Le gouvernement du Canada annonce un nouveau cadre national sur le diabète

Communiqué de presse

Le Cadre vise à appuyer la prévention et le traitement du diabète

5 octobre 2022 | Ottawa (Ontario) | Agence de la santé publique du Canada

Le diabète est l’une des maladies chroniques les plus prévalentes au Canada : plus de 3 millions de personnes vivent avec le diabète au pays, et, chaque année, plus de 200 000 nouveaux cas de diabète sont diagnostiqués. Cette maladie présente de nombreux défis, comme des complications graves et le décès prématuré pour les personnes qu’elle affecte, et elle a des répercussions sur les systèmes de soins de santé.

Le budget de 2021 proposait d’allouer un financement de 35 millions de dollars sur cinq ans pour la recherche, la surveillance et la prévention du diabète, ainsi que pour le travail d’élaboration d’un cadre national sur le diabète. En juin 2021, la Loi relative au cadre national sur le diabète, présentée par la députée de Brampton-Sud, Sonia Sidhu, a été adoptée à l’unanimité par le Parlement.

L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé, a déposé aujourd’hui le Cadre national sur le diabète (le Cadre), le premier en son genre. Le Cadre fournit une orientation stratégique commune pour faciliter la concertation des travaux visant amélioration de l’accès aux services, à la prévention et au traitement pour tous les types de diabète en vue de garantir de meilleurs résultats sur la santé.

La rédaction du Cadre a été éclairée par des personnes ayant une expérience vécue du diabète, des universitaires, des chercheurs, des organismes à but non lucratif, les provinces et les territoires, des communautés autochtones et d’autres partenaires importants pour que le Cadre améliore concrètement la vie des personnes vivant avec le diabète.

Pour faire progresser la lutte contre le diabète au Canada, nous devons examiner les déterminants sociaux de la santé et adopter une approche centrée sur la personne. Tous les partenaires pertinents sont invités à se servir du Cadre pour guider les mesures visant à lutter contre le diabète et à explorer des solutions conformément à leurs mandats et à leurs objectifs respectifs, et à les adapter aux contextes propres à leurs collectivités.

Citations

« La publication du Cadre marque une étape importante de nos travaux visant à approfondir notre compréhension des personnes vivant avec le diabète au Canada, notre collaboration avec celles-ci et le soutien que nous leur apportons. Nous réalisons ce travail afin d’améliorer de façon concrète la vie des personnes touchées, et nous espérons que tous nos partenaires utiliseront ce Cadre comme ressource pour poursuivre sur la lancée d’un grand nombre d’investissements et d’initiatives déjà en place. »

L’honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé

« Le dépôt aujourd’hui du Cadre national sur le diabète est l’aboutissement d’années de travail sans relâche pour améliorer le bien‑être des personnes vivant avec le diabète d’un océan à l’autre. Le Cadre donnera de l’espoir à des millions de Canadiennes et de Canadiens et fournira une orientation commune pour aider à harmoniser notre travail dans tout le pays en matière de prévention, de recherche, de traitement et bien plus encore. Je remercie sincèrement tous ceux qui ont appuyé le projet de loi C‑ 237 et qui ont contribué à créer ce cadre. »

Sonia Sidhu
Députée fédérale de Brampton‑Sud

« Le dépôt aujourd’hui du Cadre national sur le diabète est une étape importante pour contribuer à améliorer la qualité de vie des personnes qui vivent avec le diabète. Diabète Canada remercie le ministre Duclos et tient à exprimer sa reconnaissance à la députée Sonia Sidhu pour son leadership dans la concrétisation de ce Cadre. Nous sommes fiers d’avoir, au cours des dernières années, mené l’appel, aux côtés de milliers de bénévoles et de centaines d’organisations dans tout le Canada, en faveur d’un cadre sur le diabète et nous nous réjouissons de poursuivre cette collaboration avec ces groupes et les gouvernements pour la mise en œuvre. »

Laura Syron
Présidente et directrice générale, Diabète Canada

« Nous sommes très heureux du dépôt de ce Cadre indispensable et nous sommes impatients de poursuivre notre démarche avec le gouvernement du Canada pour sa mise en œuvre. Pour les 300 000 Canadiennes et Canadiens qui vivent avec le diabète de type 1 et qui dépendent de multiples injections quotidiennes d’insuline pour survivre, ce Cadre contribuera à leur assurer une vie plus sûre, plus saine et plus facile jusqu’à ce que des remèdes soient trouvés. »

Dave Prowten
Président et directeur général, FRDJ Canada

Faits en bref

  • Le 27 février 2020, la députée Sonia Sidhu (Parti libéral – Ontario) a déposé le projet de loi C-237, qui exigeait du ministre de la Santé d’élaborer, en consultation avec des intervenants, un cadre national conçu pour appuyer un meilleur accès aux services de prévention et de traitement du diabète en vue de garantir aux Canadiennes et aux Canadiens de meilleurs résultats sur la santé. La Loi relative au cadre national sur le diabète a reçu la sanction royale le 29 juin 2021.

  • Au moyen d’un processus de mobilisation virtuel, un éventail d’intervenants clés et de personnes touchées par le diabète au Canada ont fait part de leurs points de vue, de leurs expériences et de leurs perspectives pour contribuer à éclairer l’élaboration du Cadre.

  • Un processus de mobilisation dirigé par les peuples autochtones et mené auprès d’organismes autochtones contribuera à cerner les priorités et les prochaines étapes pour aborder le diabète au sein des populations des Premières Nations, des Métis et des Inuits.

  • Il existe trois principaux types de diabète, c’est-à-dire le diabète de type 1, le diabète de type 2 et le diabète gestationnel. Selon des estimations, environ 90 % des cas de diabète sont de type 2 et 9 % sont de type 1, tandis que le diabète gestationnel et les autres types de diabète représentent moins de 1 % de tous les cas de diabète.

  • Comparativement à la population générale, les taux de diabète de type 2 sont plus élevés chez certains membres de la population canadienne, notamment les membres des Premières Nations et les Métis, les personnes d’ascendance africaine, sud-asiatique ou est-asiatique, de même que les personnes à faible revenu et celles ayant un faible niveau de scolarité.

  • De saines habitudes (p. ex. saine alimentation, activité physique) peuvent réduire le risque de diabète de type 2 et contribuer à réduire les maladies associées au diabète.

Produits connexes

Personnes-ressources

Marie-France Proulx
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
media@hc-sc.gc.ca

Renseignements au public

613-957-2991
1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :