Acide folique et anomalies du tube neural

L’acide folique, ou folate, est l’une des vitamines B essentielles à la bonne croissance de votre bébé à naître. Il contribue à réduire le risque que votre bébé développe des anomalies du tube neural avant sa naissance.

Sur cette page

Pourquoi vous devez prendre de l’acide folique

L’acide folique est indispensable au développement normal de la colonne vertébrale, du cerveau et du crâne de votre bébé. Prendre un supplément vitaminique quotidien qui contient de l’acide folique peut réduire le risque que votre bébé ait une anomalie du tube neural.

Les bienfaits de la prise d’acide folique pour la réduction du risque d’anomalies du tube neural sont maximaux au cours des toutes premières semaines de grossesse. À ce stade de la grossesse, la plupart des femmes ne savent pas qu’elles sont enceintes. C’est pourquoi il est très important que vous preniez de l’acide folique avant de devenir enceinte et au cours des premières semaines de votre grossesse.

Il n’est jamais trop tôt pour parler d’acide folique avec un professionnel de la santé.

À propos des anomalies du tube neural

Le tube neural est la partie du bébé en développement qui devient son cerveau et sa moelle épinière. Les anomalies du tube neural se produisent quand le tube neural ne se ferme pas complètement au cours des premières semaines de grossesse.

Il en résulte des anomalies touchant la colonne vertébrale, le cerveau et le crâne qui peuvent entraîner chez le bébé à naître la mort ou un handicap permanent. Le spina-bifida (défaut de fermeture de la colonne vertébrale) et l’anencéphalie (absence d’une partie du crâne et du cerveau) sont les anomalies du tube neural les plus courantes.

Posologie de l’acide folique

Il est recommandé à toutes les femmes susceptibles de devenir enceintes de prendre chaque jour un supplément multivitaminique contenant 0,4 mg d’acide folique. Même si vous ne planifiez pas devenir enceinte, vous devriez prendre de l’acide folique parce que beaucoup de grossesses ne sont pas prévues.

Si vous planifiez une grossesse, prenez le supplément pendant au moins trois mois avant de devenir enceinte.

Si vous êtes déjà enceinte et que vous ne prenez pas d’acide folique, commencez à en prendre dès que possible. Continuez de prendre votre supplément d’acide folique quotidien pendant votre grossesse.

Pourquoi vous pourriez devoir en prendre plus

Certaines femmes pourraient avoir besoin d’une plus grande quantité d’acide folique, entre autres celles :

  • chez qui des anomalies du tube neural se sont manifestées lors d’une grossesse précédente
  • qui ont des antécédents familiaux d’autres anomalies congénitales liées à l’acide folique
  • qui ont des antécédents familiaux d’anomalies du tube neural (ou dont le partenaire a des antécédents familiaux d’anomalies du tube neural)

Les femmes qui vivent avec certains problèmes de santé et celles qui prennent certains médicaments pourraient aussi devoir prendre une plus grande quantité d’acide folique. Parmi les problèmes de santé et médicaments visés, on trouve notamment :

  • la maladie cœliaque
  • la dialyse rénale
  • la consommation excessive d’alcool
  • la maladie du foie à un stade avancé
  • le pontage gastrique (aussi appelé court-circuit gastrique)
  • la maladie intestinale inflammatoire (aussi appelée affection abdominale inflammatoire)
  • le diabète antérieur à la grossesse (de type 1 ou 2)
  • les antiépileptiques et autres médicaments inhibiteurs du folate

Parlez à votre professionnel de la santé pour voir si vous avez besoin de prendre une plus grande quantité d’acide folique.

Limites posologiques pour l’acide folique

Ne prenez pas plus d’une dose quotidienne de votre supplément, comme décrit sur l’emballage du produit. Vous ne devriez pas prendre plus de 1 mg d’acide folique par jour, à moins d’avis contraire d’un professionnel de la santé.

Bienfaits d’une saine alimentation

La prise d’un supplément vitaminique ne rend pas moins nécessaire une alimentation saine et équilibrée pas plus qu’elle ne la remplace. Parmi les bonnes sources de folate, on trouve :

  • le maïs
  • les légumineuses (p. ex. haricots et lentilles)
  • les légumes vert foncé :
    • petits pois
    • épinards
    • brocoli
    • chou de Bruxelles
  • les oranges

Les aliments enrichis en acide folique sont aussi de bonnes sources de folate. Parmi celles-ci, on trouve :

  • la farine blanche
  • les céréales prêtes à consommer
  • la semoule de maïs et les pâtes alimentaires enrichies

Par elles-mêmes, les sources alimentaires ne suffisent pas à assurer l’apport en folate requis pour protéger contre les anomalies du tube neural. Vous devriez toujours prendre un supplément multivitaminique contenant de l’acide folique.

Pour en savoir plus

À l’intention des professionnels de la santé

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :