Allocution de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, le 14 mai 2021

Discours

Le 14 mai 2021 | Ottawa (Ontario) | Agence de la santé publique du Canada

La pandémie de la COVID‑19 continue de provoquer du stress et de causer de l’anxiété à de nombreux Canadiens, particulièrement à ceux qui n’ont pas accès à leur réseau de soutien habituel. Le portail en ligne Espace mieux-être Canada offre aux personnes de tous âges partout au pays un accès immédiat à du soutien en matière de santé mentale et de toxicomanie sans frais et de façon confidentielle. Ces services sont accessibles 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

À l'échelle nationale, nous décelons des signes encourageants que nous avons franchi le pic de la 3e vague. La dernière moyenne mobile sur sept jours du nombre de cas quotidien est plus de 20 % inférieure au pic d'avril, et s'établit à moins de 7 000 cas quotidiens pour la première fois depuis le début d'avril. Nous commençons aussi à enregistrer une réduction du nombre de personnes qui tombent gravement malades ou se retrouvent dans un état critique, car moins de 4 000 personnes atteintes de la COVID-19 ont été traitées dans nos hôpitaux chaque jour, y compris moins de 1 400 qui ont été traitées aux soins intensifs, et 48 décès étaient signalés en moyenne chaque jour. C'est une amélioration marquée, mais le nombre de cas est toujours trop élevé. Nous devons réduire bien plus les taux d'infection, tout en faisant grimper les taux de vaccination le plus haut possible.

À ce jour, plus de 17 millions de doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées dans tout le pays. C'est une excellente nouvelle et la situation s'améliore de jour en jour, mais nous ne pouvons pas nous passer des mesures de santé publique et délaisser les mesures de préventions individuelles qui sont les balises à respecter pour éviter une autre recrudescence de cette crise.

Comme le montre nos travaux de modélisation, c'est en maintenant les mesures de contrôle jusqu'à ce qu'au moins 75 % des adultes admissibles aient reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 et qu'au moins 20 % d'entre eux en aient reçu une seconde, que nous pourrons abaisser suffisamment les taux d'infection et augmenter suffisamment la couverture vaccinale pour pouvoir lever les restrictions sans surcharger la capacité de notre système de santé. Or, une dose de vaccin sur une série de deux ne suffit pas à maximiser la protection.

Nous devons avoir comme objectif qu'au moins 75 % de toutes les personnes admissibles à la vaccination soient entièrement vaccinées - nous ne pouvons faire les choses à moitié, donc il est très important de recevoir la seconde dose. La bonne nouvelle, c'est que notre premier objectif est en vue. Il y a quatre semaines, moins de 25 % des adultes avaient reçu au moins une dose d'un vaccin contre la COVID-19 et nous atteignons maintenant un peu plus de 50 %. Ce mois-ci grâce à l'augmentation importante de l'approvisionnement en vaccins, de l'intensification de la campagne de vaccination et des Canadiens qui ont répondus à l'appel et ont encouragé les autres, nous faisons énormément de progrès et nous pouvons envisager un été à l'extérieur où nous exercerons de nouveau un bon nombre des activités qui nous ont manquées.

De façon très générale, cela signifie que nous pourrons organiser de petits rassemblements à l'extérieur avec nos proches et nos amis. Grâce au camping, aux sports d'extérieur et à des petits rassemblements lors d'un pique-nique, dans les parcs ou sur les terrasses, nous pourrons être ensemble à nouveau en personne. Il nous faudra encore suivre les conseils de santé publique et continuer à prendre des précautions individuelles comme la distanciation physique et le port du masque, au besoin.

À l'approche de l'automne, au moment où de plus en plus de Canadiens seront entièrement vaccinés, ce qui nous offrira une meilleure protection dans l'ensemble de nos communautés, nous pourrons songer à nous retrouver à l'intérieur. Cela signifie la reprise du travail et des activités récréatives à l'intérieur, le retour à l'apprentissage en personne dans les collèges et les universités ainsi que les célébrations et les fêtes en personne avec plusieurs familles que nous attendons depuis bien longtemps.

Pour que cet été et cet automne espérés se concrétisent, nous devrons continuer à faire tout en notre pouvoir pour nous protéger et protéger notre communauté, pour diminuer la pression sur le système et pour contribuer à mettre un terme à cette pandémie - et cela signifie aussi de retrousser votre manche pour vous faire vacciner dès que possible! 

Prenez connaissance de mon document d'information afin d'accéder à des renseignements et des ressources sur la COVID-19, y compris des renseignements sur la vaccination et des façons de réduire votre risque d'infection et de propagation du virus.

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :