Principaux types d’arthrite

Arthrose

L’arthrose est la forme d’arthrite la plus courante. Elle touche habituellement les articulations des mains et des pieds, les hanches, les genoux et la colonne vertébrale. On croyait autrefois que l’arthrose était causée par l’usure normale liée au vieillissement, mais on sait maintenant qu’elle découle d’une pression anormale exercée sur l’articulation (en raison de l’obésité ou d’une lésion articulaire) et de facteurs généraux (comme les gènes, l’inflammation, le vieillissement et le sexe). Tous ces facteurs entraînent la dégradation du cartilage articulaire (le tissu résistant qui recouvre les os) et de l’os sous-jacent. Les principaux signes et symptômes sont la douleur, la raideur, l’enflure et la réduction de l’amplitude articulaire.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site suivant :

  • Arthrose - La Société de l’arthrite

Polyarthrite rhumatoïde (PR)

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune. Elle cause des rougeurs, de la douleur, de l’enflure ou un sentiment de chaleur au niveau de la membrane qui tapisse l’articulation. L’enflure peut également toucher d’autres organes internes, tels que les yeux, les poumons et le cœur. La polyarthrite rhumatoïde peut s’attaquer à n’importe quelle articulation, mais touche fréquemment les mains, les poignets et les pieds.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site suivant :

Lupus érythémateux systémique (LES)

Le lupus est une maladie auto-immune qui touche diverses parties du corps, notamment la peau, les articulations, le cœur, les poumons, le sang, les reins et le cerveau. Le lupus peut se manifester chez les hommes, les femmes et les enfants de tous les âges, mais son apparition est plus fréquente chez les femmes en âge de procréer (de 15 à 45 ans). Le lupus érythémateux systémique est huit à dix fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site suivant :

  • Lupus - La Société de l’arthrite

Goutte

La goutte est une forme d’arthrite qui se caractérise par un taux trop élevé d’acide urique dans l’organisme qui n’est pas éliminé adéquatement par les reins. Le plus souvent, la goutte touche le gros orteil, mais elle atteint aussi la cheville, le genou, le pied, la main, le poignet ou le coude. Elle est souvent caractérisée par des attaques douloureuses qui durent des jours ou des semaines suivies de longues périodes asymptomatiques.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site suivant :

  • Goutte - La Société de l’arthrite

Arthrite juvénile (ou arthrite juvénile idiopathique)

L’arthrite chronique touchant les enfants et les adolescents, connue sous le nom d’arthrite juvénile idiopathique (AJI), est une affection chronique qui, chez bon nombre de jeunes touchés, est associée à une incapacité grave. Les symptômes les plus communs de l’AJI sont une enflure, une raideur ou une douleur au niveau des articulations, et la maladie peut s’attaquer à une ou à plusieurs articulations. Environ un enfant sur 1 000 âgé de moins de 16 ans souffre d’AJI. L’AJI est l’une des affections chroniques infantiles les plus communes.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site suivant :

Pour obtenir de l’information sur d’autres types d’arthrite, consultez le site suivant :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :