Le CRTC facilite l’accès aux services de relais téléphonique et en améliore la qualité

Communiqué de presse

Le 14 décembre 2018 – Ottawa-Gatineau – Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)

Aujourd’hui, le CRTC a pris des mesures pour améliorer l’expérience des utilisateurs des services de relais téléphonique en imposant des normes de qualité, d'accessibilité et de fonctionnalité.

Les services de relais téléphonique permettent aux Canadiens souffrant d’une déficience auditive ou d’un trouble de la parole d’utiliser la messagerie texte pour faire et recevoir des appels téléphoniques avec l’aide d’un agent de relais. Les nouvelles normes exigeront, notamment, que les agents de relais atteignent une vitesse de frappe précise, un taux d’exactitude donné et une vitesse de réponse aux appels. Ainsi, les utilisateurs des services de relais téléphonique obtiendront une réponse plus rapidement et bénéficieront d’un service plus précis ainsi que d’interfaces de relais IP accessibles.

Depuis le milieu des années 1980, le CRTC oblige les fournisseurs de services téléphoniques résidentiels à offrir des services de relais téléphonique à leurs abonnés en tout temps : d’abord grâce à un service de relais par téléscripteur (SRT), puis grâce aux services de relais IP.

Comme un grand nombre de Canadiens se désabonnent des services de téléphonie résidentielle pour les remplacer par un téléphone cellulaire, le CRTC oblige les fournisseurs de services sans fil mobiles à offrir des services de relais IP à leurs abonnés d’ici le 14 juin 2019. De plus, les fournisseurs doivent s’assurer que ces services fonctionnent bien sur les téléphones cellulaires et répondent aux besoins précis des utilisateurs en matière d’accessibilité.

Citations

« Les mesures annoncées aujourd’hui permettront aux Canadiens de participer à la société en se heurtant à moins d’obstacles qu’auparavant, et ce, grâce à une meilleure qualité, accessibilité et fonctionnalité du système de télécommunication canadien destiné aux personnes ayant une déficience. Les services de relais téléphonique visent à permettre aux Canadiens souffrant d’une déficience auditive ou d’un trouble de la parole de faire et de recevoir des appels au même titre que les autres. Ainsi, nous nous assurons que ces services demeureront en place à l’avenir, continueront de bien fonctionner au rythme de l’évolution des réseaux de télécommunication, et répondront aux besoins en matière d’accessibilité des Canadiens, sans égard à l’appareil ou au téléphone mobile ou résidentiel que ces derniers choisissent d’utiliser. »

-Ian Scott, président et premier dirigeant du CRTC

Faits en bref

  • Lors d’un appel par relais téléphonique, l’agent de relais agit à titre d’intermédiaire et communique avec la personne souffrant d’une déficience auditive ou d’un trouble de la parole par messagerie texte et avec l’autre partie par téléphone.

  • En date d’aujourd’hui, les agents de relais doivent atteindre une vitesse de frappe de 45 mots par minute et les fournisseurs de services de relais téléphonique doivent répondre à 80 % des appels en 20 secondes ou moins. En décembre 2019, la norme passera à 85 % des appels en 10 secondes ou moins.

  • Le service de relais par téléscripteur continuera d’être offert à tous les abonnés à des services téléphoniques résidentiels, mais pas aux abonnés de services de téléphonie mobile, puisque les signaux des téléscripteurs ne peuvent être transmis sur les réseaux modernes sans fil.

  • D’ici la fin de 2019, les grands fournisseurs de services sans fil au Canada doivent présenter au CRTC leurs plans et échéanciers visant les services de relais fondés sur la messagerie texte en temps réel, dont les messages peuvent être transmis sur les réseaux sans fil modernes.

  • Les services de relais IP continueront d’être offerts à tous les abonnés à des services téléphoniques résidentiels et aussi aux abonnés à des services de téléphonie mobile. Les abonnés à des services de téléphonie mobile qui souhaitent utiliser les services de relais IP ne seront pas obligés de s’abonner à des services de téléphonie résidentielle.

  • L’annonce d’aujourd’hui n’a aucune incidence sur les services de relais vidéo (SRV). Contrairement aux appels par relais vidéo qui utilisent la langue des signes, les appels de relais téléphonique utilisent la messagerie texte.

  • Les nouvelles normes exigeront que les services de relais téléphonique demeurent compatibles avec l’affichage en Braille et que les portails vers les plateformes de relais par protocole Internet respectent les lignes directrices en matière d’accessibilité du Consortium World Wide Web.

Produits connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
(819) 997-9403

Renseignements généraux
(819) 997-0313
Numéro sans frais : 1 (877) 249-CRTC (2782)
Ligne ATS : (819) 994-0423
Poser une question ou déposer une plainte

Restez branché
Suivez-nous sur Twitter @CRTCfra
Aimez-nous sur Facebook www.facebook.com/crtcfra


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :