Allocution de l’administratrice en chef de la santé publique au sujet de la COVID-19, le 6 avril 2021

Discours

La pandémie de la COVID-19 continue de créer du stress et de l’anxiété à de nombreux Canadiens, particulièrement à ceux qui n’ont pas accès à leur réseau de soutien habituel. Grâce au portail en ligne Espace mieux-être Canada, les personnes de tous âges partout au pays peuvent avoir un accès immédiat à du soutien en matière de santé mentale et d’utilisation de substances sans frais et de façon confidentielle. Ces services sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Depuis le début de la pandémie au Canada, il y a eu plus d’un million de cas de COVID-19, dont plus de 23 000 décès : est un rappel sévère de toutes les épreuves que nous avons déjà subies. Les variants les plus contagieux étant à l’origine de la croissance de l’épidémie dans de nombreuses régions du pays, nous savons que ce virus ne disparaîtra pas sans laisser de trace. Cependant, de plus en plus de gens sont vaccinés chaque jour et nous nous sortirons de cette pandémie ensemble. Nous avons atteint hier le jalon des 10 millions de doses de vaccins livrées aux provinces et aux territoires.

Au cours de la dernière semaine, presque 6 100 nouveaux cas et 31 décès ont été signalés en moyenne chaque jour. L’augmentation constante du nombre de cas graves et critiques exerce une forte pression sur le système de santé dans de nombreuses régions et il est évident que les restrictions communautaires devront être maintenues pendant un certain temps encore. Au cours de la semaine dernière, une moyenne de presque 2 400 personnes atteintes de la COVID‑19 ont été traitées dans nos hôpitaux chaque jour, soit une augmentation de 4 % par rapport à la semaine précédente. Ce chiffre comprend plus de 780 personnes dans les unités de soins intensifs, ce qui représente une augmentation hebdomadaire de 18 %. Alors que les taux d’infection augmentent, nous observons une forte hausse du nombre de jeunes adultes atteints de la COVID‑19 traités dans des hôpitaux. Ces chiffres nous rappellent que la COVID‑19 peut toucher des personnes de tout âge et que les personnes de tout âge peuvent tomber gravement malade.

Les variants préoccupants y contribuent. Nous savons que le variant B.1.1.7 peut rendre les personnes plus gravement malades et augmenter le risque de décès. Parmi plus de 15 000 cas de variants préoccupants signalés à ce jour au Canada, le variant B.1.1.7 continue de représenter plus de 90 % des cas et a probablement remplacé le virus initial à certains endroits. Nous sommes également préoccupés par l’augmentation importante du nombre de cas du variant P.1. Le nombre de cas de ce variant est passé de 460 il y a une semaine à 857 en ce moment au Canada, dont la majorité de ces cas ont été signalés en Colombie‑Britannique et en Ontario. De récentes données probantes indiquent que les vaccins pourraient ne pas être aussi efficaces contre le variant P.1, ce qui rend le contrôle de sa propagation encore plus important. Puisque les variants préoccupants posent de nouveaux défis dans diverses régions du pays, ce n’est pas le temps de se déplacer dans d’autres régions pour des raisons de loisir. Limitez vos déplacements à ceux qui sont essentiels pour contribuer à arrêter la propagation. Ce chiffre comprend 14 010 cas du variant B.1.1.7, 857 cas du variant P.1 et 337 cas du variant B.1.351 signalées à ce jour au Canada. Le nombre de nouveaux cas de variants ne représente que la pointe de l’iceberg, car des milliers d’autres cas ont été dépistés positifs pour des mutations problématiques.

Demain sera la Journée mondiale de la santé, qui vise à sensibiliser la population à un problème de santé particulier commun à de nombreuses personnes dans le monde. Le thème de cette année « Pour un monde plus juste et en meilleure santé » met en évidence les inégalités des conséquences que la COVID‑19 a eu sur un grand nombre de personnes au Canada et dans le reste du monde. Il a également comme objectif de nous mettre au défi de garantir que notre réponse à la pandémie privilégie les interventions qui favoriseront une bonne santé et un rétablissement sûr. Les mesures concrètes prises pour combattre les inégalités dans notre réponse nous rendent plus forts et plus unis.

Nous savons que nous sommes tous fatigués et que nous voulons une pause, mais ce n’est pas le temps de tout laisser tomber ou de voyager à des fins de loisir. Veuillez continuer à suivre les recommandations de santé publique locales, à vous en tenir aux habitudes plus sûres que nous nous sommes crées et faites-vous vacciner lorsque ce sera votre tour. Rappelons‑nous que personne n’est protégé tant que tout le monde n’est pas protégé.

Pour obtenir des renseignements et des ressources sur la COVID-19, consulter le document d’information. Vous y trouverez entre autres de l’information sur la vaccination et les façons de réduire les risques de contracter et de transmettre la maladie à d’autres.

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :