Le gouvernement du Canada annonce du financement à l’appui des personnes survivantes de violence sexiste

Communiqué de presse

Le financement versé par le gouvernement du Canada aidera les fournisseurs de services à soutenir les personnes trans, les personnes de diverses identités de genre et les personnes bispirituelles survivantes de violence sexiste


Le 12 avril 2018 - Toronto (Ontario) - Agence de la santé publique du Canada

La violence sexiste touche de manière disproportionnée les personnes qui s’identifient comme LGBTA2 (lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, allosexuelles et bispirituelles) ou non conformistes sexuelles.

Au nom de l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé, Randy Boissonnault, député d’Edmonton Centre et conseiller spécial auprès du premier ministre sur les questions LGBTQ2, a annoncé aujourd’hui le versement de financement au comité d’action du Grand Toronto contre la violence envers les femmes et les enfants (METRAC) pour la réalisation du projet TransFormed: Better Health for Trans, Gender-Diverse, and Two-Spirit Survivors of Domestic Violence/Intimate Partner Violence.

Les personnes transgenres sont presque deux fois plus susceptibles que les femmes cisgenres d’être un jour victimes de violence de la part d’une ou un partenaire intime. Ces situations ont souvent de très graves répercussions immédiates et à long terme sur la santé, tant physique que mentale.

Le METRAC entend travailler avec un groupe diversifié de personnes qui s’identifient comme transgenres, de diverses identités de genre ou bispirituelles et qui sont survivantes de violence conjugale pour créer des outils de soutien par les pairs et de promotion de la santé pour les personnes survivantes. Le groupe créera aussi des outils et du matériel de formation pour les fournisseurs de services qui œuvrent dans les domaines de la santé, de l’hébergement, de la justice pénale, des services juridiques, des services sociaux et des centres de traitement pour personnes victimes d’agression sexuelle ou de violence familiale. Ces activités amélioreront les soins pour les personnes survivantes de violence tout en les aidant à rebâtir leur santé et leur vie.

L’aide aux personnes survivantes de violence est complexe et exige une collaboration plurisectorielle. L’Agence de la santé publique du Canada joint des populations vulnérables partout au pays en investissant des interventions prometteuses et en mettant à l’essai des approches de guérison novatrices.

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier d’appuyer des projets qui offrent des programmes novateurs pour appuyer les personnes touchées par la violence sexiste et qui les mettent à l’essai. Au moyen du projet TransFormed, le METRAC fournira des programmes pertinents et respectant l’égalité entre toutes les identités de genre qui peuvent aider les personnes survivantes de violence à se rétablir et à continuer d’avancer en bonne santé. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
 

« Beaucoup trop de personnes subissent de la violence simplement du fait de leur expression de genre, de leur identité de genre ou de leur identité de genre perçue. Je tiens à remercier le METRAC de son travail pour transformer les attitudes, favoriser l’égalité des genres et fournir des programmes et des services pertinents qui contribuent à bâtir des communautés sûres et saines. »

Randy Boissonnault
Député d’Edmonton Centre et conseiller spécial auprès du premier ministre sur les questions LGBTQ2
 

« Nous sommes résolus à mettre fin à la violence sexiste sous toutes ses formes. Le projet TransFormed aidera les personnes survivantes de violence conjugale à recevoir un soutien sociosanitaire adéquat en toute sécurité. »

Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique
 

« METRAC: Action on Violence est heureux que l’Agence de la santé publique du Canada ait investi dans ce projet. De concert avec les membres de la collectivité, des chercheurs et des organisations multisectorielles, nous sommes déterminés à jouer un rôle décisif dans la vie des personnes victimes de violence conjugale, surtout pour aider les personnes trans, de diverses identités de genre ou bispirituelles survivantes de ce type de violence à avoir accès au soutien sociosanitaire équitable lorsqu’elles en ont besoin. »

Wendy Komiotis
Directrice administrative de METRAC

Faits en bref

  • L’Agence de la santé publique du Canada versera 478 000 $ sur 26 mois au projet TransFormed: Better Health for Trans, Gender Diverse, and Two Spirit.
  • « Trans » est un terme inclusif pour parler des personnes qui s’identifient comme transsexuelles, ayant fait une transition, transgenres, hommes trans, femmes trans, altersexuelles, de genre fluide, non conformistes sexuelles, du troisième sexe, non binaires et intersexuées.
  • Le terme « Bispirituel » renvoie à une personne qui possède à la fois un esprit masculin et féminin. Il est utilisé par certains membres des Premières Nations pour décrire leur identité sexuelle, de genre ou spirituelle.

Liens connexes

– 30 –

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

 


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :