Plan ministériel 2017-2018
Résultats prévus : ce que nous voulons réaliser au cours de l’année et ultérieurement

Programmes

Programme : Développement des entreprises

Description :

Malgré l’amélioration récente de la situation économique et quelques occasions prometteuses à l’horizon (par exemple, dans les domaines de l’énergie et de la construction navale), il reste de grands défis à surmonter afin que la région puisse maximiser sa croissance. La productivité, qui dans un certain nombre de secteurs reste beaucoup plus faible au Canada atlantique que dans les principaux pays et dans d’autres régions du Canada, est l’un des indicateurs les plus révélateurs de l’existence de grands défis. L’Agence travaille en partenariat avec les entreprises, les intervenants, les industries et les institutions du Canada atlantique afin d’améliorer la croissance et la productivité de l’économie de la région et ainsi d’accroître la capacité concurrentielle, les revenus gagnés et la création d’emplois. L’Agence s’emploie à améliorer la capacité de croissance économique des régions rurales et urbaines du Canada atlantique au moyen de divers mécanismes stratégiques : en aidant les entreprises – particulièrement les petites et moyennes entreprises – quant à leur mise sur pied, à leur expansion ou à leur modernisation ainsi qu’au démarrage et à l’augmentation de leurs activités d’exportation; en établissant des partenariats avec les universités et d’autres institutions afin de renforcer la capacité de recherche-développement de la région, d’accroître les activités de commercialisation et d’améliorer la productivité de la région; et en faisant la promotion de la transition vers l’économie du savoir, transition à laquelle l’Agence participe.

Faits saillants de la planification :

L’APECA s’engage, en 2017‑2018, à miser sur les avantages concurrentiels et les forces du Canada atlantique afin d’exécuter le programme d’innovation et d’aller de l’avant avec la Stratégie de croissance pour l’Atlantique, tout en travaillant avec les immigrants, les Autochtones, les femmes et les jeunes, et en tenant compte des possibilités qui s’offrent à ces groupes. En mettant l’accent sur l’innovation et la croissance des entreprises, l’APECA appuiera des initiatives visant à développer les talents, les compétences en affaires et la culture entrepreneuriale. Ces initiatives comprennent des investissements continus dans la recherche‑développement, la commercialisation, l’adoption et l’adaptation de technologies nouvelles ou améliorées, des initiatives de production allégée, l’expansion et la modernisation des entreprises, ainsi qu’un soutien aux accélérateurs et aux incubateurs d’entreprises. Ces initiatives comprennent également la création de partenariats avec des ministères provinciaux et d’autres ministères fédéraux pour coordonner les investissements dans les entreprises afin d’accélérer leur croissance et de renforcer le soutien aux entreprises dans des domaines prioritaires et dans des secteurs ou groupes clés, comme les technologies de l’information et des communications, l’agroalimentaire et les produits de la mer, et les technologies océanologiques – générant ainsi des retombées économiques importantes éventuelles pour le Canada atlantique.

En outre, l’APECA coordonne la prestation du Service de croissance accélérée dans le Canada atlantique en collaboration avec des ministères fédéraux et des organisations des gouvernements provinciaux. Il s’agit d’une initiative nationale qui améliore le taux et l’étendue de la croissance des entreprises. Cette initiative appuie les entreprises à forte croissance de manière collaborative, ciblée et souple en leur fournissant un point de contact unique afin d’accéder aux programmes gouvernementaux.

L’APECA s’emploiera également à accélérer la croissance propre au Canada atlantique en accordant des fonds aux entreprises et aux collectivités pour la réalisation de projets qui accélèrent la transition du Canada vers une économie plus propre et à faibles émissions de carbones grâce à la mise au point et à l’adoption de technologies propres. Lors de l’exercice 2017‑2018, l’APECA prévoit des investissements d’environ 17 millions de dollars dans des projets de technologies propres au Canada atlantique.

Enfin, en 2017‑2018, l’APECA mettra en œuvre une nouvelle stratégie de commerce et d’investissement qui appuie le programme d’innovation du gouvernement du Canada, et elle aidera les entreprises du Canada atlantique à naviguer dans les chaînes d’approvisionnement mondiales et les entreprises innovatrices de la région à accélérer leur entrée dans les marchés mondiaux. Grâce à ses programmes de financement, l’APECA maximisera les débouchés internationaux en investissant dans la création, la croissance et la diversification des marchés des exportateurs, en apportant son soutien en vue d’attirer, de retenir et d’accroître les investissements étrangers directs, et en encourageant un bon état de préparation et la participation aux marchés. Pour ce faire, l’Agence aidera les entreprises et des intervenants clés à se préparer et à saisir des occasions d’affaires internationales, notamment des activités de recherche, de formation, de perfectionnement des compétences, de renseignement sur la concurrence, de marketing international et d’engagement international. Pendant l’exercice 2017‑2018, l’APECA prévoit des investissements d’environ 20 millions de dollars dans des initiatives liées au commerce et à l’investissement, et ce faisant, collaborera activement avec d’autres ministères fédéraux et gouvernements provinciaux, ainsi qu’avec des intervenants et des partenaires clés.

L’APECA embrasse sa culture d’innovation, de collaboration et de mobilisation, et trouve constamment de nouveaux moyens de travailler différemment avec les intervenants, tant au sein du gouvernement fédéral qu’avec d’autres gouvernements et des homologues communautaires. L’APECA a amorcé le processus visant à expérimenter de nouvelles approches concernant des enjeux existants précis, et s’emploie à cerner de nouvelles possibilités pour de futures expériences. Parmi des exemples d’expériences réalisées par le passé et de nos jours, mentionnons l’adoption d’approche visant des résultats rapides pour améliorer un outil décisionnel de l’Agence au moyen d’un processus engagé, efficace et largement axé sur la collaboration, de même que l’application de la pensée conceptuelle et de l’introspection comportementale afin d’explorer les dimensions de la culture d’entreprise au Canada atlantique et de mobiliser des intervenants dans la création conjointe de solutions pour appuyer la prise de décisions continue au sujet des politiques et des programmes et l’élaboration de ceux-ci.

Ensemble, ces mesures et activités permettront aux PME du Canada atlantique d’accroître leur compétitivité et leur productivité, créant ainsi des emplois et des possibilités de générer la richesse pour l’économie de la région de l’Atlantique.

Résultats prévus :

Résultats attendus Indicateur de rendement Objectif Date d’atteinte de l’objectif  Résultats   réels de 2013-2014  Résultats   réels de 2014-2015  Résultats   réels de 2015-2016
Amélioration de la croissance et de la compétitivité des petites et moyennes entreprises du Canada atlantique Nombre de points de pourcentage de plus du taux de survie des entreprises qui ont reçu de l’aide de l’APECA par rapport au taux des entreprises comparables qui n’en ont pas reçu 10 Le 31 mars 2018 18 9 26
Nombre de points de pourcentage de plus du taux de croissance de la productivité du travail des entreprises qui ont reçu de l’aide de l’APECA par rapport au taux d’entreprises comparables qui n’en ont pas reçu 3 Le 31 mars 2018 7 7,3 6,1

Ressources financières budgétaires :
(en dollars)

Budget principal des dépenses de 2017-2018 Dépenses prévues pour
2017-2018
Dépenses prévues pour
2018-2019
Dépenses prévues pour
2019-2020
170 058 923 170 058 923 165 171 923 164 291 923

Ressources humaines :
(équivalents temps plein [ETP])

Nombre d’ETP prévus
pour 2017-2018
Nombre d’ETP prévus
pour 2018-2019
Nombre d’ETP prévus
pour 2019-2020
222 222 222

Programme : Développement des collectivités

Description :

L’économie de la région de l’Atlantique est fondée sur la grande diversité géographique, linguistique et culturelle de ses collectivités. Entre les régions rurales et les centres urbains, les occasions et les défis varient considérablement. Les collectivités sont à la base du développement économique et sont essentielles à la prospérité. L’Agence reconnaît l’importance des collectivités et appuie leurs efforts visant à développer les ressources dont elles ont besoin afin de contribuer pleinement à leur développement économique. Ainsi, en ce qui concerne le développement des collectivités, l’Agence concentre ses efforts et ses stratégies sur la création de collectivités dynamiques et durables où il y a une augmentation des activités économiques et commerciales et une infrastructure publique de qualité. L’Agence élabore et exécute des programmes qui satisfont les besoins particuliers en matière de développement économique des régions rurales du Canada atlantique et qui consolident la situation de la région. L’Agence collabore avec le secteur privé, les autres ordres de gouvernement, les autres ministères fédéraux, les établissements d’enseignement, les organismes sans but lucratif et les collectivités afin de conjuguer l’aide, de coordonner les efforts de développement économique, de cerner et d’exploiter les occasions émergentes et de s’attaquer aux difficultés économiques partout dans la région. Elle doit donc adopter une approche souple adaptée aux capacités, aux forces et aux difficultés réelles d’une collectivité donnée.

Faits saillants de la planification :

En 2017-2018, l’APECA contribuera au développement et à la diversification des collectivités en effectuant des investissements stratégiques qui mettent à profit les forces et les avantages concurrentiels de la région. C’est par l’entremise de la planification, du renforcement de la capacité, de partenariats stratégiques et d’investissements dans des secteurs clés comme le tourisme, l’énergie et d’autres industries à valeur ajoutée que l’Agence soutient la création de collectivités dynamiques et durables qui stimulent l’économie et les activités commerciales et qui offrent des infrastructures publiques de qualité.

L’APECA continuera d’investir dans des études et des activités de planification stratégique, des initiatives de marketing et le perfectionnement des compétences pour les collectivités, les établissements d’enseignement, les associations industrielles et les organismes sans but lucratif afin de promouvoir l’entrepreneuriat, l’attraction de talents et la croissance des entreprises. L’APECA soutiendra également l’élaboration de projets d’infrastructure communautaire essentiels qui stimulent la croissance à long terme dans la région.

Grâce à la collaboration et à l’établissement de partenariats avec divers intervenants, dont les gouvernements provinciaux et les administrations municipales, l’APECA attirera des investissements et maximisera l’utilisation des ressources pour accroître les retombées économiques éventuelles au Canada atlantique. L’Agence poursuivra le dialogue avec les communautés de langue officielle en situation minoritaire pour cerner les investissements qui amélioreront la vitalité de ces collectivités par l’intermédiaire de ses programmes habituels et de l’Initiative de développement économique de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018.

L’APECA accroîtra la compétitivité du tourisme rural en renforçant ses partenariats avec les dirigeants communautaires, en investissant dans les infrastructures communautaires et en guidant les collectivités (et les régions touristiques) par l’entremise d’un processus visant à élaborer et à mettre en œuvre des plans d’action stratégiques et viables axés sur le tourisme.

L’APECA continuera d’investir dans des corporations au bénéfice du développement communautaire (CBDC) et d’autres organismes de développement communautaire pour s’assurer que les propriétaires d’entreprises rurales et urbaines, qu’il s’agisse de jeunes ou de nouveaux entrepreneurs, aient accès au capital, à l’information et aux conseils dont ils ont besoin pour consolider et faire croître leur entreprise. En outre, l’Agence continuera à soutenir la vitalité et la croissance des collectivités et des entreprises autochtones. Elle collaborera avec ses partenaires et investira dans des projets appuyant les priorités énoncées dans le Cadre fédéral pour le développement économique des Autochtones et dans la Stratégie de développement économique autochtone de l’Atlantique.

Résultats prévus :

Résultats attendus Indicateur de rendement Objectif Date d’atteinte de l’objectif Résultats réels de 2013-2014 Résultats réels de 2014-2015 Résultats réels de 2015-2016
Des collectivités du Canada atlantique dynamiques et viables dont le niveau d’activité économique et commerciale augmente Pourcentage des projets de Développement des collectivités (DC) qui ont satisfait aux attentes et ainsi contribué au résultat attendu de DC 80 % Le 31 mars 2018 100 % 91 % 96 %
Nombre de points de pourcentage de plus du taux de survie des clients qui ont reçu de l’aide des CBDC par rapport au taux d’entreprises comparables qui n’en ont pas reçu 10 Le 31 mars 2018 Sans objet1] 24 24

Ressources financières budgétaires :
(en dollars)

Budget principal des dépenses de 2017-2018 Dépenses prévues pour
2017-2018
Dépenses prévues pour
2018-2019
Dépenses prévues pour
2019-2020
104 552 144 104 552 144 87 732 144 87 732 144

Ressources humaines :
(ETP)

Nombre d’ETP prévus
pour 2017-2018
Nombre d’ETP prévus
pour 2018-2019
Nombre d’ETP prévus
pour 2019-2020
101 101 101

Programme : Politiques, défense des intérêts et coordination

Description :

Le programme Politiques, défense des intérêts et coordination (PDIC) de l’Agence est essentiel pour cerner les occasions et les défis propres à l’économie régionale et y réagir efficacement. Le programme PDIC offre des renseignements, des analyses et des conseils bien fondés sur un grand éventail de questions et de sujets et appuie la prise de décisions à l’échelle du cabinet du ministre et de l’Agence. Il aide l’APECA à remplir son mandat et à faire en sorte qu’elle demeure pertinente et sensibilisée aux occasions et aux défis qui se présentent au Canada atlantique en offrant des positions stratégiques et fondées en matière de politiques qui tiennent compte des possibilités de la région, en influençant les politiques et les programmes nationaux qui ont un effet sur le développement et les intérêts du Canada atlantique, et en coordonnant la création d’autres politiques et programmes dans la région pour constituer des approches intégrées en matière de développement.

Faits saillants de la planification :

En 2017-2018, l’APECA tirera parti des principaux débouchés au moyen de l’analyse des avantages concurrentiels régionaux, de la mobilisation des intervenants et de l’appui aux décideurs grâce à une analyse rigoureuse et à des renseignements locaux.

L’APECA élaborera des recommandations stratégiques fondées sur des données probantes qui favorisent l’exécution du programme du gouvernement fédéral et qui soutiennent les priorités nationales de ce dernier dans le Canada atlantique. Cette approche facilitera l’exécution des programmes de l’Agence et leur harmonisation avec les priorités du gouvernement du Canada, par exemple la Stratégie de croissance pour l’Atlantique et le programme d’innovation.

Les recherches et l’analyse seront axées sur les débouchés et les défis relatifs à l’économie de la région, comme le développement économique communautaire, l’innovation, les entreprises à forte croissance et les problèmes de main-d’œuvre. L’Agence tiendra également compte de facteurs qui influent sur la capacité des PME à participer aux chaînes de valeur mondiales, et elle examinera les principales industries, comme les technologies propres, les services échangeables, le tourisme, les ressources naturelles et l’exploitation extracôtière en eau profonde. De plus, en intégrant l’Analyse comparative entre les sexes plus, l’APECA continuera d’améliorer sa compréhension de l’économie du Canada atlantique et l’accessibilité de ses programmes auprès des groupes sous-représentés, notamment les femmes, les immigrants, les Autochtones, les travailleurs jeunes et plus âgés, et les personnes handicapées.

L’Agence continuera à coordonner et à mobiliser les provinces et les autres ministères fédéraux dans diverses initiatives. L’APECA jouera un rôle de chef de file dans le cadre de la Stratégie de croissance pour l’Atlantique, qui consiste en une initiative pluriannuelle conçue pour stimuler le développement économique du Canada atlantique par la mise en œuvre d’actions ciblées et axées sur des preuves dans plusieurs domaines prioritaires. En 2017-2018, l’Agence poursuivra la mise en œuvre de la Stratégie de croissance pour l’Atlantique en mettant l’accent sur le commerce et l’investissement, le tourisme, les technologies propres et l’innovation. L’Agence collabore avec d’autres ministères fédéraux pour aider le Comité de direction de l’Atlantique, qui est formé de cinq ministres fédéraux et des quatre premiers ministres de l’Atlantique, à suivre l’avancement de l’initiative et à établir des rapports sur les résultats.

L’APECA travaillera également avec les PME du Canada atlantique pour saisir les occasions qu’offre la Stratégie nationale de construction navale, en exécutant les initiatives de développement du réseau de fournisseurs et en donnant aux PME l’occasion de collaborer avec les principaux intervenants. L’Agence continuera d’appuyer le développement de l’industrie de l’aérospatiale et de la défense du Canada atlantique ainsi que la mise sur pied de la nouvelle Association de l’aérospatiale et de la défense du Canada atlantique, dont le but est de maximiser les retombées économiques des marchés associés aux Forces canadiennes et à la Garde côtière canadienne.

Sous la direction de l’Office de l’énergie de l’Atlantique, l’Agence vise à stimuler le développement du secteur de l’énergie dans la région en favorisant la collaboration, l’entente et la communication au sein des secteurs public et privé. Enfin, l’Agence continuera à concourir à la coordination des travaux des ministères fédéraux dans la région en assurant la direction du Conseil fédéral de l’Atlantique.

Résultats prévus :

Résultats attendus Indicateur de rendement Objectif Date d’atteinte de l’objectif Résultats réels de 2013-2014 Résultats réels de 2014-2015 Résultats réels de 2015-2016
Politiques et programmes qui visent à renforcer l’économie de la région de l’Atlantique Pourcentage d’activités de Politiques, défense des intérêts et coordination (PDIC) qui ont atteint les objectifs et ainsi contribué au résultat attendu de PDIC 75 % Le 31 mars 2018 Sans objet 100 % 100 %

Ressources financières budgétaires :
(en dollars)

Budget principal des dépenses de 2017-2018 Dépenses prévues pour
2017-2018
Dépenses prévues pour
2018-2019
Dépenses prévues pour
2019-2020
10 966 274 10 966 274 10 691 274 10 441 274

Ressources humaines :
(ETP)

Nombre d’ETP prévus
pour 2017-2018
Nombre d’ETP prévus
pour 2018-2019
Nombre d’ETP prévus
pour 2019-2020
68 68 68

Les renseignements sur les programmes de niveau inférieur de l’Agence figurent dans le site Web de l’Agence et dans l’InfoBase du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada.

Services internes

Description :

On entend par Services internes les groupes d’activités et de ressources connexes que le gouvernement fédéral considère comme des services de soutien aux programmes ou qui sont requis pour respecter les obligations d’une organisation. Les Services internes renvoient aux activités et aux ressources de dix catégories de services distinctes qui soutiennent l’exécution de programmes dans l’organisation, sans égard au modèle de prestation des Services internes du ministère. Les dix catégories de service sont : services de gestion et de surveillance, services des communications, services juridiques, services de gestion des ressources humaines, services de gestion des finances, services de gestion de l’information, services des technologies de l’information, services de gestion des biens, services de gestion du matériel et services de gestion des acquisitions.

Faits saillants de la planification :

L’APECA continuera à mettre en œuvre des initiatives organisationnelles pour renforcer et améliorer l’efficacité et l’excellence du service et l’exécution des programmes. La mise en œuvre de systèmes et de processus opérationnels communs dans des domaines prioritaires comme les ressources humaines, la gestion de l’information, les technologies de l’information et les finances continuera d’être au centre des préoccupations. L’Agence continuera à collaborer avec d’autres organismes de développement régional pour améliorer l’efficacité de l’exécution des programmes et des services qu’ils offrent à la population canadienne, ce qui comprend l’élaboration d’une plateforme logicielle commune axée sur l’administration des programmes de subventions et de contributions. L’APECA continuera à soutenir ses employés par l’entremise du perfectionnement professionnel et du perfectionnement en leadership et par la création d’un milieu de travail sain, respectueux et favorable. Ce travail sera rendu possible en partie grâce à la mise en œuvre du plan d’action pour la santé mentale de l’APECA complétant la Stratégie pour la fonction publique fédérale sur la santé mentale en milieu de travail. L’APECA relancera ses activités de recrutement tout en continuant à promouvoir la Nouvelle orientation en dotation de la Commission de la fonction publique pour la fonction publique centrale.

Afin de soutenir la responsabilisation, la prise de décisions fondée sur des données probantes et l’amélioration continue, l’APECA accorde toujours une grande importance aux résultats et aux répercussions par l’entremise de la mesure du rendement et de l’évaluation de ses programmes et de ses services. Pour favoriser la culture de l’organisation, qui est axée sur les résultats, l’Agence veillera à la mise au point d’un nouveau cadre ministériel de résultats et de profils d’information sur les programmes afin de répondre aux exigences de la Politique sur les résultats du Conseil du Trésor, ainsi qu’à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un plan quinquennal d’évaluation pour rendre compte de ces changements.

L’APECA s’assure, par l’entremise de son processus de planification intégrée, que ses principales activités demeurent en phase avec les priorités du gouvernement du Canada et avec le mandat et les ressources budgétaires de l’Agence. Elle veillera également à ce que les ressources humaines, la gestion de risques, la gestion du rendement et les aspects de l’évaluation soient intégrés à la planification et aux processus décisionnels.

L’Agence poursuivra la mise en œuvre de sa Stratégie sur les valeurs et l’éthique 2015‑2018 pour veiller à ce que les valeurs et l’éthique demeurent au cœur de sa culture organisationnelle, et elle encouragera le dialogue ouvert à tous les échelons de l’organisation.

L’APECA appuiera le plan pour un gouvernement ouvert et équitable du gouvernement du Canada au moyen des mesures prévues à la deuxième année du Plan de mise en œuvre pour un gouvernement ouvert, et en encourageant les employés à adopter des pratiques de gestion de l’information efficaces.

Ressources financières budgétaires : (en dollars)

Budget principal des dépenses de 2017-2018 Dépenses prévues pour
2017-2018
Dépenses prévues pour
2018-2019
Dépenses prévues pour
2019-2020
25 967 603 25 967 603 25 967 603 25 967 603

Ressources humaines :
(ETP)

Nombre d’ETP prévus
pour 2017-2018
Nombre d’ETP prévus
pour 2018-2019
Nombre d’ETP prévus
pour 2019-2020
199 199 199

[1] En 2013-2014, les deux indicateurs de rendement de Développement des collectivités étaient : « Pourcentage de projets qui atteignent les objectifs » et « Nombre de points de pourcentage de plus du taux de croissance des ventes des entreprises qui ont reçu de l’aide des CBDC par rapport au taux de celles qui n’en ont pas reçu ». En 2014-2015, le second indicateur a été remplacé par « Nombre de points de pourcentage de plus du taux de survie des clients qui ont reçu de l’aide des CBDC par rapport au taux d’entreprises comparables qui n’en ont pas reçu ».

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :