Santé Canada réglemente les substances chimiques utilisées pour fabriquer du fentanyl

Communiqué de presse

Des modifications réglementaires limitent l'accès aux précurseurs chimiques servant à la production de fentanyl

Le 30 novembre 2016 - Ottawa (Ontario) - Santé Canada 

Le Canada est actuellement aux prises avec une crise de cas de surdoses et de décès liés aux opioïdes. Un bon nombre de ces cas mettent en cause le fentanyl, un analgésique opioïde synthétique très puissant et très accoutumant. La gravité du problème exige une réponse globale et concertée.

Dans le cadre de l'engagement du gouvernement fédéral à remédier à la crise nationale des opioïdes, des dispositions réglementaires ont été publiées aujourd'hui pour restreindre six substances chimiques servant à la production du fentanyl. Ainsi, il sera plus difficile d'obtenir les substances chimiques utilisées pour fabriquer du fentanyl illicite, et les forces de l'ordre seront mieux à même d'agir à l'égard de ces substances.

Les dispositions pour réglementer ces six substances, initialement proposées par le sénateur Vern White sous la forme du projet de loi public émanant du Sénat S-225, Loi modifiant la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (substances utilisées dans la production de fentanyl), vont dans le sens des Mesures de Santé Canada pour lutter contre le mauvais usage des opioïdes, annoncées par la ministre Jane Philpott en juin 2016 et mises à jour par la Déclaration conjointe sur les mesures visant à remédier la crise des opioïdes, signée lors du Sommet sur les opioïdes qui a eu lieu à Ottawa le 19 novembre 2016. Le plan vise à mieux informer les Canadiens des risques liés aux opioïdes, à soutenir l'amélioration des pratiques d'ordonnance, à rendre plus difficile l'accès aux opioïdes inutiles, à soutenir l'amélioration des traitements, à améliorer l'ensemble des données probantes au Canada et à réduire l'offre et les méfaits des drogues illicites.

Le Sommet sur les opioïdes réunissait des experts et des partenaires de partout au pays qui ont participé à une discussion nationale sur les mesures à prendre pour aborder et réduire les méfaits liés aux opioïdes au Canada. Le gouvernement du Canada a entendu les témoignages de consommateurs de drogues, de familles, de professionnels de la santé, de premiers intervenants, d'éducateurs et de chercheurs. Après des discussions et des débats productifs et éclairants, la Déclaration conjointe sur les mesures visant à remédier  la crise des opioïdes a été développée à partir des commentaires de 42 organismes partenaires, dont de nombreux ministères de la Santé provinciaux et territoriaux, des associations de dentistes, d'infirmières et infirmiers, de médecins et d'autres professionnels de la santé, et des organismes de réglementation.

Le mauvais usage des opioïdes est un problème complexe pour lequel il n'existe pas de solution unique. Les mesures prises par le gouvernement doivent être multidimensionnelles et dynamiques afin de lutter contre cette crise. En ajoutant à la loi les produits chimiques qui sont utilisés pour produire le fentanyl illicite, le gouvernement du Canada utilise un autre outil à sa disposition pour lutter contre les opioïdes en s'attaquant aux volets du problème qui touchent la production et l'approvisionnement.

Faits en bref

  • Les nouvelles dispositions réglementaires entrent en vigueur immédiatement parce qu'il est urgent de combattre la crise des opioïdes qui prend de l'ampleur au Canada.
  • Le gouvernement du Canada appuie le projet de loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose présenté à la Chambre des communes par le député Ron McKinnon, qui sauvera des vies en éliminant pour les personnes qui sont témoins d'une surdose la crainte d'une accusation de possession de substances désignées en cas d'appel aux services d'urgence.
  • L'accès à la naloxone, qui peut réduire une surdose d'opioïdes potentiellement mortelle lorsqu'elle est utilisée sur-le-champ, a été amélioré; ce produit est maintenant offert sans ordonnance sous forme injectable ou sous forme de vaporisateur nasal.
  • La ministre de la Santé a récemment coprésidé une conférence et un sommet sur la crise des opioïdes auxquels ont participé des partenaires provinciaux et territoriaux, de même que les principaux acteurs.

Citations
« Notre gouvernement a agi rapidement pour mettre en œuvre de nouvelles dispositions réglementaires pour réduire l'offre de fentanyl illicite. Comme il en a été question à la conférence et au sommet sur les opioïdes qui ont eu lieu récemment, il s'agit d'une crise urgente et ces mesures entreront en vigueur immédiatement. Le gouvernement adopte une approche globale, concertée, humaine et fondée sur des données probantes pour lutter contre cette crise de santé publique. Il reste encore beaucoup à faire, et je suis impatiente de travailler à la mise en œuvre des engagements pris récemment lors du Sommet sur les opioïdes. »
L'honorable Jane Philpott
Ministre de la Santé

Liens

Personnes-ressources

Andrew MacKendrick
Cabinet de Jane Philpott
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709


Recherche d'information connexe par mot-clés
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :