Le Canada investit dans des projets d’adaptation et de résilience aux changements climatiques ciblant des systèmes de gestion de l’eau dans le sud de l’Ontario

Document d'information

Le 22 février 2019, Gagan Sikand, député de Mississauga-Streetsville, au nom de l'honorable Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles, a annoncé l'octroi de plus de 1,3 million de dollars dans le cadre du Programme d'adaptation aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada pour soutenir six projets d'adaptation aux changements climatiques axés sur la gestion de l'eau et des infrastructures connexes dans le sud de l'Ontario.

  • Octroi de 110 625 $ à la Friends of the Greenbelt Foundation
    • Titre du projet : Gestion de l'eau et adaptation au climat dans le secteur agricole dans la ceinture de verdure de l'Ontario
    • Ce projet permettra d'étudier la dynamique régionale d'utilisation de l'eau dans la ceinture de verdure de l'Ontario afin de mieux comprendre les compromis à faire en matière d'utilisation de l'eau pendant les périodes de pénurie d'eau. Plus précisément, il cherchera à déterminer comment les pratiques d'adaptation agricole peuvent contribuer à réduire l'impact des pénuries d'eau sur d'autres secteurs.
    • Ce projet permettra de faire ce qui suit :
      • évaluer les coûts et avantages des options d'adaptation liées à la gestion de l'eau sur les terres agricoles de la ceinture de verdure de l'Ontario (de la grande région du Golden Horseshoe);
      • déterminer si l'adaptation agricole peut réduire les coûts de l'infrastructure des services d'eau à long terme pour répondre aux besoins de la population croissante.
  • Octroi de 184 840 $ à la Lake Simcoe Region Conservation Authority
    • Titre du projet : Responsabilité équitable pour une conception révolutionnaire : analyse sous trois angles des coûts et avantages d'une démarche intégrée d'optimisation des infrastructures de gestion des eaux pluviales.
    • Ce projet permettra de réaliser une modélisation intégrée de l'optimisation des infrastructures de gestion des eaux pluviales à l'échelle du bassin – en réalisant des analyses de « triple bilan » pour déterminer le champ d'application et la méthode que devraient utiliser les municipalités pour optimiser de façon rentable les infrastructures de gestion des eaux pluviales – ainsi que d'assurer et de maintenir l'intégrité hydrologique par la conception d'un système complet.
    • Les infrastructures de gestion des eaux pluviales comprennent les infrastructures vertes, l'aménagement à faible impact, les unités de performance environnementale et les infrastructures grises.
  • Octroi de 524 135 $ à la Credit Valley Conservation Authority pour deux projets
    • 314 050 $ pour le projet Venir à bout des coûts prohibitifs des infrastructures : lignes directrices pour l'intégration de solutions axées sur la nature dans les réseaux d'infrastructures d'eaux pluviales à l'aide d'une analyse d'optimisation des coûts.
      • L'objectif de ce projet est d'améliorer les réseaux d'infrastructures d'eaux pluviales existants afin d'assurer des services de gestion des eaux pluviales résilients et rentables, qui contribuent à réduire les impacts des changements climatiques.
      • Les utilisateurs finaux auront accès à diverses ressources (p. ex. documents d'orientation et spécifications techniques) pour assurer une mise en œuvre appropriée et la rentabilité des solutions naturelles de gestion des eaux pluviales.
    • 183 085 $ pour le projet Amélioration et prestation accélérée du programme de formation sur l'aménagement à faible impact dans le cadre du Programme d'évaluation des technologies durables.
      • L'aménagement à faible impact est une approche de l'utilisation des terres qui peut aider les collectivités à s'adapter aux changements climatiques non seulement en assurant la gestion des eaux pluviales près de l'endroit où elles tombent, mais aussi en fournissant une meilleure qualité et plus grande quantité d'eau, en réduisant les gaz à effet de serre, en augmentant le couvert forestier et en atténuant les îlots de chaleur urbains.
      • Cette initiative permettra d'ouvrir le programme de formation à un plus grand nombre de professionnels de l'industrie et de concevoir de meilleurs outils qui pourront s'employer seuls ou en complément du programme de formation existant. Ces outils améliorés seront accessibles en ligne et sur demande, ce qui maximisera leurs chances de rejoindre un plus large auditoire sur un territoire géographique plus vaste.
  • Octroi de 101 650 $ à W.F. Baird & Associates Coastal Engineers Ltd.
    • Titre du projet : Évaluation des interdépendances des infrastructures dans la ville de Burlington.
    • Ce projet vise à analyser en quoi la conception des infrastructures hydrauliques de Burlington (ponceaux, ponts, etc.) influence non seulement l'étendue des inondations, mais aussi la vulnérabilité des infrastructures essentielles comme les hôpitaux, les services publics et les immeubles gouvernementaux.
    • Ce projet permettra de faire ce qui suit :
      • évaluer les interdépendances entre la conception des infrastructures hydrauliques et la vulnérabilité des infrastructures essentielles (hôpitaux, maisons de soins infirmiers, etc.) aux inondations;
      • évaluer les interdépendances entre les infrastructures de transports et les systèmes de gestion des urgences dans le contexte des inondations.
  • Octroi de 449 300 $ à Zuzek Inc.
    • Titre du projet : Adaptation au futur régime des tempêtes et des glaces dans les Grands Lacs
    • Ce projet permettra de recueillir de l'information éclairante sur les changements climatiques concernant l'état des glaces et les phénomènes météorologiques extrêmes futurs (y compris la hauteur des vagues et les ondes de tempête) pour la zone côtière de la région des Grands Lacs.
    • Afin d'intégrer ces renseignements à la gestion de la zone côtière, quatre études de cas collaboratives créeront des stratégies d'adaptation appropriées à partir des résultats du projet.
    • L'objectif de ce projet est de permettre aux gestionnaires des zones côtières de comprendre les risques futurs et de tenir compte de l'information sur les changements climatiques dans l'aménagement des infrastructures ainsi que dans les politiques, les programmes et les pratiques connexes.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :