Comité d’experts sur l’approvisionnement en produits d’immunoglobuline et ses répercussions au Canada – Biographies, Sommaire de l’expertise, des expériences, des affiliations et des intérêts

Biographies des membres du comité

Présidente : Penny Ballem, MD, MCRM, MACSS

La Dre Ballem est spécialiste de l'hématologie, et est présentement professeure clinique de médecine à l'Université de la Colombie-Britannique et professeure à l'Institut des politiques, de la gestion et de l'évaluation de la santé de l'École de santé publique Dalla Lana de l'Université de Toronto. Elle a obtenu une maîtrise en immunologie de l'Université Western Ontario après avoir obtenu un diplôme de médecine de l'Université de la Colombie-Britannique. La Dre Ballem a rempli le rôle de consultante principale en santé pour le gouvernement, de présidente et de coprésidente de comités nationaux et internationaux, et elle a été sous-ministre de la santé en C.-B. pendant six ans où elle était notamment chargée de la liaison avec la Conférence des sous-ministres de la Santé FPT relativement à la Société canadienne du sang. Parmi ses prix et réalisations, la Dre Ballem a été faite membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé (MACSS) pour son rendement exceptionnel dans le réseau universitaire des sciences de la santé au Canada.

Vice-présidente: Francine Décary, MD, Ph D, MBA

Francine Décary possède une feuille de route impressionnante à titre de chercheuse scientifique en hématologie et de spécialiste et administratrice du système d'approvisionnement en sang. Après avoir étudié la médecine à l'Université de Montréal, la Dre Décary a reçu une formation spécialisée en transfusion sanguine au New York Blood Center, et elle est détentrice d'un doctorat en immuno-hématologie de l'Université d'Amsterdam. En 1996, elle a terminé une maîtrise en administration des affaires pour cadres en exercice à l'Université de Sherbrooke. En 1998, la Dre Décary était responsable de la gestion des services transfusionnels de la Société canadienne de la Croix-Rouge pour tout l'est du Canada. Elle a ensuite fondé Héma-Québec et en a assumé la direction à titre de présidente et de chef de la direction jusqu'en 2011. Les nombreuses reconnaissances pour son excellence en matière de sciences et de gestion comprennent le Prix du Québec Armand-Frappier (2005), sa nomination à titre d'Officière de l'Ordre national du Québec (2008) et d'Officière de l'Ordre du Canada (2012). La Dre Décary a fait partie ou dirigé de nombreux conseils d'administration dont ceux de la Société canadienne de médecine transfusionnelle (présidente), de la Société internationale de transfusion sanguine (présidente), de l'America's Blood Centers (secrétaire du Conseil) et de l'Institut national de recherche scientifique (INRS) (présidente du sous-comité).

Conseiller spécial : Merlyn Sayers, M B, Ch B, Ph D

M. Sayers est président et chef de la direction de Carter BloodCare, programme communautaire sur le sang à Dallas-Fort Worth. Il fait également partie du personnel enseignant de la faculté du Southwestern Medical Center de l'Université du Texas. Il a déjà été directeur médical au Puget Sound Blood Center, à Seattle, dans l'État de Washington, et a été membre du corps enseignant du département d'hématologie de l'Université de Washington. Les titres de M. Sayers lui ont été décernés par l'Université du Witwatersrand, à Johannesburg, en Afrique du Sud. Il a été vice-président du Washington State Board of Health, président du Blood Safety and Availability Committee de la Food and Drug Administration, et président des America's Blood Centers (ABC). Il a signé de nombreuses publications, qui traitaient notamment de la sûreté des transfusions et de la gestion des donneurs. Il est le plus récent lauréat du ABC's Lifetime Achievement Award.

Conseiller spécial : Patrick Robert, Ph D

Depuis 1995, Patrick Robert est président de la firme de recherche Marketing Research Bureau, Inc., qui se spécialise dans la collecte et l'analyse de données sur les marchés des produits sanguins et plasmatiques partout dans le monde. M. Robert possède une trentaine d'années d'expérience dans le domaine du sang et du plasma, à la fois dans les secteurs sans but lucratif et les secteurs commerciaux. Il a notamment travaillé pour l'Organisation mondiale de la Santé (1972), la Société d'études pour le développement économique et social de France (1975), et l'Organisation de coopération et de développement économiques (1976). En 1977, il est devenu administrateur du département de transfusion sanguine de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant‑Rouge, à Genève, en Suisse. En 1987, il s'est joint à la société Bayer en tant que gestionnaire de la recherche en marketing de la division des produits plasmatiques (aujourd'hui Grifols). M. Robert est titulaire d'un doctorat en économie de la santé de l'Université d'Aix-en-Provence (France) et d'une maîtrise en administration publique de l'Université Cornell (États-Unis). Il a également étudié à Tübingen, en Allemagne, pendant deux ans. Il a publié de nombreux articles sur l'organisation des soins de santé, et plusieurs études de marché dans le domaine du sang et du plasma.

Sommaire de l'expertise, des expériences, des affiliations et des intérêts

Le tableau suivant résume les informations sur les affiliations et les intérêts pertinents au mandat du Comité d'experts sur l'approvisionnement en produits d'immunoglobuline et ses répercussions au Canada (« Comité ») déclaré par les membres du Comité. Santé Canada a examiné ces déclarations dans le cadre du processus de nomination.

Ce résumé est disponible dans le cadre de l'engagement de Santé Canada d'être transparent quant à la composition de ses groupes consultatifs. Des informations sur l'expertise et l'expérience des membres sont fournies dans leurs biographies.

  1. Intérêts financiers directs
    1. Avez-vous, ou votre conjoint ou partenaire, ou un enfant mineur à votre charge, un intérêt financier direct relatif au mandat de l'organisme consultatif, y compris l'emploi actuel, des investissements dans des sociétés, des partenariats, des actions, des redevances, des coentreprises, des fiducies, des biens immobiliers, des valeurs, du capital social ou des obligations?
  2. Intérêts financiers indirects
    1. Dans les cinq dernières années, avez-vous, ou votre conjoint ou partenaire, reçu des paiements pour du travail accompli ou en cours, ou un soutien financier, de la part d'une partie ayant un intérêt dans le mandat de l'organisme consultatif? Cela comprend les emplois passés, les contrats ou consultations, l'appui à la recherche, les subventions pour études personnelles, les contributions, les bourses, les commandites et les honoraires pour des engagements à titre d'enseignant, de conférencier ou de rédacteur. Note de bas de page 1
    2. Dans les cinq dernières années, avez-vous, ou votre conjoint ou partenaire, reçu des matériaux, des produits à prix réduit, des cadeaux ou d'autres avantages, ou participé à des conférences ou à des réunions pour lesquelles les frais de déplacement et d'hébergement étaient défrayés, en tout ou en partie, par une partie ayant un intérêt dans le mandat de l'organisme consultatif? Note de bas de page 2
    3. Dans les trois dernières années, les organisations pour lesquelles vous ou votre conjoint ou partenaire travaillez actuellement ou participez au processus décisionnel interne (c'est-à-dire à titre de membre du conseil ou de directeur administratif ou non administratif) ont-elles reçu des subventions ou toute autre forme de financement de la part d'une partie ayant un intérêt dans le mandat de l'organisme consultatif? Note de bas de page 3
  3. Intérêts intellectuels
    1. Dans les cinq dernières années, avez-vous formulé des opinions ou des conseils officiels à l'intention de l'industrie, d'un gouvernement canadien (fédéral, provincial ou administration municipale), d'un gouvernement étranger ou d'une organisation non gouvernementale, sur une question pertinente au mandat de l'organisme consultatif? Cela comprend le fait de témoigner à titre d'expert ou d'agir comme témoin (à temps partiel ou à temps plein), de participer à un organisme consultatif, etc.
    2. Avez-vous déjà fait une déclaration publique (discours, lobbying, etc.) ou déclaré un point de vue publiquement (y compris dans des documents scientifiques, des articles, des revues, d'autres publications ou sur des sites Web) sur une question pertinente au mandat de l'organisme consultatif?
    3. Avez-vous actuellement des affiliations professionnelles ou à titre de bénévole (membre de sociétés professionnelles ou scientifiques, d'associations commerciales, des groupes de lobbying, d'intérêt public ou de revendication) qui peuvent avoir un intérêt dans le mandat et le travail de l'organisme consultatif?
  4. Autres affiliations ou intérêts
    1. Avez-vous, ou votre conjoint ou partenaire, toutes autres affiliations et intérêts ou circonstances éventuelles qui pourraient donner à un membre du public bien informé une appréhension ou des motifs raisonnables de préoccupation concernant l'intégrité et l'objectivité de votre participation à l'organisme consultatif?
Nom et fonction Résumé des réponses
Dre Penny Ballem Prési-dente 1a. N 2a.O 2b. N 2c. N 3a. N 3b. O 3c.O 4a. N

2. b) Contrats ou consultation : J'ai fourni ou je fournirai des services de consultation à trois (3) ministères de la Santé au Canada – Alberta, Ontario, Nouvelle-Écosse - aucun de ces contrats n'a porté de quelque façon que ce soit sur les enjeux abordés par le groupe d'experts; toutefois, tous les ministères FPT de la Santé ont un intérêt pour le mandat du groupe.

  • Santé Alberta : valeur du contrat pour les deux (2) prochaines années – jusqu'à 250 000 $
  • MSSLD de l'Ontario : valeur du contrat pour les deux (2) prochaines années – non déterminée
  • Ministère de la Santé, Nouvelle-Écosse : valeur du contrat pour les deux (2) prochaines années – non déterminée

3. b) J'étais une sous-directrice médicale du service des transfusions sanguines de la Croix-Rouge canadienne (STSCRC), C.-B. et Yukon, de 1985 à 1991. À cette époque, le STSCRC avait l'objectif stratégique de devenir autosuffisant quant à la collecte de plasma auprès de donneurs canadiens bénévoles afin de satisfaire les besoins en matière de produits dérivés du plasma pour les patients canadiens. Cet objectif stratégique du STSCRC était directement lié à la perception de risque d'infection (VIH et hépatite) de donneurs de plasma rémunérés aux États-Unis dont le plasma était utilisé pour faire des produits dérivés du plasma utilisés au Canada. Je n'ai pas de liste de déclarations par date et je n'ai jamais publié un article directement lié à ce sujet.

De 2001 à 2006, j'étais le SM assurant la liaison pour la SCS dans le cadre de la Conférence des sous-ministres FPT de la Santé. Dans ces fonctions, je travaillais avec des collègues de partout au pays sur diverses questions relatives à la politique publique liées à la SCS – dont toutes avaient trait à la sécurité, à la durabilité et au coût de l'approvisionnement en sang au Canada.

3. c) Je suis membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé, une organisation scientifique qui publie de nombreux travaux sur des questions liées à la santé et aux soins de santé des Canadiens.

Je suis professeure à l'École de santé publique Dalla Lana, de l'Université de Toronto, qui s'intéresserait aux travaux de ce groupe d'experts du point de vue de la santé publique.

Je suis professeure clinicienne au département de médecin, Division de l'hématologie, de l'Université de la Colombie-Britannique, où des collègues s'intéressent à la transfusion et à l'utilisation de tous les produits sanguins et les produits du plasma.

Dre Francine Décary Vice-présidente 1a. N 2a.N 2b. N 2c. N 3a. N 3b. N 3c.N 4a. N

Commentaires

3. b) Tout au long de ma carrière en médecine transfusionnelle (jusqu'en 2011) j'ai souvent été la porte-parole des organisations pour lesquelles j'ai travaillé, et ce, dans un large éventail de sujets reliés au sang et produits dérivés du plasma humain. J'ai aussi été l'auteure ou la coauteure de nombreux articles scientifiques traitant de médecine transfusionnelle y compris l'immunoglobuline intraveineuse (IvIg).  Cependant, autant que je m'en souvienne, je n'ai pas émis d'opinion publique traitant des questions qui seront examinées par le groupe d'experts actuel.

Dr Patrick Robert Conseiller spécial 1a. O 2a. O 2b. O 2c N 3a. N 3b. N 3c. O 4a. N

Commentaires

1. Je suis propriétaire de titres particuliers de plusieurs entreprises productrices de plasma : CSL Behring, Grifols et Shire.

2. a) La SCS et Héma-Québec sont toutes deux abonnées à notre bulletin International Blood/Plasma News. L'abonnement de la SCS coûte 950 $US et celui d'Héma-Québec, 425 $US. Le 15 août 2015, mon collègue Matthew Hotchko et moi avons participé à un atelier d'une journée sur les renseignements concernant le marché du plasma (Plasma Market Intelligence Workshop) qui a eu lieu à Ottawa. Pendant cet atelier, Matthew et moi avons fait une présentation sur l'offre et la demande relatives aux produits plasmatiques et avons répondu à plusieurs questions des participants. Pour ce travail d'experts-conseils, notre entreprise a facturé 4 763,65 $US à la SCS, soit 3 263,65 $US en frais de déplacement et 1 500 $US en honoraires d'experts-conseils. En préparation pour cet atelier, la SCS a acheté plusieurs rapports de notre entreprise, le Marketing Research Bureau (MRB), pour un total d'environ 12 500 $US. Au cours des années, la SCS a acheté de nombreux rapports du MRB. Au cours des dernières années, Héma-Québec a également acheté divers rapports du MRB et, en 2015, a demandé au MRB de faire des prévisions quant à la demande d'IGIV en tant que projet unique d'un client, qui comprenait divers rapports, pour un total de 8 850 $US.

2. b) Voir ci-dessus. Les frais de déplacement pour participer à l'atelier d'Ottawa ont été payés par la SCS.

3. a) Notre participation à l'atelier de la SCS en août 2016 visait à fournir des données et de l'information, non des conseils et des opinions.

3. b) J'ai fait de nombreux exposés dans le cadre de diverses réunions de l'industrie du plasma. Ils ont toujours visé à fournir des données et de l'information, non pour exprimer des opinions, présenter des énoncés de politique ou faire du lobbyisme.

3. c) Je suis membre individuel de l'American Association of Blood Banks, de la Société internationale de transfusion sanguine, de la Fédération mondiale de l'hémophilie et mon entreprise, le MRB, est membre associé de la Plasma Protein Therapeutics Association (PPTA).

Dr Merlyn Sayers Conseiller spécial 1a. O 2a. O 2b. N 2c N 3a. O 3b. N 3c. O 4a. N

Commentaires

1. Je suis président et chef de la direction de Carter BloodCare, le programme communautaire indépendant sur le sang pour le centre-nord et l'est du Texas. La population desservie est de plus de 8 millions de personnes. Chaque année, plus de 300 000 unités de produits sanguins sont prélevées. Les services du programme sur le sang comprennent le recrutement, la collecte, le traitement, des analyses, l'entreposage et la distribution à plus de 200 établissements médicaux dans plus de 50 comtés.

Carter BloodCare est accrédité par l'AABB, certifié par la Foundation for the Accreditation of Cellular Therapy et autorisé par la Food and Drug Administration. L'entreprise est également membre des America's Blood Centers, l'organisation représentant les programmes communautaires indépendants sur la santé aux É.-U. qui sont responsables d'environ la moitié de l'approvisionnement en sang au pays.

2 a). Jusqu'en 2016, j'ai été ans membre du comité consultatif des affaires de Terumo BCT pendant 11 ans. Il s'agit d'une entreprise internationale spécialisée dans les technologies ayant trait aux composants sanguins, à l'aphérèse thérapeutique et aux cellules. Pendant cette période, la valeur de mes services s'est élevée à environ 75 000 $. Je n'occupe plus ce poste.

3. a) À titre de président et chef de la direction de Carter BloodCare et de professeur au centre médical de la University of Texas Southwestern et, en tant qu'ancien président des America's Blood Centers (2003), j'ai fait de nombreuses déclarations sur le recrutement, la collecte, la préparation de composants et la distribution de produits sanguins. Je n'ai jamais fait de déclaration officielle sur les produits sanguins au Canada. Le 21 avril 2017, j'ai été conférencier lors d'une rencontre organisée à Ottawa par la Société canadienne de médecine transfusionnelle. Les frais de déplacement et d'hébergement ont été assumés par la Société. Mon allocution portait sur le dépistage des risques de maladie cardiovasculaire chez les donneurs de sang.

3. c) Je n'ai pas d'affiliations professionnelles ou bénévoles, mais j'ai participé à des conférences ou des symposiums organisés par les organismes suivants :

  1. International Plasma Fractionation Association
  2. Plasma Protein Therapeutics Association.

Je n'ai reçu aucun remboursement pour les déplacements ou l'hébergement lorsque j'ai participé à ces réunions.

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Autre que de notre employeur actuel.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Autre que de votre employeur actuel, plus de $1,000.

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Participer à la prise de décision interne en tant que membre du conseil d'administration ou administrateur éxécutif ou non éxécutif.

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :