Parlons d'eau - Le plomb dans l'eau potable

Santé Canada a fixé une nouvelle valeur recommandée pour le plomb dans l'eau potable en vue de protéger la santé des Canadiens. Découvrez les effets sur la santé du plomb et comment réduire votre exposition s'il y en a dans votre eau potable.

Sur cette page

Le plomb dans l'eau potable

Le plomb est un métal naturellement présent dans l'environnement. Il peut être présent dans :

  • l'air;
  • le sol;
  • les aliments;
  • l'eau;
  • certains produits de consommation (par exemple, les freins et les batteries de voiture).

Au cours des dernières années, les niveaux de plomb dans l'environnement ont considérablement diminué.

Au Canada, on ne trouve habituellement pas de plomb dans les sources d'eau naturelles ou dans l'eau des usines de traitement d'eau potable. Toutefois, le plomb peut s'infiltrer dans l'eau potable si des éléments de la plomberie ou des réseaux de distribution en libèrent. Le plomb est plus susceptible d'être présent dans l'eau potable de vieilles maisons et de vieux quartiers, puisque le Code national de la plomberie du Canada considérait jadis le plomb comme un matériau acceptable dans les conduites qui alimentaient les maisons en eau, et ce, jusqu'en 1975.

Le plomb des pièces de plomberie

Les conduites de service composées de plomb constituent habituellement la source la plus importante de plomb dans l'eau potable. Il s'agit de conduites d'eau qui relient la maison au système d'alimentation en eau principal. Certaines pièces ou certains raccords de plomberie, comme les soudures, les robinets ou les valves, peuvent également contenir du plomb qui peut être libéré (et s'infiltrer) dans l'eau potable.

De nombreux éléments peuvent affecter la quantité de plomb qui s'infiltre dans l'eau potable, notamment :

  • la composition chimique de l'eau;
  • l'âge des installations de plomberie;
  • la durée pendant laquelle l'eau reste dans les tuyaux.

Pour savoir s'il y a des conduites de service de plomb dans votre secteur, vous pouvez vérifier auprès :

  • d'un plombier
  • de votre fournisseur de l'alimentation en eau
  • de la municipalité

Vous pouvez également regarder les conduites de service d'eau qui entrent dans votre maison (vous pouvez peut-être voir une portion de la ligne de service dans votre sous-sol, près du compteur d'eau). Elles peuvent être composées de plomb, ou en contenir, si elles sont :

  • de couleur noir-grisâtre
  • douces ou facilement entaillées lorsqu'on les gratte à l'aide d'un couteau

Si vous soupçonnez que vos conduites de service contiennent du plomb, vous pouvez faire analyser votre eau. Pour ce faire, vous pouvez : 

  • demander à votre municipalité si elle offre un programme d'échantillonnage ou si elle peut faire l'analyse de votre eau
  • veuillez communiquer avec votre autorité locale responsable pour la santé publique

Effets sur la santé du plomb dans l'eau potable

Boire une eau qui contient du plomb, même pendant une courte période, peut constituer un risque pour la santé. Les individus les plus à risque, en raison de leur cerveau en développement, sont :

  • les fœtus
  • les nourrissons
  • les enfants

Une exposition au plomb dans l'eau potable peut :

  • avoir des effets sur le développement neurologique et sur le comportement, tel qu'une baisse du quotient intellectuel (QI) chez les enfants
  • augmenter la pression artérielle ou la dysfonction rénale chez l'adulte

Valeur recommandée pour le plomb dans l'eau potable au Canada

Bien que tous les efforts doivent être déployés pour maintenir les concentrations de plomb dans l'eau potable aussi faibles que possible, Santé Canada a collaboré avec les provinces, les territoires et d'autres ministères fédéraux pour diminuer la valeur recommandée pour le plomb dans l'eau potable à 0,005 milligramme par litre (mg/L). La valeur recommandée vise à protéger la santé des Canadiens, y compris les membres de la société les plus vulnérables, comme les nourrissons et les enfants.

Santé Canada a révisé la valeur de la recommandation précédente (0,01 mg/L) relative au plomb, car de nouvelles études scientifiques ont révélé que l'exposition au plomb peut avoir des effets sur la santé à des concentrations beaucoup plus faibles que l'on croyait.

Les Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada – le plomb établissent les paramètres de base que toutes les autorités responsables de la qualité de l'eau potable doivent s'efforcer de respecter afin d'offrir une eau potable qui soit la plus propre, la plus salubre et la plus fiable possible.

Comment réduire votre exposition au plomb dans l'eau potable

Après avoir confirmé que votre eau potable contient du plomb, il existe des moyens efficaces de l'éliminer en permanence, tel qu'il est indiqué dans la prochaine section. Entre-temps, vous pouvez réduire votre exposition au plomb en prenant quelques actions simples et temporaires :

  • n'utiliser que de l'eau froide du robinet pour :
    • la consommation
    • la cuisine
    • les préparations pour nourrissons

L'eau chaude augmente la libération de plomb et d'autres métaux de votre plomberie.

  • purger votre plomberie quand l'eau y est demeurée pendant quelques heures, comme le matin à votre lever ou à votre retour du travail et ensuite laissez-la couler pendant environ une minute. Purgez les tuyaux des façons suivantes :
    • en tirant la chasse d'eau des toilettes
    • en prenant une douche
    • en démarrant une brassée de lavage

Le plomb ne pénètre pas dans le corps par la peau ou par l'inhalation de vapeurs pendant la douche ou le bain. Prendre un bain ou une douche en utilisant une eau qui contient des concentrations de plomb supérieures à la valeur recommandée est considéré comme sécuritaire.

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez

Le plomb peut passer :

  • de la mère enceinte à son fœtus
  • du lait maternel de la mère à son bébé

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez et que vous soupçonnez que votre eau potable peut contenir du plomb, vous devriez la faire analyser. Si les concentrations en plomb sont supérieures à la valeur recommandée, vous devriez :

  • trouver une autre source d'eau potable
  • installer un dispositif de traitement pour éliminer le plomb

Si votre eau potable ou votre santé vous préoccupe, communiquez avec les autorités locales responsables de la qualité de l'eau ou de la santé publique pour obtenir de plus amples renseignements.

Éliminer le plomb de l'eau potable

Il existe plusieurs options pour éliminer le plomb de l'eau potable, y compris des dispositifs de traitement d'eau, le remplacement des conduites de service en plomb ou la modernisation de vos matériaux de plomberie.

Utiliser des dispositifs de traitement d'eau

Il existe des dispositifs domestiques de traitement d'eau efficaces qui sont certifiés pour éliminer le plomb de l'eau potable du robinet. En voici des exemples :

  • des filtres au charbon
  • des dispositifs de traitement par osmose inverse ou distillation

Pour de meilleurs résultats, un dispositif devrait être installé dans le robinet le plus souvent utilisé comme source d'eau potable. Dans la plupart des cas, il s'agit du robinet de la cuisine.

  • certifié conforme à la norme de l'organisme NSF International pour l'élimination du plomb (voir sur la boîte ou l'étiquette)
  • installé et entretenu selon les instructions du fabricant

Les dispositifs de traitement sont actuellement certifiés pour éliminer le plomb jusqu'à 0,01 mg/L, mais la technologie est capable d'éliminer le plomb bien en deçà de ce niveau. Beaucoup peuvent atteindre la nouvelle recommandation de 0,005 mg/L. Si vous avez des questions au sujet de votre dispositif, , vous devriez contacter le fabricant.

Il est important de s'assurer que les dispositifs de traitement sont entretenus (ou remplacés) selon les instructions du fabricant. Comme les dispositifs de traitement d'eau nécessitent un entretien continu tel que remplacer les filtres régulièrement, ils ne sont pas considérés comme des solutions permanentes.

Remplacer les entrées de service en plomb

Remplacer les conduites de service en plomb qui alimentent votre domicile et tout tuyau ou raccord intérieur en plomb est le moyen le plus efficace et permanent de réduire la concentration de plomb dans votre eau potable.

Dans la plupart des collectivités, la municipalité ou le fournisseur du service d'eau est responsable des conduites jusqu'à votre trottoir seulement. Si la partie des conduites entre le trottoir et votre domicile est à base de plomb, c'est le propriétaire qui sera responsable de son remplacement.

Certaines municipalités ont mis sur pied des programmes qui permettent aux résidants de remplacer leur portion des conduites de service en même temps que les conduites de service principales, à un coût réduit. Communiquez avec votre municipalité pour savoir s'il existe un programme semblable dans votre collectivité.

Si seulement une partie de la conduite de service en plomb est remplacée (par exemple, seulement la partie municipale), des problèmes liés au plomb pourraient persister. Certaines particules de plomb peuvent se détacher de la conduite en plomb restante pendant deux à trois mois en raison des perturbations causées par le changement dans les conduites municipales. Pendant cette période, il est important de continuer à prendre des mesures pour réduire l'exposition, comme purger la plomberie quand l'eau est demeurée dans les tuyaux pendant quelques heures, ou utiliser un dispositif de traitement.

Moderniser les éléments de plomberie

Moderniser votre plomberie est une solution permanente pour s'assurer que vos pièces de plomberie ne contiennent pas de plomb. Votre plombier ou vous-même pouvez enlever tous les tuyaux, raccords ou robinets de votre maison qui contiennent du plomb. Remplacez-les par des matériaux appropriés certifiés pour une utilisation dans des systèmes d'approvisionnement en eau potable. Assurez‑vous que toute soudure utilisée dans votre plomberie est sans plomb.

Valeurs dans d'autres pays

À 0,005 mg/L, la valeur recommandée pour le plomb dans l'eau potable au Canada est l'une des plus faibles au monde.

D'autres pays et organisations ont établi des limites pour le plomb dans l'eau potable qui diffèrent des nôtres pour plusieurs raisons (par exemple, une valeur différente est utilisée pour déterminer la quantité d'eau qu'une personne boit selon la moyenne nationale). Quelques exemples de valeurs dans d'autres juridictions sont :

  • Union Européenne : limite de 0.01 mg/L
  • Australie : valeur recommandée de 0.01 mg/L
  • États-Unis : seuil d'intervention fondé sur le traitement de 0,015 mg/L
  • Organisation mondiale de la Santé : valeur recommandée pour l'eau potable de 0,01 mg/L

Pour de plus amples renseignements

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :