Le Canada et le Metis Settlements General Council signent un accord cadre

Communiqué de presse

Le 17 décembre 2018 — Ottawa (Ontario) — Relations Couronne Autochtones et Affaires du Nord Canada
 
Le Canada et la Nation métisse travaillent ensemble à renouveler leur relation, en s’appuyant sur la reconnaissance des droits, le respect, la collaboration et le partenariat.
 
Aujourd’hui, l’honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne Autochtones, et Gerald Cunningham, président du Metis Settlements General Council, ont signé un accord cadre qui trace les grandes lignes des thèmes de discussion et qui sert de fondement pour les négociations d’un accord de réconciliation avec les huit conseils des établissements qui constituent le Metis Settlements General Council, dont le siège est en Alberta.
 
Les thèmes de discussion indiqués dans le cadre comprennent le renouvellement de la relation de gouvernement à gouvernement et le soutien de communautés en santé, en sécurité et prospères en explorant les priorités liées à des secteurs comme la santé, l’emploi et le perfectionnement des compétences, le logement, et le bien être des enfants et de la famille.

Citations

« Nous sommes très fiers de signer cet accord cadre qui oriente clairement les négociations visant une plus grande autodétermination pour les huit établissements métis. Nous remercions le président Cunningham pour son leadership à cet égard et nous sommes impatients de poursuivre notre travail ensemble pour faire avancer les priorités définies par ces communautés. »

L’honorable Carolyn Bennett, M.D., C.P., députée
Ministre des Relations Couronne Autochtones

« C’est un grand honneur pour moi de signer cet accord-cadre historique au nom de nos membres des établissements métis. Le cadre constitue une étape importante sur la voie de la réconciliation et de la reconnaissance des droits, de gouvernement à gouvernement, de nation à nation. Cette signature historique nous ouvrira des portes qui n’avaient jamais été ouvertes auparavant. La journée d'aujourd'hui est une journée très spéciale, car elle marque une étape importante pour les établissements métis alors que nous nous engageons sur une nouvelle voie pour façonner notre avenir au profit de nos enfants et petits-enfants. C’est une période de possibilités et de possibilités extraordinaires pour continuer à miser sur la vision de nos aînés. »

Gerald Cunningham, président
Metis Settlements General Council

Faits en bref

  • Le Metis Settlements General Council représente les établissements métis de Buffalo Lake, d’East Prairie, d’Elizabeth, de Fishing Lake, de Gift Lake, de Kikino, de Paddle Prairie et de Peavine.

  • Les huit établissements métis de l’Alberta couvrent 1,25 million d’acres au total et comptent environ 8 000 résidants.

  • Les établissements métis, dans leur forme actuelle, ont été créés au titre d’une loi provinciale, la Métis Settlement Act, adoptée par l’Assemblée législative albertaine en 1990.

  • Ces communautés métisses uniques en leur genre ont été reconnues pour la première fois dans la Métis Betterment Act de 1938.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Matthew Dillon Leitch
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Carolyn Bennett
Ministre des Relations Couronne Autochtones
819 997 0002

Ryan Kennery
MediaStyle
613-296-8388
ryan@mediastyle.ca

Relations avec les médias
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
819-934-2302
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca


Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : GouvCan – Autochtones
Facebook : GouvCan – Autochtones
Instagram : @gcAutochtones

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par courriel ou par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez www.rcaanc.gc.ca/filsrss.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :