Encore plus de données à des vitesses supérieures en 2016

Communiqué de presse

Le CRTC publie les données du Rapport de surveillance des communications sur l’utilisation des services Internet et sans fil des Canadiens.

Le 9 novembre 2017 – Ottawa–Gatineau – Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)

Selon le Rapport de surveillance des communications de 2017 du CRTC, l’utilisation des données des Canadiens sur leurs appareils sans fil et au moyen de leur connexion Internet résidentielle continue d’augmenter.

Les Canadiens adoptent rapidement le service mobile à large bande. En 2016, il y a eu 3 millions d’abonnements aux services mobiles à large bande de plus que l’année précédente, soit une augmentation de 13,3 %. Les Canadiens ont utilisé en moyenne 1,2 gigaoctet (Go) de données par mois sur leurs appareils sans fil, ce qui représente une augmentation de 25 % par rapport à 2015. Plus du quart de ceux qui se sont abonnés à un forfait mensuel de données disposaient d’au moins 5 Go de données.

Beaucoup de jeunes se tournent vers leur appareil sans fil pour regarder la télévision. Quarante‑et‑un pour cent des Canadiens âgés de 18 à 34 ans se servent de leur téléphone intelligent pour regarder la télévision en ligne, comparativement à 11 % des Canadiens âgés de 50 à 64 ans et à 4 % des Canadiens âgés de 65 ans et plus. Les autres activités populaires incluaient l’accès à Internet, aux courriels et aux réseaux de médias sociaux.

Parallèlement, les Canadiens augmentent la quantité de données et la vitesse de leur connexion Internet résidentielle. En 2016, l’utilisation mensuelle des données (téléchargements et téléversements) a augmenté de 23,4 % pour atteindre 128,3 Go. Au cours des cinq dernières années, l’utilisation mensuelle des données des Canadiens a augmenté en moyenne de 40 % chaque année.

De plus, 26 % des abonnés ont choisi une vitesse de téléchargement d’au moins 50 mégabits par seconde (mbps). Il y a cinq ans, seulement 3,6 % des Canadiens avaient choisi cette catégorie de vitesse au moment de leur abonnement. De plus en plus de Canadiens ont le choix de s’abonner à cette catégorie de vitesse. À la fin de 2016, 84 % des Canadiens avaient accès à des vitesses de téléchargement d’au moins 50 mbps et à des vitesses de téléversement d’au moins 10 mbps grâce aux services Internet fixes à large bande.


Citations

« Comme le démontre le Rapport de surveillance des communications, les Canadiens tirent parti de l’évolution de la technologie. Ils utilisent de plus en plus leurs appareils mobiles et leur connexion Internet résidentielle pour regarder du contenu, accéder à des services de soins de santé, poursuivre leurs études ou mener leurs affaires. Alors que l’industrie continue d’investir dans ses réseaux afin de répondre à la demande actuelle et future, le CRTC établit un fonds dans le but d’améliorer l’accès à la large bande dans les collectivités rurales et éloignées. »

- Ian Scott, président et premier dirigeant du CRTC

Faits en bref

  • Rapport de surveillance des communications

    • Le Rapport de surveillance des communications de 2017 présente un tableau détaillé de l’industrie canadienne des communications. Il contient des données et des renseignements sur l’industrie, y compris sur les nouvelles tendances et les nouveaux enjeux.
    • Le 8 novembre 2017, le CRTC a publié des données sur le secteur de la radiodiffusion.
    • Aujourd’hui, le CRTC a publié la deuxième partie consacrée à l'industrie des communications et au secteur des télécommunications au Canada. Le Rapport de surveillance des communications de 2017 est maintenant disponible dans sa version intégrale.
  • Industrie des communications

    • En 2016, les revenus des communications au Canada ont totalisé 66,6 milliards de dollars. Les revenus de télécommunication ont atteint 48,7 milliards de dollars, alors que les revenus de radiodiffusion se sont chiffrés à 17,9 milliards de dollars.
    • L’industrie des communications a desservi plus de 14 millions de ménages et plus d’un million d’entreprises au Canada au moyen d’installations terrestres et sans fil.
    • La moyenne des dépenses en services de communication des ménages canadiens a augmenté de 1,7 % en passant de 214,75$ par mois, en 2014, à 218,42 $ par mois en 2015.
    • Les Canadiens ont principalement dépensé pour les services sans fil mobiles (40 %), suivis des services de télévision (25 %), des services Internet (21 %) et des services téléphoniques (14 %).
    • En 2016, les fournisseurs de services de télécommunication ont dépensé 11,6 milliards de dollars afin d’améliorer et d’agrandir leurs réseaux, ce qui représente une augmentation de 11,3 %, soit 1,2 milliard de dollars, par rapport à l’année précédente.
  • Services Internet

    • Le secteur des services Internet de détail a enregistré le taux de croissance le plus élevé de tous les secteurs, car ses revenus ont augmenté de 10,1 %, soit 930 millions de dollars, en 2016. Les revenus totaux des services Internet de détail se sont élevés  à 10,2 milliards de dollars en 2016.
    • La quantité moyenne de données téléchargées par mois par les abonnés des services résidentiels est passée à 116,9 Go, ce qui représente une hausse de 25,6 % entre 2015 et 2016 et une hausse annuelle moyenne de 42,4 % au cours des cinq dernières années.
    • La quantité moyenne de données téléversées par mois est passée à 11,4 Go, ce qui représente une hausse de 4,8 % entre 2015 et 2016 et une hausse annuelle moyenne de 20,6 % au cours des cinq dernières années.
  • Services sans fil

    • Le marché de détail du réseau sans fil est demeuré le plus grand secteur des communications en raison de ses revenus de 23,2 milliards de dollars en 2016.
    • Les réseaux sans fil d’évolution à long terme (LTE) et LTE avancée offrent des vitesses supérieures à celles des réseaux de la génération précédente à, respectivement, environ  98,5 % et 83 % des Canadiens.
    • Le nombre de points d’accès Wi-Fi a augmenté de 32 % de 2015 à 2016.
  • Services terrestres ou sans fil

    • Un plus grand nombre de ménages canadiens s’abonnent exclusivement aux services sans fil plutôt qu’aux services terrestres.
    • Selon les plus récentes données disponibles, 86,1 % des ménages bénéficiaient d’un service sans fil et 71,9 % bénéficiaient d’un service terrestre en 2015. Vingt‑sept pour cent des ménages s’étaient uniquement abonnés à un service sans fil, alors que 13,2 % d’entre eux bénéficiaient uniquement d’un service terrestre.
    • Le nombre de lignes téléphoniques locales est passé de 17,7 millions en 2012 à 15,2 millions en 2016.

Produits connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
(819) 997-9403

Renseignements généraux
(819) 997-0313
Numéro sans frais : 1 (877) 249-CRTC (2782)
Ligne ATS : (819) 994-0423
Poser une question ou déposer une plainte

Restez branché
Suivez-nous sur Twitter @CRTCfra
Aimez-nous sur Facebook www.facebook.com/crtcfra


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :