La feuille de route de l’énergie propre pour le Canada atlantique dévoile une vision collective d’un réseau électrique interconnecté

Communiqué de presse

Le 11 mars 2022                                      Ottawa (Ontario)                           Ressources naturelles Canada

Fournir à nos communautés, nos bâtiments et nos maisons une électricité propre est l’un des meilleurs moyens de lutter contre les changements climatiques. Le Canada atlantique montre déjà la voie à suivre grâce à sa trajectoire sans détour vers des formes plus propres d’énergies non émettrices et renouvelables. Ainsi, les gouvernements de la région ont adopté des politiques qui ont amené les services publics à faire d’importants investissements pour passer à l’énergie propre et assurer l’interconnexion de leurs systèmes électriques.

Continuant sur cette lancée, l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles, l’honorable Tim Houston, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, l’honorable Andrew Furey, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que l’honorable Mike Holland, ministre des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie du Nouveau-Brunswick, ont dévoilé aujourd’hui une vision collective d’un réseau électrique propre interconnecté qui jetterait les bases d’une économie électrifiée compétitive dans le Canada atlantique. Il s’agit d’un engagement commun à maintenir une bonne qualité de l’air tout en approvisionnant la population en électricité abordable de source stable. 

Rédigé par le gouvernement fédéral en collaboration avec les gouvernements des provinces de l’Atlantique et leurs services d’utilité publique respectifs, et avec le concours du gouvernement du Québec et d’Hydro-Québec, en qualité d’observateurs, le rapport final Feuille de route sur l’énergie propre pour le Canada atlantique se penche sur les moyens de partager les abondantes ressources du Canada atlantique pour agrandir et améliorer le réseau électrique propre de chacune des provinces pendant les décennies à venir. Cette initiative approfondit les conclusions du rapport provisoire déposé en octobre 2020.

Pour se bâtir un avenir fondé sur l’énergie propre, le Canada atlantique a besoin du leadership soutenu des peuples et communautés autochtones. Les peuples autochtones sont appelés à jouer un rôle fondamental dans la transformation des réseaux électriques du Canada atlantique grâce à leur capacité d’innovation, leur expertise et leur gérance environnementale accrues. Les projets d’électricité propre réalisés grâce à la mobilisation et à la consultation des communautés autochtones accélèrent notre cheminement vers la réconciliation et permettent à ces communautés de bénéficier plus directement du développement énergétique.

Voici quelques-unes des principales conclusions du rapport :

  • De nouvelles ressources de production d’électricité seront nécessaires pour répondre à l’augmentation de la consommation et remplacer les infrastructures actuelles. 

  • La demande d’électricité devrait augmenter dans la région entre 2020 et 2050, ce qui exigera des investissements dans la mise à niveau des systèmes en place.

  • La distribution d’énergie propre (p. ex. hydroélectricité) dans le Canada atlantique par un réseau de transport de l’électricité plus performant pourrait avoir de multiples avantages pour le réseau et contribuer à alimenter les filières énergétiques de l’avenir dans chaque province.

  • Le renforcement de la boucle de l’Atlantique sera la clé de voûte du réseau régional, qui pourrait assurer aux populations de l’Atlantique un approvisionnement fiable et abordable en énergie propre grâce à l’intégration régionale d’un réseau électrique moderne.

Citations

« Le Canada et les provinces de l’Atlantique s’engagent sur la voie d’un avenir plus durable. Nous prenons des mesures importantes et ambitieuses pour rendre notre réseau électrique carboneutre d’ici 2035 en augmentant l’offre d’électricité non émettrice et renouvelable, d’un océan à l’autre. Ensemble, nous pouvons bâtir un avenir énergétique propre et une économie forte et résiliente. »

L’honorable Jonathan Wilkinson

Ministre des Ressources naturelles 

Gouvernement du Canada

« Notre gouvernement s’est fixé des objectifs clairs qui verront le Canada mettre fin à sa dépendance au charbon pour la production d’électricité d’ici 2030 et atteindre la carboneutralité d’ici 2050. L’atteinte de ces objectifs passe par une meilleure collaboration entre tous les ordres de gouvernement. Or, les possibilités de collaboration entre les provinces de l’Atlantique ne manquent pas, que ce soit pour la boucle de l’Atlantique ou pour d’autres projets d’énergie propre. Notre gouvernement continuera de contribuer à la réalisation de ces projets qui créeront des emplois et de la prospérité dans toute la région. »

L’honorable Dominic LeBlanc

Ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités

Gouvernement du Canada

« Chef de file de la lutte contre les changements climatiques à l’échelle nationale, la Nouvelle-Écosse s’est fixé les objectifs les plus ambitieux au pays en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Travailler avec nos partenaires de toute la région pour fournir de l’énergie propre, renouvelable et abordable dans les provinces de l’Atlantique est le meilleur moyen pour écologiser notre électricité et ainsi offrir plus de choix aux consommateurs et bâtir un réseau électrique propre. »  

L’honorable Tim Houston
Premier ministre de la Nouvelle-Écosse

« C’est un projet important qui jettera les bases d’une économie électrifiée compétitive et mettra notre région sur la voie d’un avenir fondé sur l’énergie propre. Une meilleure interconnexion des réseaux peut bénéficier à Terre-Neuve-et-Labrador et à toute la population canadienne. »

L’honorable Andrew Furey

Premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador 

« L’Île-du-Prince-Édouard nourrit le projet ambitieux d’atteindre la carboneutralité d’ici 2040. Ce travail de collaboration est un premier pas dans cette direction, qui nous permettra bientôt de fournir l’énergie propre et abordable nécessaire à une transition vers la décarbonation pour les insulaires et tous les Canadiens de l’Atlantique. Il sera nécessaire de maintenir cette collaboration entre les provinces de l’Atlantique, les services publics d’énergie de la région et le gouvernement fédéral si l’on veut atteindre les objectifs de réduction du carbone et garantir notre avancée sur la voie d’une énergie propre et abordable pour les Canadiens de l’Atlantique. »

L’honorable Dennis King

Premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard

« Le gouvernement du Nouveau-Brunswick est heureux des progrès accomplis en collaboration dans la transition finale vers un réseau électrique propre pour le Canada atlantique. Nous avons à cœur de maintenir l’énergie à un prix abordable pour nos citoyens les plus vulnérables et reconnaissons le rôle important que jouera le gouvernement fédéral dans cette transition pour nous aider à couvrir les coûts générés par la réalisation de ses objectifs de lutte contre les changements climatiques. »

L’honorable Mike Holland

Ministre des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie
Gouvernement du Nouveau-Brunswick

« Notre équipe est fermement déterminée à contribuer à la réalisation des ambitieux objectifs climatiques du Canada et de la Nouvelle-Écosse pour 2030. Nova Scotia Power a réduit ses émissions de carbone de 34 % et son utilisation du charbon de 43 % au cours des 15 dernières années, et nous visons une production composée à 60 % d’énergie non émettrice en 2022. La boucle de l’Atlantique est un pas décisif qui nous permettra de continuer sur cette lancée et de fermer les centrales au charbon dans la province. Nous entendons poursuivre notre collaboration avec nos partenaires régionaux des services publics et les autorités gouvernementales pour concrétiser notre vision d’un réseau électrique propre. »

Peter Gregg

Président-directeur général, Nova Scotia Power

« Nous sommes ravis de participer avec nos partenaires fédéraux et provinciaux à ce projet de première importance pour les générations futures. À Énergie NB, nous sommes fiers de pouvoir dire qu’environ 80 % de l’électricité que nous produisons est sans carbone. Nous savons qu’il reste encore du travail à faire et comptons bien travailler avec nos collègues à la feuille de route de l’énergie propre en vue d’atteindre des résultats encore plus remarquables, collectivement. »

Keith Cronkhite
Président-directeur général, Énergie Nouveau-Brunswick

« Maritime Electric a à cœur de travailler avec tous les partenaires à bâtir, pour ses clients, un avenir énergétique durable qui facilitera l’atteinte des objectifs fédéraux et provinciaux de réduction des émissions. Depuis son raccordement au réseau électrique continental en 1977, l’Île-du-Prince-Édouard tire profit des sources et services d’approvisionnement en électricité non émettrice dans la région. En continuant d’améliorer et de renforcer les interconnexions régionales qui permettent le transport d’électricité vers et dans les provinces de l’Atlantique, tous les Canadiens de la région auront plus facilement accès aux sources d’énergie non émettrice pendant que nous poursuivons notre marche vers la carboneutralité. » 

Jason Roberts
Président-directeur général, Maritime Electric Company, Limited

Liens connexes

Personnes-ressources

Ressources naturelles Canada

Relations avec les médias

343-292-6100

media@nrcan-rncan.gc.ca

Ian Cameron

Directeur des communications

Cabinet du ministre des Ressources naturelles

613-447-3488

Ian.Cameron@nrcan-rncan.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :