Page 2 : Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique – le chlorpyrifos

Recommandation

La concentration maximale acceptable (CMA) de chlorpyrifos dans l'eau potable est de 0,09 mg/L (90 µg/L).

Propriétés physico-chimiques, utilisations et sources de contamination

Le chlorpyrifos (C9H11Cl3NO3PS) est un insecticide organophosphoré utilisé pour lutter contre les moustiques, les mouches, divers nuisibles dans les cultures par épandage sur le sol ou le feuillage, les nuisibles de maison et les larves aquatiques. Il sert aussi à lutter contre les ectoparasites chez l'agneau et les bêtes à cornes. De 100 000 à 500 000 kg de ce produit sont utilisés chaque année au Canada.Note de bas de page 1

La pression de vapeur du chlorpyrifos est de 2,49 x 10-3 Pa à 25°C; sa solubilité dans l'eau est de 2 mg/L à 25°C.Note de bas de page 2 La plage des valeurs signalées du logarithme de son coefficient de partage octanol-eau est élevée, variant de 4,82 à 5,11.Note de bas de page 3

Le chlorpyrifos est fortement absorbé par le sol; on ne prévoit donc pas qu'il ait beaucoup tendance à la lixiviation.Note de bas de page 4 Il persiste dans le sol pendant des périodes allant de 60 à 120 jours.Note de bas de page 5 Sa dégradation est principalement attribuable à l'action microbienne.Note de bas de page 6 Ses produits de dégradation comprennent le trichloro-3,5,6 pyridinol-2, qui est ensuite scindé en composés organochlorés et en dioxyde de carbone.Note de bas de page 7 La vitesse d'hydrolyse du chlorpyrifos dans l'eau augmente en fonction du pH et de la température ainsi qu'en présence de cuivre.Note de bas de page 5 De 30 à 60 pour cent de tout le chlorpyrifos présent en phase aqueuse peut disparaître en moins de 24 heures par adsorption, dégradation et vaporisation.Note de bas de page 8

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :