Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique – l'azinphos–méthyl

Table des matières

Recommandation

La concentration maximale acceptable (CMA) d'azinphos-méthyl dans l'eau potable est de 0,02 mg/L (20 µg/L).

Propriétés physico-chimiques, utilisations et sources de contamination

L'azinphos-méthyl (C10H12N3O3PS2) est un insecticide ou un acaricide organophosphoré utilisé pour lutter contre divers nuisibles dans beaucoup de cultures fruitières, légumières, céréalières et fourragères. Plus de 100 000 kg de ce produit sont utilisés chaque année au Canada.Note de bas de page 1

(Format PDF, 20 ko, 3 pages)
Organisation : Santé Canada 
Type : Lignes directrices
Date publiée : 1989-03

Sujets connexes

La pression de vapeur de l'azinphos-méthyl est supérieure à 5,1 × 10-2 Pa à 20°C; sa solubilité dans l'eau est de 33 mg/L à la température ambiante.Note de bas de page 2 Le logarithme du coefficient de partage octanol-eau de l'azinphos-méthyl est de 2,69.Note de bas de page 3 Vu sa facilité d'hydrolyse, on ne considère pas l'azinphos-méthyl comme une substance ayant beaucoup tendance à la lixiviation.Note de bas de page 4 En laboratoire et dans les réseaux hydrographiques naturels, on a observé que la demi-vie de l'azinphos-méthyl variait de 30 à 70 jours entre un pH de 5,1 et un pH de 8,4.Note de bas de page 5

Exposition

On a décelé aucun azinphos-méthyl dans des échantillons d'eau prélevés dans quatre provinces canadiennes (limites de détection variant entre 0,002 et 1 µg/L).Note de bas de page 6 Des traces de cette substance l'ont été dans la rivière LaSalle au Manitoba.Note de bas de page 6 On n'en a pas décelé dans les eaux de surface du bassin hydrographique de la rivière Grand, bien que l'on ait utilisé ce produit à raison de plus de 14 000 kg/année dans cette région (limite de détection : 1,0 µg/L).Note de bas de page 7
D'après la limite maximale de résidus fixée par la Direction des aliments du ministère de la Santé nationale et du Bien-être social,Note de bas de page 8 l'apport quotidien maximal d'azinphos-méthyl est, en théorie, de 0,62 mg par jour. Il faut s'attendre à ce que l'apport quotidien réel soit faible, car les concentrations d'azinphos-méthyl décelées aux États-Unis, dans seulement cinq échantillons sur 6 391, étaient inférieures à 2,0 ppm.Note de bas de page 9

Méthodes d'analyse et techniques de traitement

Le dosage des insecticides organophosphorés peut se faire par extraction séparée à l'hexane et au dichloro-méthane, séparation par chromatographie en phase gazeuse et détection thermionique ou photométrique de flamme (limite de détection : 1 µg/L).Note de bas de page 10

Aucun renseignement n'a été trouvé concernant l'efficacité des techniques actuelles de traitement permettant d'éliminer l'azinphos-méthyl de l'eau potable.

Effets sur la santé

Administré par voie orale, l'azinphos-méthyl a une demi-vie biologique de huit à neuf heures;Note de bas de page 11 90 pour cent de la dose est éliminée en 48 heures dans les urines ou les fèces.Note de bas de page 12 La fraction benzotriazine est excrétée rapidement sans être dégradée.Note de bas de page 11 Les principaux métabolites identifiés in vitro dans des tissus de souris sont, entre autres, le phosphorothioate de diméthyle et le phosphate de diméthyle, l'azinphos-méthyl déméthylé et l'azinphos-méthyloxon.Note de bas de page 11
L'azinphos-méthyl est très toxique chez l'homme; en effet, la dose létale aiguë se situe environ entre 5 et 50 mg/kg p.c.Note de bas de page 2 Chez des humains exposés volontairement à des doses quotidiennes d'azinphos-méthyl atteignant 20 mg par personne pendant 30 jours, on a observé aucun effet clinique ni aucune modification des teneurs en cholinestérase.Note de bas de page 13
Des rats Wistar ont été exposés pendant deux ans à des aliments renfermant des teneurs en azinphos-méthyl de 0, de 2,5, de 5 ou de 20 mg/kg (régime alimentaire), ou pendant 47 semaines à des aliments qui contenaient cette substance à raison de 50 mg/kg et, pour le reste de l'étude, à 100 mg/kg.Note de bas de page 14 On a constaté une diminution de la cholinestérase plasmatique chez les rats ayant reçu des aliments dont la concentration en azinphos-méthyl était supérieure ou égale à 5 mg/kg. D'après les auteurs, la dose sans effet nocif observable (DSENO) était de 2,5 mg/kg (régime alimentaire) ou de 0,125 mg/kg p.c. par jour.Note de bas de page 2
Au cours d'une étude d'une durée de deux ans pendant laquelle des chiens ont été soumis à une alimentation ayant une teneur constante ou progressivement croissante en azinphos-méthyl,Note de bas de page 14 des effets légers se sont faits sentir sur l'activité de la cholinestérase érythrocytaire chez des animaux exposés pendant 36 semaines à cette substance à raison de 20 mg/kg (régime alimentaire).Note de bas de page 14 D'après les auteurs, la DSENO était de 5 mg/kg (régime alimentaire) ou de 0,125 mg/kg p.c. par jour.Note de bas de page 2
Au cours d'une étude d'une durée de deux ans réalisée chez le rat et la souris, le National Cancer Institute (NCI) des États-Unis a évalué le pouvoir cancérogène de l'azinphos-méthyl.Note de bas de page 15 Chez le rat mâle, certaines données ont révélé la présence de tumeurs bénignes et malignes du pancréas et de la vésicule thyroïdienne; toutefois, ces données n'avaient aucune signification statistique par rapport aux témoins utilisés. Étant donné le petit nombre (neuf) d'animaux témoins utilisés, les évaluateurs du NCI ont jugé que la conception de l'étude comportait suffisamment de points faibles pour empêcher d'en tirer des conclusions définitives.
Au cours d'une étude réalisée chez trois générations de rats, l'administration d'azinphos-méthyl n'a entraîné aucun effet nocif sur la reproduction, sauf à la dose la plus élevée, soit 50 mg/kg (régime alimentaire). Aucun effet tératogène n'a été observé chez plusieurs espèces de mammifères.Note de bas de page 2
Ce composé a une neurotoxicité immédiate, mais ne provoque aucun effet neurotoxique différé connu.Note de bas de page 2 Bien qu'on ait affirmé que l'azinphos-méthyl ne s'est pas avéré mutagène envers les protocaryotes,Note de bas de page 16 des résultats positifs ont été signalés au cours d'essais sur des cellules lymphomateuses de souris.Note de bas de page 17

Justification

L'apport quotidien acceptable (AQA) d'azinphos-méthyl pour les humains a été calculé par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS)Note de bas de page 11 comme suit :
  • 0,125 mg/kg p.c. par jour est la dose sans effet nocif observé obtenue au cours d'une étude d'une durée de deux ans réalisée chez le rat et le chienNote de bas de page 2Note de bas de page 14
  • 50 est le facteur d'incertitude.

La concentration maximale acceptable (CMA) d'azinphos-méthyl dans l'eau potable a été calculée à partir de l'AQA comme suit :

  • 0,0025 mg/kg p.c. par jour est l'AQA établi par la FAO et l'OMS
  • 70 kg est le poids corporel moyen d'un adulte
  • 0,20 est la proportion de l'apport quotidien d'azinphos-méthyl attribuée à l'eau potable
  • 1,5 L/jour est la consommation moyenne quotidienne d'eau potable d'un adulte.

Références bibliographiques

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :