Loi sur les pêches s’appuient sur le travail accompli par Pêches et Océans Canada et ses partenaires, visant à reconstituer les stocks de poissons, et imposent une meilleure reddition de comptes en matière de gestion responsable des pêches pour les générations à venir. »

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Les dispositions relatives aux stocks de poissons s'appliquent actuellement à 30 stocks de poissons importants, dont 16 doivent être reconstitués. Pêches et Océans Canada est tenu d'élaborer et de mettre en œuvre les plans de reconstitution de ces 16 stocks au cours des 24 à 36 prochains mois, selon les critères énoncés dans le nouveau règlement. Le Ministère est bien placé pour respecter cette échéance.

  • Cinq des stocks de poissons visés par règlement ont actuellement des plans de reconstitution : la morue de l'Atlantique (OPANO 2J3KL), le maquereau, le sébaste bocace, la crevette nordique (ZPC 6) et le sébaste aux yeux jaunes (eaux intérieures).

  • En vertu des dispositions relatives aux stocks de poissons, Pêches et Océans Canada est tenu d'élaborer et de mettre en œuvre des plans de reconstitution dans les 24 à 36 prochains mois pour les stocks épuisés suivants: pour la morue de l'Atlantique (3 stocks), le hareng de l'Atlantique, le saumon quinnat (2 stocks), le saumon coho, le hareng du Pacifique, la plie canadienne, la plie rouge, et la merluche blanche.

  • En vertu des dispositions sur les stocks de poissons, Pêches et Océans Canada est tenu de mettre en place des mesures pour maintenir les stocks suivants, plus sains, à des niveaux durables : le flétan de l'Atlantique, le homard, la crevette nordique (4 stocks), le merlu du Pacifique, le sébaste acadien, la morue charbonnière, le merlu argenté, le crabe des neiges (3 stocks), et le sébaste aux yeux jaunes (eaux extérieures).

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Claire Teichman
Attachée de presse 
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
604-679-5462
Claire.Teichman@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :