Le gouvernement du Canada se félicite de la création d’un programme des Premières Nations qui vise à réduire le risque de complications podologiques du diabète dans les Premières Nations du Manitoba

Communiqué de presse

Un programme novateur conçu par et pour les Premières Nations 

6 octobre 2017                      Ottawa (Ontario)                             Santé Canada

Le gouvernement du Canada est d’avis que les meilleurs résultats en santé des Autochtones seront obtenus grâce à des programmes conçus, établis et dirigés par les communautés autochtones. 

Au nom de l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, et de l’honorable Jane Philpott, ministre des Services aux Autochtones, le député Robert-Falcon Ouellette s’est joint aujourd’hui aux responsables de la santé des Premières Nations du Manitoba à Winnipeg afin de célébrer la création du nouveau Programme de soins essentiels des pieds des Premières Nations, qui aidera les Premières Nations de la province à réduire le risque de complications podologiques du diabète. 

Le Programme a été conçu par le Secrétariat à la santé et au développement social des Premières Nations du Manitoba (Nanaandawewigamig) et le First Nations Diabetes Leadership Council du Manitoba. Chez les Premières Nations, les taux de diabète et de problèmes de pieds liés au diabète sont plus élevés que chez l’ensemble de la population canadienne. Lorsque le Programme sera opérationnel, les personnes vivant dans les 63 communautés de Premières Nations du Manitoba auront accès à de meilleurs soins et traitements des pieds, ce qui réduira le risque de complications podologiques du diabète et améliorera leur état de santé général. 

Le gouvernement est heureux d’annoncer qu’il accordera 19 millions de dollars au cours des quatre prochaines années pour financer des soins essentiels des pieds dirigés par les Premières Nations dans toutes les communautés de Premières Nations du Manitoba. Les services seront offerts par des infirmières et infirmiers en soins des pieds par l’entremise des conseils tribaux ou directement par les services de santé communautaires. 

Citations

« Je suis heureux que cette initiative dirigée par les Autochtones permette d’offrir de meilleurs soins de santé aux communautés de Premières Nations du Manitoba afin de réduire le risque d’amputation due au diabète. Ce programme est un exemple de la façon dont le gouvernement travaille avec les Premières Nations pour favoriser l’autodétermination en matière de soins de santé et est une preuve concrète de notre engagement à renouveler notre relation avec les Autochtones. »

Robert-Falcon Ouellette 
Député de Winnipeg-Centre

« Nanaandawewigamig est très heureux d’apprendre que Santé Canada a approuvé notre proposition, intitulée First Nation Basic Foot Care Program: A Solution to Reduce Diabetic Foot Complications and Amputation Rates. Les conseils tribaux et les Premières Nations indépendantes qui effectuent des investissements pour assurer de meilleurs soins des pieds aux diabétiques afin de prévenir les complications podologiques au niveau communautaire sont prêts à appliquer les buts et les objectifs du projet et à mettre en œuvre le plan de travail concernant l’approche préventive en matière de soins des pieds. 

Nanaandawewigamig représente les chefs du Manitoba pour ce qui est de la promotion de la santé ainsi que des programmes et des services de santé. Nous sommes toujours disposés à discuter avec Santé Canada et le nouveau ministère des Services aux Autochtones au sujet de nouveaux investissements dans la santé des Premières Nations. »

Chef Cathy Merrick
Présidente, conseil d ’administration de Nanaandawewigamig 

Faits en bref

  • Le taux de diabète est 4,2 fois plus élevé chez les Premières Nations que chez la population générale.

  • Le taux d’amputation due aux complications du diabète est 18 fois plus élevé chez les Premières Nations que chez tous les autres Manitobains.

  • Les patients diabétiques qui ont des ulcères du pied courent un risque d’hospitalisation, d’infection des membres inférieurs et d’amputation. 

  • Un rapport de 2009 de Santé Manitoba au sujet du diabète dans la province prévoit que le nombre d’amputations chez les personnes diabétiques des Premières Nations, qui s’élevait à 95 en 1995, à 185 en 2005 et à 300 en 2015, augmentera considérablement pour atteindre 445 en 2025.

  • Bon nombre de communautés de Premières Nations du Manitoba n’ont pas accès en ce moment à des soins essentiels des pieds, un élément fondamental de tout programme de gestion du diabète. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Yves-Alexandre Comeau
Cabinet de l’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Andrew MacKendrick
Cabinet de l’honorable Jane Philpott
Ministre des Services aux Autochtones
819-997-0002 

Renseignements au public 

613-957-2991
1-866-225-0709 

Relations avec les médias

Santé Canada 
613-957-2983

Détails de la page

Date de modification :