Allocution de l'Administratrice en chef de la santé publique du Canada sur la COVID-19, le 16 octobre 2020 

Discours

Au Canada, il y a eu 191 732 cas de COVID-19, dont 9 699 décès. À l’échelle du pays, il y a plus de 20 500 cas actifs. Au cours de la dernière semaine, des laboratoires canadiens ont analysé quotidiennement les tests de dépistage de plus de 77 000 personnes en moyenne, dont 2,4% ont reçu un résultat positif. Le nombre total de cas quotidiens au pays continue à augmenter, et environ 2 300 nouveaux cas en moyenne ont été signalés au cours des sept derniers jours. La dernière semaine, il y a eu en moyenne 870 cas de la COVID‑19 dans les hôpitaux canadiens et 20 décès signalés, quotidiennement.

La résurgence des cas de COVID‑19 dans de nombreuses régions du pays est préoccupante. Et nous devons la garder à l’esprit en prévision d’activités plus sûres pour nous et notre famille pour l’automne et l’hiver.

Nous encourageons tout le monde à suivre les conseils des autorités locales de santé publique, car elles fondent leurs recommandations sur la situation locale. Afin de maintenir la transmission de la COVID‑19 à un niveau gérable, en particulier dans les régions où les taux d’infection sont élevés, des restrictions peuvent être imposées à l’égard des situations ou des activités très risquées. Mais quelle que soit la situation dans votre région, si vous avez des symptômes, mêmefaibles, restez chez vous et isolez‑vous.

Comme c’est le début de l’automne, c’est aussi le début de la saison grippale. Le vaccin antigrippal protège contre l’infection aux virus de l’influenza A et B qui, selon les prévisions, circuleront au Canada cet automne et cet hiver, en même temps que la transmission de la COVID‑19. Le vaccin antigrippal ne fournit aucune protection contre l’infection au virus à l’origine de la COVID-19, mais il aidera à réduire votre risque d’attraper la grippe avant, pendant ou après avoir possiblement contracté la COVID-19. Le fait d’avoir les deux maladies plus ou moins en même temps ou simultanément peut vous exposer à un risque plus élevé de maladie grave.

En vous faisant vacciner contre la grippe, vous vous protégez et vous protégez les gens qui vous entourent, car le vaccin peut prévenir une infection ou une maladie grave et ainsi réduire le risque de transmission. Parce qu’il vous permet, à vous et aux autres, de rester en meilleure santé, le vaccin antigrippal est également une mesure de prévention importante qui contribue à réduire la charge susceptible de peser sur le système de santé canadien pendant cette période sans précédent.

La meilleure chose à faire pour nous protéger tous est d’appliquer toutes les mesures de protection dont nous disposons. L’adoption des pratiques de santé publique pour réduire le risque de propagation de la COVID‑19 et la tenue à jour de tous nos vaccins importants sont les meilleurs moyens de nous protéger et de protéger les autres. Comme autre mesure, nous encourageons les Canadiens à briser le cycle d’infection et à contribuer à freiner la propagation de la COVID‑19 en téléchargeant l’application Alerte COVID si elle est disponible dans votre région.

Pour plus de renseignements sur les risques d’infection et de contagion et sur les façons de vous protéger et de protéger les autres, consultez le document d’information sur la COVID‑19.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :