Page 8 : Recommandations canadiennes sur les eaux domestiques recyclées destinées à alimenter les chasses d'eau des toilettes et des urinoirs

5.0 Justification

L'utilisation d'eaux domestiques recyclées dans les résidences et les commerces peut contribuer à réduire la consommation d'eau au Canada. Cependant, la présence de microorganismes pathogènes (bactéries, protozoaires et virus) et de produits chimiques dans les eaux usées domestiques peut constituer un risque pour la santé si les eaux usées ne sont pas adéquatement traitées ou si elles sont utilisées à des fins autres que les chasses d'eau des toilettes et des urinoirs. Bien qu'un traitement efficace puisse produire des eaux domestiques recyclées pratiquement débarrassées de tout microorganisme pathogène, un petit nombre d'entre eux peuvent survivre et poser un certain risque, comme lors de jonctions fautives accidentelles entre le système de recyclage et le réseau d'approvisionnement en eau potable.

Par conséquent, il est nécessaire de s'assurer que l'utilisation des eaux recyclées ne pose pas un risque pour la santé des Canadiens. Les présentes recommandations fournissent des conseils quant aux procédés de traitement et de gestion adéquats qui permettent de contrer les risques associés aux eaux domestiques recyclées.

Les recommandations pour la qualité des eaux recyclées ont été établies pour protéger la santé publique des contaminants microbiologiques. Les substances chimiques présentes dans les eaux domestiques recyclées utilisées uniquement pour alimenter les chasses d'eau des toilettes et des urinoirs devraient avoir des effets minimes sur la santé. Le système de traitement doit être exploité de façon efficace si l'on veut minimiser les effets sur la santé associés aux agents pathogènes microbiens. Les recommandations présentent la valeur de plusieurs paramètres de la qualité de l'eau choisis parce qu'ils peuvent démontrer l'efficacité de fonctionnement du système de traitement, y compris de la désinfection.

Les systèmes décentralisés de recyclage de l'eau pourraient assurer la collecte et le traitement de l'eau provenant d'habitations individuelles ou regroupées comme les immeubles d'appartements. Bien qu'ils aient des répercussions sur un moins grand nombre de personnes que les grands systèmes, les procédés des petits systèmes peuvent être tout aussi complexes. Les risques sanitaires potentiels liés aux systèmes décentralisés de traitement des eaux domestiques recyclées font ressortir la nécessité d'un niveau élevé de fiabilité et de surveillance du traitement. Le présent document fournit également de l'information sur les programmes de gestion liés aux systèmes de recyclage des eaux domestiques.

Il est recommandé que les autorités compétentes élaborent et mettent en oeuvre des programmes de gestion qui tiennent compte des principes de protection de la santé publique, des recommandations pour la qualité de l'eau, des pouvoirs des organismes de réglementation, des capacités administratives et opérationnelles ainsi que de certaines considérations politiques, sociales et économiques. Le programme de gestion devrait inclure une évaluation initiale des risques pour déterminer les niveaux appropriés d'inactivation microbiologique du système ainsi que les technologies de traitement permettant de systématiquement atteindre les niveaux recommandés dans le présent document. Pour garantir l'efficacité à long terme du traitement des eaux recyclées, le programme de gestion doit reposer sur trois éléments clés, à savoir la surveillance des opérations, les inspections et la surveillance continue. Après la vérification des paramètres de qualité de l'effluent lors de la mise en service, il est recommandé que la surveillance continue repose sur des paramètres secondaires robustes, comme la performance des moteurs, la pression hydraulique, la température et le débit, et sur une surveillance en temps réel du chlore résiduel ou de la turbidité au moyen de capteurs qui ne nécessitent pas un étalonnage fréquent. La vérification de la qualité de l'effluent pourrait être effectuée sur une base périodique (p. ex., deux fois par année), et chaque fois que les paramètres opérationnels changent dans le système.

Il est recommandé aux provinces et aux territoires de se baser sur ce document pour établir leurs propres exigences ou options concernant l'utilisation des eaux recyclées.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :