État de santé des Canadiens 2016 : Rapport de l'administrateur en chef de la santé publique - Message clés

Message clés

Comment nous portons-nous?

  • Les Canadiens vivent plus longtemps que jamais, avec une espérance de vie moyenne de 82 ans. Toutefois, l'espérance de vie au Canada n'est pas la même pour tous.
  • Le nombre de bébés présentant un faible poids à la naissance est plus élevé que dans le passé. On constate également un pourcentage supérieur de bébés ayant un faible poids à la naissance chez les mères de moins de 20 ans et celles âgées de 35 à 49 ans.
  • Le pourcentage de Canadiens qui affirment avoir un sentiment d'appartenance à la communauté très fort ou plutôt fort est plus faible chez la tranche d'âge de 20 à 34 ans..
  • Près de 90 % des Canadiens jugeaient que leur santé était bonne ou très bonne, ce qui classe le Canada au première rang parmi les pays du G7.
  • Le pourcentage de Canadiens qui considèrent que leur santé mentale est très bonne ou est 70 %. Les membres de ménages à faible revenu ont une moins bonne perception de leur santé mentale.

Quels sont les facteurs qui ont une influence sur notre santé?

  • L'écart entre le groupe dont le revenu est le plus élevé et celui dont le revenu est le plus faible s'accentue. Les hommes et les femmes sont maintenant également susceptibles d'avoir un faible revenu.
  • Le nombre de Canadiens qui terminent leurs études secondaires et postsecondaires est plus élevé que jamais; en 2015, le pourcentage de titulaires d'un diplôme d'études secondaires était de 90 %, et le pourcentage de titulaires d'un diplôme d'études postsecondaires était de 66 %.
  • Les Canadiens dont le revenu est le plus faible sont ceux chez qui le taux de besoins impérieux en matière de logement et d'insécurité alimentaire est le plus élevé. En 2011, 29 % des mères monoparentales ont déclaré avoir des besoins impérieux en matière de logement. En 2008-2010, 54 % des ménages des Premières Nations vivant dans les réserves ont dit être en situation d'insécurité alimentaire modérée ou grave.
  • La grande majorité des Canadiens n'atteignent pas les niveaux recommandés d'activité physique, et 9 enfants sur 10 ne respectent pas les Directives canadiennes en matière d'activité physique.
  • Bien que le pourcentage de Canadiens qui fument soit en baisse, plus de 4 millions de Canadiens sont actuellement des fumeurs réguliers
  • Au Canada, le taux de vaccination contre la rougeole et contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos est en deçà des objectifs nationaux en matière de couverture vaccinale de 97 % à l'âge de 2 ans.

Dans quelle mesure sommes-nous en mauvaise santé?

  • Le cancer continue d'être la principale cause de décès au Canada.
  • Les Canadiens dont le revenu est le plus faible étaient deux fois plus susceptibles de déclarer avoir une maladie cardiovasculaire que les Canadiens dont le revenu est le plus élevé.
  • Le pourcentage de Canadiens âgés de 20 ans et plus qui sont atteints de diabète a presque doublé entre 2000 et 2011, passant de 6 % à 10 %.
  • Le pourcentage de Canadiens ayant indiqué avoir été blessés au cours de la dernière année est passé de 13 % en 2003 à 16 % en 2014. On estime que, chaque année, de 20 % à 30 % des personnes âgées font une chute au Canada.
  • En 2014, plus de 2 millions de Canadiens ont dit avoir reçu un diagnostic de trouble de l'humeur. Le pourcentage de Canadiens qui affirment avoir reçu un diagnostic de trouble de l'humeur s'élève à 8 % en 2014, alors qu'il était de 5 % en 2003.
  • En 2011, un peu plus de 340 000 Canadiens ont reçu un diagnostic de démence, ce qui correspond à environ 2 % de la population canadienne âgée de 40 ans et plus.
  • Au Canada, le taux de tuberculose chez les Autochtones et les personnes nées à l'étranger est supérieur à celui de l'ensemble de la population canadienne. Chez les Inuits, le taux est presque 50 fois plus élevé.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :