Déclaration du ministre sur le rapport triennal de 2017 à 2019 de la Société de gestion des déchets nucléaires 

Déclaration

L’énergie nucléaire contribue grandement à la production d’une électricité zéro émission sécuritaire, fiable et abordable. Le Canada a besoin de cette énergie pour atteindre sa cible de carboneutralité d’ici 2050. Autrement dit, si l’énergie nucléaire ne fait pas partie de notre bouquet énergétique, nous risquons de ne pas atteindre nos objectifs de lutte contre les changements climatiques.

Une gestion sécuritaire à long terme des déchets radioactifs est donc d’une importance cruciale dans ce contexte. La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) fait œuvre de pionnière avec son approche de gestion adaptative progressive (GAP) et, comme le montre ce rapport, elle fait de bons progrès.

Intitulé fort à propos Sur la voie de futurs partenariats, le rapport triennal de 2017 à 2019 fait état des activités de concertation réalisées par la SGDN au cours des trois dernières années, de même que du plan stratégique de la Société pour les cinq prochaines années. Le plan prévoit des travaux de collaboration avec des communautés autochtones pour effectuer des évaluations techniques de sites et des études sociales plus détaillées qui aideront la SGDN à choisir entre deux sites en Ontario pour l’aménagement d’un dépôt géologique en profondeur pour le combustible nucléaire irradié.

Par ailleurs, la réconciliation avec les Autochtones est un élément central des travaux en cours de la SGDN. L’an dernier, la SGDN a rendu publique une politique sur la réconciliation qui précise comment la Société poursuivra cet objectif essentiel. Plus particulièrement, elle s’est engagée à suivre un plan annuel de mise en œuvre qui lui permettra de mesurer et de communiquer ses progrès, en plus d’exercer un rôle de leadership dans cette marche vers la réconciliation.  

Tout cela confirme que l’approche de GAP du Canada se trouve à un stade important de son histoire, car la SGDN aura bien besoin d’une approche ouverte, coopérative et scientifique pour choisir, d’ici 2023, le site où sera aménagé son dépôt géologique en profondeur.

Je félicite la SGDN pour son rôle dans la prochaine vague de technologies nucléaires et pour les efforts qu’elle déploie pour permettre au Canada d’atteindre sa cible de carboneutralité d’ici 2050.

Je vous invite à lire le rapport pour en apprendre plus sur le travail de la SGDN.


L’honorable Seamus O’Regan, C.P., député
Ministre des Ressources naturelles du Canada

Le 24 juin 2020


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :