Infographie : Méfaits liés aux opioïdes au Canada – décembre 2018

vignette

Télécharger le format de rechange
(Format PDF, 1,6 Mo, 1 page)

Organisation : Santé Canada

Type : Infographie

Publiée : 2018-12-12

12 décembre 2018

Décès

Il y a eu 2,066 décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes au Canada au premier semestre de 2018.

Cela signifie plus de 9,000 vies perdues entre janvier 2016 et juin 2018 en lien avec les opioïdes.

Tableau 1. Nombre de décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes
  Année et trimestre
2016 2017 2018
De janv. à mars D'avril à juin De juil à sept. D'oct. à déc. De janv. à mars D'avril à juin De juil. à sept. D'oct. à déc. De janv. à mars D'avril à juin
Nombre de décès apparemment liés à la consommation d'opioïdesTableau 1 Note de bas de page * 716 672 692 911 895 1000 1097 969 1034 1032
Tableau 1 Note de bas de page *

Ces nombres ne comprennent pas les données de Terre-Neuve-et-Labrador, de l'Île du Prince Edward et du Nunavut. Les données de la Colombie-Britannique et les données disponibles du Québec pour 2017 (de juillet à décembre) et pour 2018 incluent les décès liés à toutes les drogues illicites et non limités aux opioïdes.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page *

Tableau 2. Le nombre de décès en 2018 (de janvier à juin)
Province ou territoire Le nombre de décès Taux par 100 000 habitantsTableau 2 Note de bas de page d
Colombie-BritanniqueTableau 2 Note de bas de page a 754 20,0 et plus
Alberta 379 15,0 à 19,9
SaskatchewanTableau 2 Note de bas de page b 33 5,0 à 9,9
Manitoba 22 0,0 à 4,9
Ontario 638 5,0 à 9,9
QuébecTableau 2 Note de bas de page c 195 0,0 à 4,9
Nouveau-Brunswick 10 0,0 à 4,9
Nouvelle-Écosse 34 5,0 à 9,9
Île-du-Prince-ÉdouardTableau 2 Note de bas de page b 0 0,0 à 4,9
Terre‑Neuve‑et‑Labrador Suppression Suppression
YukonTableau 2 Note de bas de page b 0 0,0 à 4,9
Territoires du Nord-Ouest 1 0,0 à 4,9
Nunavut Suppression Suppression
Tableau 2 Note de bas de page a

Inclus les décès qui sont liés à toutes les drogues illicites et ne sont pas limitées aux opioïdes.

Tableau 2 Retour à la référence de la note de bas de page a

Tableau 2 Note de bas de page b

Inclus les décès seulement lorsque les enquêtes sont complétées.

Tableau 2 Retour à la référence de la note de bas de page b

Tableau 2 Note de bas de page c

Inclus les décès non intentionnels qui sont liés à toutes les drogues illicites et ne sont pas limitées aux opioïdes.

Tableau 2 Retour à la référence de la note de bas de page c

Tableau 2 Note de bas de page d

Le taux annuel estimé pour 2018 est basé sur les données de janvier à juin 2018.

Tableau 2 Retour à la référence de la note de bas de page d

Hospitalisations

En moyenne, 17 personnes par jour ont été hospitalisées en raison d'intoxication aux opioïdes au Canada en 2017 — une augmentation comparativement à 16 par jour en 2016.

En 2017, les taux d'hospitalisations pour intoxication liée aux opioïdes dans les petites communautésNote de bas de page 1 étaient 2.5 fois plus élevés que ceux des plus grandes villes du Canada.

Visites aux services d'urgence

Entre 2016 et 2017, le taux de visites à l'urgence pour intoxication liée aux opioïdes a augmenté :

  • de 73 % en Ontario;
  • de 23 % en Alberta.

Données des services médicaux d'urgenceNote de bas de page 2

Selon les données disponibles, 71 % des surdoses suspectées d'être liées aux opioïdes sont survenues chez les hommes.

Les surdoses suspectées d'être liées aux opioïdes étaient plus fréquentes chez les personnes âgées de 20 à 29 ans.

Notes

Ensemble, nous pouvons mettre fin aux surdoses

Pour plus d'information, consultez le Canada.ca/Opioides

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Communautés avec une population entre 50 000 et 99 999.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Basé sur les données de janvier 2018 à juin 2018 du Yukon (Whitehorse), des Territoires du Nord-Ouest, de l'Alberta (Edmonton et Calgary), de la Saskatchewan, du Manitoba (Winnipeg et régions rurales et du nord du Manitoba), de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve-et-Labrador et de la Colombie-Britannique. Les données de la Colombie-Britannique incluent les surdoses suspectées d'être liées à toutes les drogues illicites sans se limiter aux opioïdes.

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :