État de santé des Canadiens 2016 : Rapport de l'administrateur en chef de la santé publique - Comment nous portons-nous? - Faible poids à la naissance

Comment nous portons-nous?

Faible poids à la naissance

Quelque 6 % des enfants nés en 2013, soit environ 24 000 nouveau-nés, avaient un faible poids à la naissanceNote de bas de page 1.

Les bébés dont le poids est faible à la naissance, c'est-à-dire inférieur à 2 500 grammes, présentent un risque plus élevé de souffrir de problèmes de santé à court et à long termeNote de bas de page 2-6.

Au fil du temps

Quelque 18 000 ou 5,6 % des enfants nés en 2000 et moins de 24 000 ou 6,3 % des enfants nés en 2013 avaient un faible poids à la naissanceNote de bas de page 1.

Selon le revenu

Il n'y a pas de données nationales sur le faible poids à la naissance selon le revenu. Des données selon le revenu sont disponibles pour les naissances avant terme et les nouveau-nés qui sont petits pour l'âge gestationnel. Les naissances avant terme et les nouveau-nés qui sont petits pour l'âge gestationnel sont des conditions associées à un faible poids à la naissanceNote de bas de page 2,Note de bas de page 3.

En 2006-2007, le pourcentage de naissances avant terme et de nouveau-nés qui sont petits pour l'âge gestationnel était supérieur dans des quartiers à faible revenu que dans des quartiers à revenu plus élevé (Figure 1)Note de bas de page 3.

Figure 1 : Naissance avant terme et petit pour l'âge gestationnel selon le revenu du quartier en 2006 et 2007Note de bas de page 3
Figure 1

Les quintiles (Q) sont calculés en divisant la population canadienne en cinq groupes de taille égale (quintiles) selon le revenu du quartier.

Équivalent textuel

Le diagramme à barres illustre le pourcentage de naissances vivantes qui sont des naissances avant terme ou petit pour l'âge gestationnel, selon le revenu du quartier en 2006 et 2007. Les données sont divisées en quintiles de revenu. Les quintiles sont calculés en divisant la population canadienne en cinq groupes de tailles égales (quintiles), selon le revenu du quartier.

Naissance avant terme

  • Quintile 1 (revenu le plus bas) : 8,6 %
  • Quintile 2 : 8,3 %
  • Quintile 3 : 8,1 %
  • Quintile 4 : 8,0 %
  • Quintile 5 (revenu le plus élevé) : 7,8 %

Petit pour l'âge gestationnel

  • Quintile 1 (revenu le plus bas) : 9,9 %
  • Quintile 2 : 9,1 %
  • Quintile 3 : 8,3 %
  • Quintile 4 : 7,8 %
  • Quintile 5 (revenu le plus élevé) : 7,1 %

Selon l'âge

La proportion de bébés à faible poids à la naissance tend à être plus élevée chez les mères âgées de moins de 20 ans et entre les âges de 35 à 49 ansNote de bas de page 7.

Faible poids à la naissance selon l'âge de la mère, 2000 et 2012 (% des naissances vivantes)Note de bas de page 7
Âge de la mère 2000 2013
Moins de 20 ans 6,8 % 6,6 %
De 20 à 34 ans 5,3 % 5,9 %
De 35 à 49 ans 6,6 % 7,5 %

Populations autochtones

Les données portant sur le faible poids à la naissance chez les populations autochtones ne peuvent être comparées directement à celles qui précèdent.

Chez les Premières Nations vivant dans les réserves en 2008/2010, les mères âgées de 35 ans et plus avaient plus de chances de donner naissance à un enfant de faible poids que les mères des autres groupes d'âgeNote de bas de page 8.

Faible poids à la naissance chez les Premières Nations vivant dans les réserves, 2008/2010Note de bas de page 8
Âge de la mère % des naissances vivantes
Moins de 20 ans 3,4 %Tableau 1 note de bas de page a
De 20 à 34 ans 4,5 %
35 ans et plus 8,4 %*

En 2004-2008, le pourcentage de naissances d'enfants de faible poids au Nunavut et au Nunavik était supérieur à celui de l'ensemble de la population canadienne (ce qui comprend toutes les régions inuites)Note de bas de page 9.

Faible poids à la naissance dans les régions inuites, 2004/-2008Note de bas de page 9
Région % des naissances vivantes
Région des Inuvialuits (Territoires du Nord-Ouest) 3,9 %
Nunavut 7,6 %
Nunavik (Nord québécois) 6,6 %
Nunatsiavut (Nord du Labrador) 5,7 %
Canada (données d'ensemble) 6 %

Comparaisons internationales

En 2011, le pourcentage de nouveau-nés ayant un faible poids de naissance dans les pays du G7 oscillait entre 6 et 10 %. Le Canada a affiché le plus faible pourcentage d'enfants nés avec un faible poids (6 %) (Figure 2)Note de bas de page 10.

Figure 2 : Pourcentage des naissances vivantes ayant un faible poids dans les pays du G7, 2011Note de bas de page 10
Figure 2
Équivalent textuel

Le diagramme à barres illustre le pourcentage de naissances vivantes, nés à faible poids dans les pays du G7 en 2011.

  • Canada = 6,1 %
  • États-Unis = 8,1 %
  • Royaume-Uni = 7 %
  • France = 6,5 %
  • Allemagne = 6,9 %
  • Italie = 7,2 %
  • Japon = 9,6 %

Note au lecteur

  • Les populations autochtones sont formées des membres des Premières Nations, des Métis et des Inuits.
  • Les données sur les Premières Nations vivant dans des réserves sont tirés de l'Enquête régionale sur la santé des Premières Nations (2008/2010). Les données sur la santé prénatale, y compris l'information sur le poids de naissance, ont été obtenues dans le cadre de l'Enquête auprès des enfants. Cette enquête a été menée par les principaux dispensateurs de soins des enfantsNote de bas de page 8.
  • Le G7 réunit au sein d'une instance de discussion et d'un partenariat économique informels sept démocraties du monde industrialisé : États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie et Canada.

Pour en savoir plus au sujet de la santé des enfants, veuillez consulter :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :