Contexte : Investissement dans des projets communautaires pour relever les défis liés à la démence

Document d'information

Août 2020

Dans le cadre de l’engagement du gouvernement du Canada à améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec la démence, de leur famille et des aidants naturels, le gouvernement a diffusé en juin 2019 Une stratégie sur la démence pour le Canada : Ensemble, nous y aspirons — la première stratégie nationale du Canada en matière de démence. La stratégie énonce trois objectifs nationaux : prévenir la démence; faire progresser les thérapies et trouver un remède; et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démence et des aidants naturels. Les projets annoncés aujourd’hui viennent appuyer la mise en œuvre de la stratégie.

L’Investissement en matière de démence dans les communautés (IDC) fournit un financement annuel continu de 4 millions de dollars pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démence et des aidants naturels. L’IDC soutient des projets communautaires qui amélioreront le bien-être des personnes atteintes de démence et de leur famille ou des aidants naturels, approfondiront les connaissances sur la démence et sur ses facteurs de risque, et permettront la réalisation de recherche pour évaluer l’efficacité des interventions réalisées.

Le budget 2019 a prévu 50 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer la mise en œuvre d’aspects importants de la stratégie. Le financement a été divisé en deux volets : 40 millions de dollars pour le Fonds stratégique pour la démence (FSD) nouvellement créé, et 10 millions de dollars pour la surveillance de la démence. Le FSD soutient diverses activités, notamment la création et la mise en œuvre d’une campagne nationale d’éducation et de sensibilisation du public, des initiatives de sensibilisation ciblées, des initiatives facilitant l’accès aux conseils sur la démence et leur mise en œuvre, et la création d’un portail en ligne complet pour partager avec les Canadiens des ressources documentaires sur la démence.  

Descriptions des projets d’Investissement en matière de démence dans les communautés

BC Centre for Palliative Care — Institut pour la transformation et la durabilité du système de santé

Mobiliser et outiller les organismes communautaires

Financement de l’ASPC : 699 933 $ sur 2 ans

L’Institut pour la transformation et la durabilité du système de santé créera des interventions personnalisées et adaptées aux différences culturelles pour la planification des soins avancés et palliatifs pour les populations les plus à risque de démence, qui seront testées dans les communautés ethnoculturelles urbaines, LGBTQ2+ et quatre collectivités rurales des Premières Nations de Saanich.

COSTI – Services aux immigrants

Services de soutien adaptés aux différences linguistiques et ethniques à l’intention des personnes atteintes de démence

Financement de l’ASPC : 843 722 $ sur 4 ans

Dans le cadre de l’initiative COSTI, un modèle d’éducation et de soutien est mis en place pour les familles, amis et aidants naturels de personnes atteintes de démence issus des communautés ethnoculturelles de la région du Grand Toronto. S’appuyant sur le Seniors Day Program pour les personnes atteintes de démence, cette intervention permettra de concevoir des activités et des programmes spécialisés pour les proches aidants afin de refléter l’héritage culturel, les croyances, les valeurs, les pratiques en matière de soins et les préférences des participants. Ce programme spécialisé permettra aux communautés ethnoculturelles confrontées à des barrières culturelles et linguistiques de s’informer sur la démence et sur ses symptômes, de renforcer les capacités des proches aidants en matière de soins et, éventuellement, d’améliorer la préparation de ces communautés à la recherche de soins médicaux.

Centre de recherche sur le vieillissement de Sherbrooke

 

Des collectivités en soutien à la trajectoire de vie des personnes allochtones et autochtones atteintes de démence

Financement de l’ASPC : 937 538 $ sur 4 ans

Le Centre de recherche sur le vieillissement de Sherbrooke se sert de ce financement pour élaborer et mettre à l’essai des plans d’action communautaires adaptés aux personnes âgées qui tiennent compte des besoins et de la culture des personnes atteintes de démence et des aidants naturels des collectivités autochtones. Dans le but de maintenir les personnes atteintes de démence chez elles le plus longtemps possible, ce projet examinera la manière dont elles interagissent au sein de leur collectivité, notamment avec les pharmacies, les banques, les épiceries et les centres communautaires. Cela contribuera à former la base de recommandations et de plans d’action pour que les collectivités deviennent plus inclusives en matière de démence.

Centre juif Cummings pour aînés

Programme de soins thérapeutiques du Centre Cummings pour les personnes atteintes de démence

Financement de l’ASPC : 922 025 $ sur 4 ans

Le Centre juif Cummings pour aînés crée un programme intergénérationnel visant à optimiser le bien-être des personnes atteintes de démence et de leurs proches aidants au moyen d’un engagement communautaire, d’activités et de matériel éducatif. Parmi les activités, notons des loisirs, des activités créatives et des activités basées sur la musicothérapie. Un programme de jour permettra d’offrir un répit aux proches aidants et de renforcer leurs capacités à fournir de soins. Dans le cadre d’un programme de sensibilisation, des conférences publiques et des vidéos seront conçues et présentées, et porteront sur la prévention, les facteurs de risque, les stades de la maladie et les programmes de soins.

Le projet devrait permettre à un millier de personnes des communautés minoritaires de langue officielle de la région de Montréal d’avoir accès à des services. Ces personnes sont souvent confrontées à des obstacles dans l’accès au soutien, notamment les femmes ayant un faible statut socioéconomique, les minorités culturelles et les communautés LGBTQ2+.

Egale

 

L’intégration, l’optimisation et la promotion d’approches inclusives pour les personnes LGBTQI2S atteintes de démence et leurs aidants naturels

Financement de l’ASPC : 726 006 $ sur 4 ans

Egale utilise ce financement pour créer, élaborer et évaluer des outils et des ressources pour mieux répondre aux besoins des personnes LGBTQ2+ atteintes de démence et des aidants naturels. Egale entreprendra une campagne de sensibilisation pour faire connaître les produits partout au Canada. Le matériel pédagogique comprendra notamment des boîtes à outils, des listes de contrôle et des documents d’orientation pratiques. Des modules d’éducation et de formation numériques ainsi qu’un document d’orientation visant à combler les lacunes dans les compétences culturelles des proches aidants seront également produits. 

Conseil de Hamilton sur le vieillissement

Intégration d’un plan communautaire favorable à la démence dans le plan « amis des aînés » de Hamilton et création de mesures favorables à la démence dans la région de Haldimand-Norfolk (2020-2025)

Financement de l’ASPC : 810 471 $ sur 4 ans

Le Conseil de Hamilton sur le vieillissement élabore et évalue des plans d’action adaptés à la démence qui seront utilisés pour réduire la stigmatisation, améliorer le bien-être et encourager l’inclusion sociale dans les milieux ruraux pour les personnes atteintes de démence et leurs proches aidants. Le projet mettra en œuvre une approche miroir pour comparer l’élaboration de plans d’action adaptés à la démence dans une communauté urbaine qui s’efforce déjà de devenir plus sensibles aux besoins des personnes âgées avec plusieurs milieux ruraux qui n’ont pas de plans adaptés aux personnes âgées. En outre, ce projet favorisera l’éducation sur la démence et ses facteurs de risque et appuiera l’élargissement de la portée du projet vers de nouvelles populations et régions afin d’améliorer les connaissances visant la création de communautés favorables à la démence.

Hôpital général juif

Ce qui nous relie : Une ethnographie à méthodes mixtes pour évaluer une approche participative intersectorielle pour des initiatives communautaires durables visant à déstigmatiser la démence

Financement de l’ASPC : 939 116 $ sur 4 ans

L’Hôpital général juif crée et met en œuvre un programme artistique pour les personnes atteintes de démence qui sont à risque d’être atteintes d’une maladie mentale pour déceler les expériences stigmatisantes. Les produits issus de ce programme seront utilisés dans le cadre d’une initiative de lutte contre la stigmatisation et de sensibilisation. Le projet se concentrera sur les communautés marginalisées, en particulier les familles à faible niveau socioéconomique, les minorités linguistiques et les immigrants à Montréal, au Québec.

Université Lakehead

Balados — Dialogue sur la démence

Financement de l’ASPC : 127 868 $ sur 4 ans

L’Université Lakehead donne la parole aux personnes atteintes de démence au moyen de balados afin d’accroître la compréhension de la démence et la sensibilisation à son égard, d’aider à réduire la stigmatisation et d’améliorer les stratégies d’adaptation et d’autosoins pour les personnes ayant vécu cette expérience ainsi que pour leurs aidants naturels. Les balados Dialogue sur la démence offrent la possibilité aux personnes atteintes de démence et à leurs partenaires de vie ou proches aidants de partager leurs expériences et permettent ainsi à leurs pairs auditeurs de comprendre et d’avoir un aperçu de leur propre expérience et de renforcer leurs capacités d’adaptation. Le programme fera appel à des personnes atteintes de démence dans chaque région du Canada et fera participer activement les femmes à tous les aspects du projet ainsi que les communautés des Premières Nations, la communauté LGBTQ et les communautés francophones minoritaires de langue officielle en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Saint Elizabeth Health Care

Évaluation des outils conçus en équipe pour des partenariats solides dans le cadre du financement de la triade de soins de la démence
Financement de l’ASPC :
149 666 $ sur 2 ans

Le projet du Saint Elizabeth Health Care bénéficie d’un financement pour élaborer et mettre à l’essai des outils permettant de lutter contre l’épuisement et le stress des aidants naturels et de mettre au point des pratiques visant à renforcer les relations entre les personnes atteintes de démence, les proches aidants et les fournisseurs de soins. Le projet s’effectuera en collaboration avec les Premières Nations Beausoleil en Ontario, le Conseil tribal de Nuu-chah-nulth en Colombie-Britannique, la Première Nation de la rivière Poplar et la Première Nation des Cris de Bunibonibee au Manitoba, ainsi qu’avec une collectivité francophone rurale au Nouveau-Brunswick.

Société Alzheimer de Granby et région

L’approche par le plaisir en milieu communautaire : créer des environnements accueillants pour les personnes avec des atteintes cognitives

Financement de l’ASPC : 939 854 $ sur 4 ans

La Société Alzheimer de Granby et région élabore et met à l’essai un programme offrant des activités pouvant être enseignées à domicile aux personnes atteintes de démence et aux aidants naturels. Le projet appuiera la participation sociale des personnes atteintes de démence et des proches aidants dans le cadre d’activités adaptées à leurs champs d’intérêt, leurs potentiels et leurs aspirations. Ce financement permettra de soutenir les activités de sensibilisation du public. Le projet, qui se déroule en milieu rural et urbain au Québec et en Nouvelle-Écosse, permettra également d’élaborer des outils et des guides sur des sujets comme la sensibilisation et la formation des animateurs.

L’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick

L’initiative du Nouveau-Brunswick en faveur des personnes atteintes de démence

Financement de l’ASPC : 397 251 $ sur 4 ans

Le projet de l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick élabore et met en œuvre un ensemble de meilleures pratiques, de trousses d’outils et d’approches qui incluent l’expérience vécue dans le but à long terme d’aider les collectivités du Nouveau-Brunswick à devenir plus sensibles aux besoins des personnes atteintes de démence. Ce projet se concentrera sur les collectivités favorables aux personnes âgées et sur les collectivités sans cette désignation. Le projet se déroulera dans un cadre urbain et rural anglophone, francophone et bilingue.

Université du Manitoba

Vivre avec la démence dans les collectivités rurales des Premières Nations : Un projet de santé et de bien-être

Financement de l’ASPC : 471 373 $ sur 25 mois

Le financement offert à l’Université du Manitoba servira à l’élaboration de programmes et à l’approfondissement de connaissances sur les facteurs de risque liés à la démence dans les collectivités rurales et éloignées des Premières Nations. En utilisant un modèle de politiques et de planification holistique des Premières Nations, le projet cherchera à accroître la sensibilisation au sujet des facteurs de risque des personnes atteintes de démence et de leur famille et à promouvoir des stratégies d’atténuation des risques. Le projet s’effectuera auprès de 7 collectivités des Premières Nations du Manitoba : Lake Manitoba First Nation; Pinaymootang First Nation; Sagkeeng Anicinabe, Bloodvein First Nation; Norway House Cree Nation; Opaskwayak Cree Nation et Little Saskatchewan First Nation. 

Descriptions des projets d’Investissement en matière de démence dans les communautés

Association des femmes autochtones du Canada

 

Stigmatisation : Une exploration de l’expérience vécue, de la compréhension et des comportements liés à la démence au sein des collectivités autochtones

Financement de l’ASPC : 163 603 $ sur 12 mois

Ce projet vise à renforcer la capacité de l’Association des femmes autochtones du Canada à mener une initiative de sensibilisation dirigée par des autochtones et fondée sur des distinctions, dans le but de réduire la stigmatisation et d’encourager et de soutenir l’intégration des personnes atteintes de démence. 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :