Allocution de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada – le vendredi 19 mars 2021

Discours

La pandémie de la COVID-19 continue de créer du stress et de l'anxiété à de nombreux Canadiens, particulièrement à ceux qui n'ont pas accès à leur réseau de soutien habituel. Grâce au portail en ligne Espace mieux-être Canada, les personnes de tous âges partout au pays peuvent avoir un accès immédiat à du soutien en matière de santé mentale et d'utilisation de substances sans frais et de façon confidentielle. Ces services sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Il y a des préoccupations que l'augmentation de cas de variants plus transmissibles ne freine nos progrès avant que nous puissions profiter pleinement de l'avantage de la vaccination. Jusqu'à présent, plus de 922 000 cas de COVID-19, dont plus de 22 500 décès, ont été signalés au Canada. La dernière semaine, nous avons constaté une augmentation du nombre des cas quotidiens de 8 pour cent, soit près de 3 300 nouveaux cas par jour en moyenne. La baisse du nombre des indices de gravité tardifs de la COVID-19 montre également des signes de stabilisation ou de légère augmentation. La dernière semaine, 31 décès ont été signalés en moyenne par jour et près de 2 060 personnes atteintes de la COVID-19 ont été traitées dans nos hôpitaux chaque jour, dont plus de 560 étaient aux soins intensifs. Jusqu'à présent, environ 4 500 cas de variants préoccupants ont été signalés au Canada, le variant B.1.1.7 représentant à ce jour plus de 90 pour cent de ces cas. Ce nombre comprend 4 169 cas du variant B.1.1.7, 241 cas du variant B.1.351 et 89 cas du variant P.1 signalés à ce jour au Canada.

Dans certaines régions du pays, les variants préoccupants représentent désormais une proportion élevée des cas, et le nombre d'éclosions de cas portant ces variants augmente.

La situation sera plus facile si nous maintenons la transmission de la COVID-19 à des niveaux gérables à mesure que les campagnes de vaccination continueront de se dérouler dans les prochaines semaines. À ce stade, l'équipe des variants a la capacité de prendre le départ rapidement. C'est un moment crucial, si nous ne ralentissons pas la propagation des variants, l'équipe des vaccinés risque de tirer de l'arrière. Mais... si nous tenons bon et fournissons un dernier effort en respectant les mesures de protection individuelle et en limitant nos contacts dans la mesure du possible, nous dégagerons le terrain pour que l'équipe des vaccinés remporte la course!

Chaque jour qui passe apporte des nouvelles encourageantes. Le nombre de cas de COVID-19 est en baisse chez les personnes âgées de 80 ans et plus, et le nombre d'éclosions dans les centres de soins de longue durée tend à chuter. Chaque semaine, un nouveau record est établi en ce qui a trait au nombre de doses de vaccins administrées; plus de 670 000 doses ont été administrées rien que la dernière semaine et plus de 3,5 millions de doses ont été administrées au Canada à ce jour.

Des cas de caillots sanguins ont été signalés récemment en Europe à la suite de l'administration du vaccin d'AstraZeneca. Santé Canada a travaillé en étroite collaboration avec les organismes de réglementation internationaux pour recueillir et évaluer les données disponibles et a déterminé que le vaccin d'AstraZeneca n'a pas été associé à une augmentation du risque global de caillots sanguins. Cependant, le vaccin pourrait être associé Il est attendu que des effets secondaires rares soient détectés lorsque des vaccins sont administrés à des millions de personnes. Ils doivent toujours être pris au sérieux et faire l'objet d'un examen approfondi. Il est possible que le vaccin soit associé à de très rares cas graves de caillots sanguins liés à des taux de plaquettes faibles, lesquels méritent une analyse plus approfondie. Santé Canada continuera de travailler avec les organismes de réglementation internationaux et d'examiner les données et les preuves au fur et à mesure qu'elles émergent, notamment en ce qui concerne ces effets rares. Dans l'ensemble, les avantages du vaccin d'AstraZeneca pour protéger les Canadiens contre la COVID-19 continuent de l'emporter sur les risques.

L'ensemble des autorités sanitaires du pays ont comme priorité absolue de veiller à ce que tous les vaccins autorisés au Canada soient sûrs et elles continuent de surveiller, d'enquêter et de faire rapport au moyen de systèmes de surveillance de l'innocuité des vaccins à l'échelle nationale. À ce jour, aucun signe de nocivité préoccupant n'a été détecté à la suite de vaccinations au Canada.

Il est vrai que ces vaccins permettent de protéger de plus en plus de Canadiens, mais jouons notre rôle en restant forts et en nous entraidant : suivons les consignes de santé publique, continuons d'appliquer les pratiques individuelles et soyons prêts à recevoir le vaccin le temps venu.

Pour obtenir des renseignements et des ressources sur la COVID-19, consulter le document d'information. Vous y trouverez entre autres de l'information sur la vaccination et les façons de réduire les risques de contracter et de transmettre la maladie à d'autres.

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :