Scanners corporels dans les aéroports

Certains aéroports utilisent le scanner corporel pour vérifier que les passagers ne transportent pas d'articles interdits à bord de l'avion.

Sur cette page :

Types de scanners

Il y a deux types de scanners corporels : celui à ondes millimétriques et celui qui utilise la technologie de la rétrodiffusion.

Les scanners utilisés au Canada sont à ondes millimétriques et n'émettent pas de rayons X. Ils projettent une énergie de radiofréquences millimétriques de faible intensité sur le corps du passager et autour de celui-ci. Réfléchie par le corps et par tout objet dissimulé sur le corps, cette énergie produit une silhouette générique affichant les parties corporelles qui requièrent une fouille additionnelle. Une infime partie de l'énergie des radiofréquences émise par l'appareil est absorbée à la surface du corps (1 mm de profondeur tout au plus).

Le scanner à rétrodiffusion émet de faibles doses de rayons X provenant d'un rayonnement électromagnétique ionisant. Aucun aéroport canadien n'utilise le scanner à rétrodiffusion.

Innocuité du scanner corporel utilisé au Canada

Le scanner à ondes millimétriques est inoffensif pour l'humain. Santé Canada a évalué les données techniques relatives à ces appareils et en conclut que l'énergie émise est tout à fait conforme aux recommandations canadiennes pour l'exposition humaine sécuritaire.

Le rayonnement électromagnétique non ionisant émis par ce type de scanner provient d'ondes millimétriques et est inoffensif pour l'humain, même après plusieurs expositions.

Rôle de Santé Canada

Afin de protéger le public contre tout effet possible de l'exposition à l'énergie électromagnétique des radiofréquences, Santé Canada a élaboré une directive - le code de sécurité 6 - qui établit un seuil sécuritaire d'exposition humaine.

Le seuil proposé a été établi après examen par les experts scientifiques de Santé Canada de centaines d'études menées au cours des dernières décennies sur les effets biologiques des émissions de radiofréquences. Le seuil établi par Santé Canada est 50 fois inférieur au seuil à partir duquel peuvent se manifester des effets nocifs.

Renseignements supplémentaires

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :