Allocution de l’administratrice en chef de la santé publique au sujet de la COVID‑19, le 12 février 2021

Discours

Il y a eu 817 163 cas de COVID-19 au Canada, dont 21 088 décès et 37 747 cas actifs dans tout le pays. La transmission de la maladie continue de diminuer à l’échelle nationale : près de 3 350 nouveaux cas en moyenne ont été signalés chaque jour au cours de la dernière semaine. Nous observons également une baisse graduelle du nombre de cas graves. Au cours de la dernière semaine, moins de 3 050 personnes atteintes de la COVID‑19 en moyenne ont été traitées quotidiennement dans des hôpitaux canadiens, dont 688 aux soins intensifs, et 82 décès en moyenne ont été signalés chaque jour. 

Ces dernières semaines ont été très difficiles, mais nous avons fait des progrès et avons réussi à faire chuter la courbe de près des deux tiers. Nous pouvons tous nous réjouir du fait que nos efforts collectifs ont donné des résultats et que nous disposons de puissants outils, à savoir des vaccins contre la COVID‑19, pour cheminer vers un avenir meilleur. Mais il faudra continuer de ralentir la propagation de nouveaux variants préoccupants du virus au Canada. Huit provinces ont maintenant signalé plus de 429 cas du variant B.1.1.7, 28 cas du variant B.1.351 et 1 cas du variant P.1 [ces variants ont d’abord été détectés au Royaume-Uni, en Afrique du Sud et au Brésil, respectivement]. Au moins trois de ces provinces ont constaté des signes de transmission communautaire, et les variants ont été associés à des éclosions dans divers milieux.

Pour venir à bout de ces variants plus contagieux, nous devons continuer de faire ce que nous faisons déjà, mais de façon encore plus rigoureuse. Autrement dit, il faut appliquer les mesures de santé publique individuelles en tout temps pour limiter la propagation du virus, protéger les personnes et les populations les plus vulnérables et essayer de gagner du temps jusqu’à ce que les programmes de vaccination soient étendus à l’ensemble de la population canadienne.

Nous continuons de réaliser des progrès sur le plan de la vaccination. Aujourd’hui, presque 1,2 million de doses de vaccins contre la COVID‑19 a été administrée partout au Canada. Selon les données reçues en date du 6 février, plus de 55,4 % des travailleurs de la santé prioritaires, plus de 31 % des adultes qui habitent dans les territoires et plus de 11 % des personnes âgées de plus de 80 ans avaient reçu au moins une dose de vaccin.

Les autorités fédérales, provinciales et territoriales travaillent en étroite collaboration pour surveiller l’innocuité des vaccins. Au 5 février, 651 événements indésirables associés à la vaccination avaient été signalés, ce qui comprend les problèmes de santé qui ont fait suite à la vaccination, mais qui ne sont pas forcément liés au vaccin ou au processus de vaccination. Parmi ces événements, 99, soit environ 1 sur 11 000 doses administrées, étaient considérés comme graves. Il peut s’agir, par exemple, d’une réaction allergique sévère. Tous les événements indésirables font l’objet d’un examen. Tous les événements graves sont examinés minutieusement pour déterminer s’ils sont liés ou non à l’utilisation du vaccin. Tout renseignement indiquant un lien possible entre l’administration d’un vaccin et un événement jusqu’alors inconnu sur la santé ou tout manque d’information à l’égard d’un événement constitue une indication d’un problème d’innocuité qui justifie la prise de mesures appropriées par l’organisme de réglementation. Jusqu’à présent, aucun problème imprévu lié à l’innocuité des vaccins n’a été détecté.

Aujourd’hui, c’est le Nouvel An lunaire. Comme pour toute autre célébration qui a lieu pendant la COVID-19, nous devons limiter nos interactions aux personnes vivant sous notre toit pour que tout le monde soit en sécurité. Toutefois, pour maintenir nos liens sociaux importants avec notre famille élargie, nos amis et notre communauté, nous pouvons organiser des fêtes virtuelles, où il n’y a pas de limite quant au nombre d’invités ou à la distance qui nous sépare!

Pour obtenir des renseignements et des ressources sur la COVID-19, consulter le document d’information. Vous y trouverez entre autres de l’information sur la vaccination et les façons de réduire les risques de contracter et de transmettre la maladie à d’autres.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :