Déclaration de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada au sujet de la levée de la quarantaine liée au nouveau coronavirus 2019 pour certaines personnes

Déclaration

9 février 2020             Ottawa (Ontario)         Agence de la santé publique du Canada

OTTAWA – Le 7 février 2020, le gouvernement du Canada a rapatrié des Canadiens et les membres de leurs familles de la ville de Wuhan, en Chine, le lieu d’origine de l’épidémie de nouveau coronavirus (appelé nCoV-2019).

Les Canadiens rapatriés et les membres de leurs familles sont maintenant à la Base des Forces canadiennes Trenton et y resteront pendant 14 jours pour une évaluation et une observation plus poussées de leur santé. Cette mesure, qui est fondée sur ce que nous savons de la période d’incubation du nCoV-2019, vise à réduire le risque de propagation du virus.

Suivant un décret d’urgence adopté en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine, j’ai le pouvoir discrétionnaire, en tant qu’administratrice en chef de la santé publique (ACSP) de déterminer, au cas par cas, si la quarantaine peut être écourtée en fonction de l’évaluation du risque pour la santé publique. Lorsque je fais usage de ce pouvoir discrétionnaire, je prends en considération le risque d’exposition et je tiens compte de facteurs pertinents, comme le temps passé au foyer de l’épidémie, l’usage d’équipement de protection individuelle et tout contact avec une personne qui présente des symptômes du nouveau coronavirus.

J’ai évalué chaque membre du personnel médical des Forces armées canadiennes qui ont accompagné les voyageurs à leur retour, et j’ai déterminé qu’ils ne représentent aucun danger grave pour la santé publique et que, par conséquent, le maintien de leur quarantaine n’est pas nécessaire.

Ces personnes ne courent pas de risque d’exposition au nCoV-2019, car elles n’ont pas passé de temps au foyer de l’épidémie, ont suivi les protocoles appropriés de prévention et de contrôle des infections (dont l’usage d’équipement de protection individuelle) et n’ont pas eu de contact sans protection avec des passagers ou des personnes susceptibles d’avoir contracté le virus. Tous les passagers étaient asymptomatiques pendant le vol et, jusqu’à présent, aucun des Canadiens rapatriés et des membres de leurs familles n’ont présenté de symptômes du nCoV-2019.

Je poursuivrai mon étroite collaboration avec mes collègues provinciaux et territoriaux, ainsi qu’avec l’Organisation mondiale de la Santé et d’autres partenaires internationaux, afin de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et la sécurité de la population canadienne et d’atténuer le risque de propagation du virus au Canada.

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :