La ministre de la Santé annonce du financement pour prévenir la violence dans les relations amoureuses chez les adolescents

Communiqué de presse

De nouvelles ressources aideront les éducateurs à fournir des programmes sur les relations saines aux adolescents du Canada

25 juin 2018 - Ottawa (Ontario) - Agence de la santé publique du Canada

La violence fondée sur le sexe, y compris la violence dans les relations amoureuses, est un problème de santé publique important, qui peut avoir des effets permanents sur la santé physique et mentale. Pour prévenir la violence dans les relations amoureuses chez les adolescents, il est essentiel d'aider les jeunes à acquérir les compétences nécessaires pour nouer des relations saines et de les renseigner sur les signes avant-coureurs des relations malsaines.

L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui le versement de 550 000 $ au projet Aider les éducateurs à prévenir la violence dans les relations amoureuses et à promouvoir des relations saines grâce à une optique tenant compte du genre. Il s'agit d'un programme dirigé par le Réseau pour la promotion des relations saines et l'élimination de la violence (PREVNet) de l'Université Queen's à Kingston, en Ontario.

L'adolescence est une période où il est important d'enseigner aux jeunes les compétences requises pour nouer des relations saines qui sont exemptes de violence et de mauvais traitements. Le projet a pour but d'élaborer et de mettre à l'essai quatre modèles par lesquels les éducateurs peuvent offrir aux jeunes un programme sur les relations saines. Le fait de doter les éducateurs de nouveaux outils pour accroître leur capacité d'offrir ce type de programmes est un grand pas en avant vers la prévention de la violence dans les relations amoureuses chez les jeunes.

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier de financer des projets novateurs de renforcement des capacités chez les professionnels qui travaillent auprès des jeunes. Une des façons d'aborder et de prévenir la violence fondée sur le sexe et de favoriser une santé mentale positive chez les jeunes Canadiens consiste à donner aux éducateurs les outils nécessaires pour aider les jeunes à acquérir les compétences requises pour avoir des relations saines. »

L'honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Afin de prévenir la violence fondée sur le sexe, nous devons faire un effort délibéré pour amener les jeunes à prendre part à la conversation. Ce que fait PREVNet pour prévenir la violence dans les relations amoureuses et promouvoir les relations saines chez les adolescents est un des éléments de notre stratégie pangouvernementale pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe. Il en revient à chacun de nous de mettre fin à ce type de violence et ce n'est qu'en accroissant la sensibilisation, en s'informant mutuellement et en remettant en questions les normes qui persistent que nous pourrons faire évoluer le dialogue et apporter un changement positif. »

L'honorable Maryam Monsef
Ministre de la Condition féminine

« Nous sommes engagés à mettre fin à la violence fondée sur le sexe, ce qui comprend son élimination à la source. Si nous donnons aux éducateurs les bons outils pour offrir cet important programme, nos jeunes réussiront à entretenir des relations saines tout au long de leur vie. »

La Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique

« PREVNet est heureux que l'Agence de la santé publique du Canada investisse dans ce projet novateur. De concert avec nos partenaires de partout au pays et de tous les secteurs, nous sommes enthousiastes à l'idée de co-créer avec les éducateurs les outils qui leur permettront de promouvoir auprès des jeunes des relations saines sans mauvais traitements et sans violence. »

Wendy Craig
Codirectrice scientifique, PREVNet

Faits en bref

  • Les éducateurs doivent souvent s'occuper directement de situations impliquant des relations malsaines, y compris la violence dans les relations amoureuses. Ils peuvent avoir besoin d'une formation et de ressources pour offrir efficacement des programmes axés sur des relations saines. Le financement est fourni dans le cadre d'Il est temps : La stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe.

  • L'Agence de la santé publique du Canada accorde 550 000 $ sur trois ans au projet Aider les éducateurs à prévenir la violence dans les relations amoureuses et à promouvoir des relations saines grâce à une optique tenant compte du genre.

  • Le projet sera dirigé par PREVNet, en collaboration avec la Croix-Rouge canadienne, des universités et des conseils scolaires.

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :