Le programme d’inspection des pharmacies révèle des nombreux détournements dans une pharmacie de Hamilton

Santé Canada aide à protéger les Canadiens en réduisant le plus possible le détournement et l’utilisation problématique des substances contrôlées telles que l’oxycodone, la morphine, le fentanyl et les benzodiazépines. Le Programme d’inspection des pharmacies communautaires de Santé Canada participe à cette tâche en effectuant des activités relatives à la conformité et à la surveillance des pharmacies communautaires.

Au cours des 2 dernières années, Santé Canada a inspecté à différentes occasions la pharmacie MT Cross, située à Hamilton (Ontario), et a soulevé plusieurs préoccupations ayant trait aux substances contrôlées. Santé Canada a communiqué ces préoccupations à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et à l’Ordre des pharmaciens de l’Ontario pour qu’ils assurent le suivi et prennent d’autres mesures dans cette affaire. L’enquête de la GRC a révélé que plus de 400 000 doses de divers narcotiques de qualité pharmaceutique ont été détournées de la chaîne d’approvisionnement légitime vers le marché noir. En mai 2018 et en janvier 2019, la GRC a déposé 15 accusations criminelles en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS) à la suite de cette enquête.

Bien que certaines enquêtes aient mené à des renvois aux ordres de pharmaciens et/ou aux organismes d’application de la loi pertinents des provinces et des territoires, c’est la première fois qu’une inspection de pharmacie effectuée dans le cadre du Programme des substances contrôlées de Santé Canada donne lieu à des accusations criminelles en vertu de la LRCDAS.

21 janvier 2019
La GRC dépose d’autres accusations dans l’affaire du complot pour trafic de médicaments dans une pharmacie

22 mai 2018
La GRC porte des accusations contre un pharmacien et un propriétaire

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :