Le Registre de communication avec les électeurs en vigueur durant les élections partielles fédérales en Alberta et au Québec

Communiqué de presse

Le 19 septembre 2017 – Ottawa–Gatineau – Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a annoncé aujourd’hui que le Registre de communication avec les électeurs accepte maintenant des inscriptions dans le cadre d’élections partielles fédérales dans les circonscriptions de Lac-Saint-Jean au Québec et de Sturgeon River–Parkland en Alberta. Le registre sera ouvert jusqu’à la date de l’élection partielle, soit le 23 octobre 2017.

Conformément aux exigences juridiques du Registre de communication avec les électeurs, toute personne (y compris les candidats et les partis politiques, les sociétés, les associations professionnelles et autres personnes ou groupes) utilisant les services d’un fournisseur de services d’appel pour appeler des électeurs lors d’une élection doit s’inscrire auprès du CRTC dans les 48 heures suivant le premier appel. Le fournisseur de services d’appel doit aussi s’inscrire auprès du CRTC lors de chaque élection fédérale.

De plus, quiconque utilise ses propres services internes pour faire des appels aux électeurs par composeur-messager automatique (souvent désignés comme des appels automatisés) devra s’inscrire auprès du CRTC dans les 48 heures suivant le premier appel.

Les inscriptions au Registre de communication avec les électeurs doivent être soumises auprès du CRTC.


Citations

« Créé en 2014, le Registre de communication avec les électeurs a été conçu pour protéger les Canadiens des appels téléphoniques frauduleux et trompeurs pendant les élections fédérales et les élections partielles.

Les entités et les partis politiques qui font des appels en Alberta et au Québec devront continuer de respecter les exigences du Registre de communication avec les électeurs. »

Ian Scott, Président et premier dirigeant, CRTC

Faits en bref

  • Le CRTC est responsable de l’établissement et du maintien du Registre de communication avec les électeurs pendant les élections fédérales et les élections partielles.

  • Le Registre de communication avec les électeurs, créé en 2015, aide à protéger les Canadiens contre les appels téléphoniques frauduleux et trompeurs lors d’élections fédérales et d’élections partielles.

  • Les candidats, les candidats à l’investiture, les partis politiques enregistrés, les associations de circonscriptions enregistrées et les individus qui utilisent leurs propres services internes pour faire des appels en direct aux électeurs ne sont pas obligés de s’inscrire auprès du CRTC.

  • Le CRTC peut imposer des sanctions pécuniaires allant d’un maximum de 1 500 $ pour les individus à 15 000 $ pour les sociétés, pour chaque infraction.

  • Les avis d’enregistrement déposés au CRTC seront publiés sur le site internet du CRTC dès que possible 30 jours après le jour des élections.

  • Les Canadiens qui croient que les règles du Registre de communication avec les électeurs ne sont pas respectées peuvent soumettre une plainte au CRTC.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
(819) 997-9403

Renseignements généraux
(819) 997-0313
Numéro sans frais : 1 (877) 249-CRTC (2782)
Ligne ATS : (819) 994-0423
Poser une question ou déposer une plainte

Stay Connected
Suivez-nous sur Twitter @CRTCeng
Aimez-nous sur Facebook www.facebook.com/crtceng


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :