La Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg et le Canada franchissent une étape importante vers la réconciliation

Communiqué de presse

Le 18 mars 2019 — Ottawa (Ontario) — Relations Couronnes-Autochtones et Affaires du Nord Canada

Le gouvernement du Canada s'engage à travailler de concert avec les peuples autochtones afin de renouveler la relation de sorte qu'elle soit fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat.
    
Aujourd'hui, l'honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne  Autochtones, et Frankie Cote, conseiller de bande de la Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg, ont signé un protocole d'entente historique sur la réconciliation et ont annoncé le règlement de 29 revendications particulières liées à la cession de terres de réserve.

Ce protocole d'entente aidera à guider le gouvernement du Canada et la Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg alors qu'ils explorent ensemble de nouvelles façons de renforcer leur relation et d'aborder les priorités soulevées par la Première Nation. Les discussions qui se tiendront dans le cadre du protocole engloberont de nombreux sujets, y compris les titres ancestraux, la reconnaissance des droits, le développement socio-économique, la consultation et l'autodétermination. L'objectif de ce processus est de faire des progrès ensemble et de trouver des solutions communes et équilibrées qui permettront la réconciliation tout en respectant les intérêts de la Première Nation et de tous les Canadiens et les Canadiennes.

En ce qui a trait au règlement des revendications particulières, la Première Nation de  Kitigan Zibi Anishinabeg et le Canada ont résolu toutes les revendications relatives aux cessions dans la ville de Maniwaki dans le cadre d'un seul processus de négociation. Grâce à un dialogue et à un partenariat continus, les parties ont élaboré une approche innovatrice pour regrouper les revendications dans le but d'en faciliter l'évaluation et la négociation selon le concept d'un projet de règlement global. Au total, 29 revendications ont été négociées, ce qui a donné lieu à une offre de règlement globale de plus de 116 millions de dollars qui a été acceptée par les chefs de la Première Nation et les membres de la Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg par un vote de ratification favorable.

Citations

« Aujourd'hui, nous avons franchi une étape importante en ce qui concerne le renouvellement et le renforcement de notre relation de nation à nation avec la Première Nation de Kitigan et Zibi Anishinabeg. Cette réalisation montre notre volonté de collaborer en tant que partenaires pour trouver des solutions communes qui permettent de régler les problèmes en suspens, de combler es lacunes sur le plan socio-économique et de promouvoir la réconciliation dans l'intérêt des membres de la communauté et de tous les Canadiens et les Canadiennes. »

L'honorable Carolyn Bennett, M.D., C.P., députée
Ministre des Relations Couronnes-Autochtones et des Affaires du Nord Canada

« C'est un événement monumental pour le peuple de Kitigan Zibi Anishinabeg. Avec la signature et l'entente sur le règlement global, nous voyons cette occasion comme un tournant et la clôture d'un chapitre de l'histoire de Kitigan Zibi Anishinabeg. Nous amorçons le prochain chapitre de notre histoire et, grâce au protocole d'entente, nous collaborons avec le Canada pour régler des questions et des priorités importantes qui sont en suspens depuis beaucoup trop longtemps. Ensemble, nous nous éloignons du passé où l'extinction des droits était une exigence et nous nous engageons sur la voie où nous prenons la place qui nous revient en tant que partenaire égal du Canada. »

Frankie Cote, conseiller de bande
Kitigan Zibi Anishinabeg

« Il s'agit d'une étape importante pour la réconciliation, non seulement entre la Couronne et la communauté algonquine de Kitigan Zibi, mais surtout pour les peuples autochtones et non autochtones de la région de la capitale nationale. Je tiens à féliciter mes électeurs de Kitigan Zibi et le gouvernement du Canada d'avoir pris cette mesure. »
 
Will Amos
Député de Pontiac

Faits en bref

  • La Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg compte plus de 3 400 membres et est située près de la municipalité de Maniwaki, au Québec.

  • La signature du protocole d'entente est le résultat d'un dialogue collaboratif entre le Canada et la Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg qui a débuté en août 2017.

  • Le protocole d'entente est souple et prévoit des possibilités pour les huit autres Premières Nations algonquines du Québec de se joindre à ce processus de réconciliation si elles le souhaitent.

  • L'entente de règlement proposée pour les 29 revendications particulières a été ratifiée par les membres de la Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg le 5 janvier 2019.

  • Les parties ont accepté une indemnité de 116 801 811 millions de dollars pour régler les 29 revendications.

  • Avec cette indemnité, la Première Nation pourra demander que 363 acres de terre, acquis de gré à gré, soient ajoutés à la réserve.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Matthew Dillon-Leitch
Cabinet de l'honorable Carolyn Bennett
Ministre des Relations Couronne-Autochtones
819-997-0002

Relations avec les médias
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
819-934-2302
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca

Erin Davis
Adjointe exécutive
Bureau du député MP William Amos
william.amos.c3@parl.gc.ca
613-296-7423

Frankie Cote
Conseiller de bande
Kitigan Zibi Anishinabeg
819-230-6432

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : GouvCan – Autochtones
Facebook : GouvCan – Peuples autochtones
Instagram : @gcAutochtones

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.rcaanc.gc.ca/filsrss.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :