Maladie à coronavirus (COVID-19) : Restrictions, exemptions et conseils en matière de voyages

Un avertissement officiel aux voyageurs à l'étranger et un avis concernant les voyages pendant la pandémie sont en vigueur : il est conseillé aux citoyens canadiens et aux résidents permanents d'éviter les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada jusqu'à nouvel ordre.

Sur cette page

Voyageurs qui entrent au Canada

Pour limiter la propagation de la COVID-19, les voyageurs qui entrent au Canada doivent suivre les règles établies par les décrets d'urgence en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine.

Vous ne devriez pas voyager si vous êtes malade. Les restrictions imposées par les compagnies aériennes commerciales peuvent aussi vous empêcher de monter à bord de l'avion si vous êtes malade. Toutefois, les Canadiens, les personnes jouissant d'un statut en vertu de la Loi sur les Indiens et les résidents permanents présentant des symptômes de la COVID-19 peuvent revenir au Canada.

À votre arrivée au Canada, vous devrez :

Les voyageurs qui entrent au Canada doivent :

Les représentants du gouvernement du Canada aux points d'entrée canadiens :

Les renseignements recueillis par les agents des services frontaliers aident l'Agence de la santé publique du Canada dans ses efforts de conformité et d'application de la loi. La déclaration de renseignements faux ou trompeurs constitue une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine et peut entraîner des amendes et des peines d'emprisonnement.

Application ArriveCAN

Utilisez cette application mobile pour accélérer le processus d'arrivée au Canada et passer moins de temps à interagir avec les agents frontaliers et les agents de santé publique. Envoyez vos renseignements facilement et en toute sécurité au moyen de l'application au cours des 48 heures précédant votre arrivée au Canada. L'application vous permet de :

 

Téléchargez l'application ArriveCAN (iOS, Android ou format Web). Assurez-vous d'avoir la version officielle en la téléchargeant ici.

Restrictions aux frontières

Si vous êtes un ressortissant étranger (et non un citoyen canadien ou un résident permanent du Canada), vous ne pourrez pas entrer au Canada si vous présentez des symptômes de la COVID-19. L'exception est si vous êtes une personne protégée en vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés.

Il existe actuellement des restrictions aux frontières pour les voyages discrétionnaires (facultatifs) au Canada :

Les voyages discrétionnaires comprennent, sans toutefois s'y limiter, le tourisme, les loisirs et les divertissements.

Si l'entrée d'un voyageur est permise, il sera soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Exemptions des restrictions aux frontières

Vous serez admissible à une exemption des restrictions aux frontières aux points d'entrée du Canada seulement si la raison de votre voyage :

Il existe des exemptions qui permettront aux membres de la famille immédiate et aux membres de la famille élargie en visite d'entrer au Canada. Le membre de votre famille doit être un citoyen canadien ou un résident permanent pour pouvoir entrer au Canada.

Pour les membres de la famille immédiate, vous devrez démontrer que vous prévoyez entrer au Canada pour une période d'au moins 15 jours.

Pour les membres de la famille élargie, vous devrez également :

Vous n'avez pas besoin d'une lettre d'interprétation de l'Agence de la santé publique du Canada pour être exempté de l'interdiction d'entrer au Canada en tant que membre de la famille immédiate ou élargie.

Entrée pour motifs d'ordre humanitaire

Voici les exemptions qui permettront à la famille et aux amis d'entrer au Canada, dans des situations limitées pour des motifs d'ordre humanitaire, afin de visiter les personnes suivantes :

Vous ne serez pris en considération pour une exemption aux restrictions à la frontière pour des motifs d'ordre humanitaire aux points d'entrée du Canada que si :

L'exemption de l'interdiction d'entrer au Canada pour des motifs d'ordre humanitaire peut s'appliquer à toute personne, et pas seulement à la famille élargie des Canadiens.

Demande d'exemption pour des raisons humanitaires.

Vous devrez apporter les documents de l'Agence de la santé publique afin d'être exempté de l'interdiction d'entrer au Canada pour des motifs d'ordre humanitaire.

Un représentant du gouvernement à la frontière déterminera si la raison de votre voyage au Canada peut faire l'objet d'une exemption en vertu des décrets d'urgence.

Les ressortissants étrangers arrivant des États-Unis peuvent être autorisés à entrer au Canada pour des voyages non discrétionnaires (non facultatifs).

Les ressortissants étrangers en provenance de pays autres que les États-Unis peuvent également être autorisés à entrer au Canada. Toutefois, leur voyage doit être non discrétionnaire (non facultatif) ou faire partie des exemptions prévues dans le décret d'urgence. Par exemple :

Le fait que vous soyez exempté des restrictions aux frontières ne signifie pas que vous êtes exempté de toute autre exigence, notamment :

Dans certains cas, la raison de votre voyage peut être considérée comme essentielle par une province, un territoire ou dans le cadre de la Stratégie nationale sur les infrastructures essentielles du Canada. Toutefois, le gouvernement du Canada vous accordera une exemption seulement si la raison de votre voyage est jugée essentielle dans les décrets d'urgence pris en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine.

Les ressortissants étrangers qui satisfont à une exemption des restrictions aux frontières doivent quand même présenter les documents de voyage appropriés à la frontière, notamment leurs documents de citoyenneté ou leur permis de travail. Les représentants du gouvernement prendront la décision finale concernant votre entrée au Canada au point d'entrée.

Pour en savoir plus sur les restrictions concernant l'entrée au Canada et les exemptions, contactez l'Agence des services frontaliers du Canada.

Quarantaine ou isolement obligatoire

Avant d'envisager de voyager au Canada, tous les voyageurs doivent planifier leur période de quarantaine obligatoire de 14 jours à compter de leur date d'arrivée. Des représentants du gouvernement du Canada effectueront un dépistage sanitaire au moment de votre arrivée au Canada et vous indiqueront si vous devez vous mettre en quarantaine ou vous isoler.

Si vous n'avez pas de symptôme de COVID-19, vous devez vous placer en quarantaine pendant 14 jours, car il est toujours possible que vous développiez des symptômes et que vous infectiez d'autres personnes.

Si vous développez des symptômes ou que vous recevez un test positif à la COVID-19 durant votre quarantaine de 14 jours, vous devez vous isoler pour 14 jours supplémentaires à partir de la date où vous avez reçu votre résultat de test ou à laquelle vous avez commencé à ressentir des symptômes.

Si vous avez des symptômes de COVID-19, vous devez vous isoler pendant 14 jours. Seules les personnes suivantes peuvent entrer au Canada si elles ont la COVID-19 ou n'importe quel symptôme de la maladie :

Directives d'isolement pour les voyageurs présentant des symptômes de COVID-19 et qui retournent au Canada

Tous les voyageurs qui entrent au Canada, qu'ils soient en quarantaine ou en isolement obligatoire, doivent :

Dans votre lieu de quarantaine, vous pouvez utiliser des espaces communs ou des espaces extérieurs privés si :

Les personnes en isolement doivent rester à l'intérieur.

Veuillez prévoir un lieu de quarantaine ou d’isolement avant votre arrivée au Canada. Dans la plupart des cas, il peut s’agir de votre propre demeure ou d’un lieu situé dans la région que vous visiterez au Canada.

Si ce n’est pas possible, vous devriez trouver une autre solution en fonction de vos moyens financiers. Trouvez un lieu adéquat où vous :

Il est possible de demeurer avec une personne vulnérable si la :

Avant de voyager, vous devez planifier votre quarantaine ou votre isolement dans un lieu approprié. Autrement, vous pourriez faire l'objet d'une évaluation supplémentaire par un représentant du gouvernement à la frontière. Si vous ne passez pas votre quarantaine dans votre résidence habituelle, envisagez d'autres options qui correspondent à vos moyens financiers, par exemple :

Si aucune autre option n’est possible, les voyageurs peuvent être dirigés vers un établissement de quarantaine désigné en dernier recours. Cette décision sera prise par un représentant du gouvernement à la frontière.

Après votre arrivée au Canada, un représentant du gouvernement du Canada vous appellera pour vérifier si vous respectez la quarantaine ou l'isolement obligatoire. Nous vous demandons de bien vouloir répondre aux appels du 1-888-336-7735.

Voyageurs qui ont besoin d'un examen médical ou de soins d'urgence pendant leur quarantaine ou leur isolement

Si vous avez besoin d'un examen ou de soins d'urgence, vous devez :

Nous vous recommandons également de communiquer avec votre autorité de santé publique locale et de suivre toute instruction supplémentaire qu'elle pourrait vous donner.

Voyageurs avec des symptômes (isolement obligatoire)

Vous ne devriez pas voyager si vous êtes malade. Les restrictions imposées par les compagnies aériennes commerciales peuvent aussi vous empêcher de monter à bord de l'avion si vous êtes malade. Toutefois, les Canadiens, les personnes jouissant d'un statut en vertu de la Loi sur les Indiens et les résidents permanents présentant des symptômes de la COVID-19 peuvent revenir au Canada.

Si vous arrivez au Canada avec des symptômes de COVID-19, informez-en l'agent des services frontaliers. Un représentant du gouvernement du Canada viendra alors évaluer votre situation. Si vous en avez besoin, il vous aidera à obtenir des soins médicaux.

Les étrangers ne sont pas autorisés à entrer au Canada s'ils ont la COVID-19 ou des symptômes de la COVID-19.

En plus des étapes décrites ci-dessus concernant la quarantaine ou l'isolement obligatoire, si vous avez des symptômes de COVID-19, vous devez également :

Si vos symptômes s'aggravent pendant votre période d'isolation, communiquez immédiatement avec l'autorité de santé publique locale et suivez ses consignes.

Instructions d'isolement pour les voyageurs présentant des symptômes de COVID-19 qui retournent au Canada

Voyageurs sans symptômes (quarantaine obligatoire)

Si vous êtes en quarantaine obligatoire et que vous n'avez pas de symptômes de COVID-19, vous pouvez utiliser un espace extérieur privé s'il y en a un à votre lieu de quarantaine. Cela signifie qu'elle n'est partagée avec personne d'autre.

Évitez d'entrer en contact avec les personnes qui :

Vous pouvez vous placer en quarantaine avec une personne du groupe ci-dessus seulement si :

Si vous développez des symptômes de la COVID-19 pendant votre quarantaine de 14 jours, vous devez :

Directives de quarantaine pour les voyageurs ne présentant pas de symptômes de COVID-19 retournant au Canada

Exemptions à la quarantaine obligatoire

Il n'existe aucune exemption à la quarantaine obligatoire pour :

Vous pouvez demander l'autorisation d'une levée limitée de la quarantaine obligatoire pour des motifs d'ordre humanitaire dans l'une des situations suivantes :

Cette levée d'exemption ne s'applique qu'aux activités directement liées à l'exemption pour motifs d'ordre humanitaire, et que vous devrez rester dans votre lieu de quarantaine à tout autre moment.

Certaines provinces et certains territoires n'autorisent pas actuellement une levée limitée de la quarantaine. Veuillez consulter le site Web de l'autorité sanitaire de votre province ou territoire.

Demander l'autorisation d'une levée limitée de la quarantaine obligatoire

Si vous ne présentez aucun symptôme de COVID-19 et que vous appartenez à l'une des catégories de personnes exemptées indiquées dans le décret sur l'obligation de s'isoler, alors vous n'êtes pas tenu de respecter les exigences en matière de mise en quarantaine. Vous devez toutefois respecter l'intention du décret ainsi que toute exigence provinciale ou locale. Cette exemption aux exigences en matière de mise en quarantaine peut être accordée, avec conditions, aux personnes qui effectuent un travail ou une fonction essentielle, comme indiqué dans le décret.

Si vous êtes exempté de l'exigence de quarantaine de 14 jours, vous devez quand même :

Vous n’avez pas besoin d’une lettre d’interprétation de l’Agence de la santé publique du Canada pour être exempté d’un décret d’urgence.

Si vous avez demandé une lettre d’interprétation pour une exemption de voyage future, cette lettre sera prise en compte. Cependant, elle ne serait pas considérée comme une décision finale concernant l’entrée ou les exigences de quarantaine.

Un représentant du gouvernement à la frontière déterminera si la raison de votre voyage au Canada peut faire l’objet d’une exemption en vertu des décrets d’urgence.

Isolez-vous immédiatement des autres si vous présentez des symptômes de la COVID-19 et communiquez avec votre autorité de santé publique locale pour obtenir d'autres instructions.

Les employeurs de travailleurs exemptés doivent effectuer une surveillance quotidienne active de leur personnel pour détecter les symptômes de la COVID-19 (c.-à-d. vérifier la présence de toux, de fièvre ou d'essoufflement). Utilisez l'outil d'évaluation des risques pour les lieux de travail et les entreprises pour en savoir plus.

Conformité et application de la loi

Le fait d'enfreindre les instructions qui vous sont données à votre entrée au Canada ou d'omettre de fournir des renseignements exacts constitue une infraction en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine et pourrait entraîner :

Si vous choisissez de mettre fin à la quarantaine ou à l'isolement obligatoire, et que cela entraîne la mort ou des lésions corporelles graves à une autre personne, vous pourriez faire face à ce qui suit :

La Loi sur les contraventions donne à la police (y compris la GRC, la police provinciale et la police locale) plus de pouvoirs pour appliquer la Loi sur la mise en quarantaine. Ils peuvent donner des contraventions à ceux qui ne respectent pas la loi ou les décrets d'urgence. Les amendes vont de 275 $ à 1 000 $.

Voyageurs à l'intérieur du Canada

En date du 30 mars 2020, tous les passagers aériens qui voyagent au pays devront subir une évaluation de santé avant de monter à bord. Vous ne serez pas autorisé à monter à bord :

Si vous n'avez pas pu monter à bord d'un avion parce que vous aviez de symptômes de la COVID-19, vous ne serez pas autorisé à embarquer sur un autre vol jusqu'à :

Les voyageurs à l'intérieur du Canada peuvent faire l'objet de mesures de santé publique provinciales, territoriales et locales supplémentaires à leur destination. De plus, ils peuvent être exemptés des restrictions aux frontières provinciales ou territoriales à l'intérieur du Canada si la raison de leur voyage à l'intérieur du Canada est de fournir un soutien à une entreprise jugée essentielle :

Voyageurs qui quittent le Canada

Il est recommandé aux citoyens canadiens et aux résidents permanents d'éviter tout voyage non essentiel à l'extérieur du Canada jusqu'à nouvel ordre afin de limiter la propagation de la COVID-19.

La meilleure façon de vous protéger de la COVID-19, ainsi que votre famille et les groupes les plus vulnérables au sein de nos collectivités, est de rester au Canada. Communiquez avec votre compagnie aérienne ou votre organisateur de voyage pour déterminer les modalités d'annulation ou de remise de votre voyage.

De nombreux pays ont mis en place des restrictions de voyage ou des restrictions aux frontières, comme des restrictions de mouvement et de quarantaine. De nombreuses compagnies aériennes diminuent ou suspendent des vols, et bon nombre d'aéroports ont fermé.

Ces restrictions changent rapidement et peuvent être imposées par les pays avec très peu de préavis. Vos projets de voyage peuvent être gravement perturbés. Vous pouvez être contraint de rester à l'étranger plus longtemps que prévu si vous décidez d'effectuer un voyage non essentiel à l'extérieur du Canada.

Il est important de vous rappeler que si vous choisissez de voyager à l'étranger :

Si vous envisagez toujours de voyager à l'étranger, vous devriez :

Protégez-vous et protégez les autres

Si vous devez voyager ou si vous êtes déjà à l'extérieur du pays, obtenez les derniers conseils et renseignements pour votre sécurité.

Pendant votre voyage :

Si vous vous sentez malade pendant votre vol ou à votre arrivée :

Quand vous voyagez à l'extérieur du Canada, vous devez vous attendre à une augmentation des mesures de dépistage aux points d'entrée pour les destinations internationales, notamment les aéroports et les frontières terrestres. Les autorités locales peuvent imposer soudainement des mesures de contrôle, notamment des restrictions de mouvement, comme les quarantaines.

Quitter le Canada en quarantaine ou en isolement obligatoire

Vous ne devriez pas voyager si vous êtes malade. Les restrictions imposées par les compagnies aériennes commerciales peuvent aussi vous empêcher de monter à bord de l'avion si vous êtes malade.

Si vous arrivez au Canada et que vous avez commencé votre période de quarantaine ou d'isolement obligatoire de 14 jours, mais que vous devez quitter le pays avant la fin de cette période, vous devez :

Éviter tout voyage à bord de navires de croisière à l'extérieur du Canada

Le Canada conseille aux citoyens canadiens et aux résidents permanents d'éviter tout voyage à bord de navires de croisière à l'extérieur du Canada jusqu'à nouvel ordre.

Les passagers de navires de croisière incluent des voyageurs du monde entier qui peuvent arriver de régions où la COVID-19 se propage. Le virus peut se propager rapidement à bord de navires de croisière en raison des contacts étroits entre les passagers. Les aînés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui ont des problèmes médicaux sous-jacents ont un risque accru de maladie grave.

Les éclosions de COVID-19 survenues sur des navires de croisière montrent qu'une forte proportion de personnes à bord peut être infectée.

À mesure que la situation sur la COVID-19 évolue, de nombreux pays à l'extérieur du Canada ont mis en place des politiques et des restrictions afin de circonscrire l'épidémie. Ces restrictions peuvent avoir un effet sur :

Dans l'éventualité d'une éclosion de COVID-19 à bord de votre navire de croisière pendant que vous êtes à l'extérieur du Canada :

Le gouvernement du Canada ne planifie pas organiser d'autres vols pour rapatrier les Canadiens pendant la pandémie de COVID-19. Dans l'éventualité d'une éclosion de COVID-19 à bord de votre navire de croisière pendant que vous êtes à l'extérieur du Canada, notre capacité à vous aider pourrait être limitée. Les options pour retourner au Canada pourraient également être limitées en raison de la diminution du nombre de vols disponibles.

Pour obtenir de l'information sur les croisières domestiques et les navires à passagers, veuillez consulter ce qui suit :

Masques non médicaux et couvre-visage pendant le voyage

Tous les passagers aériens, à quelques exceptions près, doivent porter un masque non médical ou un couvre-visage quand ils voyagent.

Les personnes suivantes ne devraient pas porter un masque :

Vous devrez peut-être aussi porter un masque non médical ou un couvre-visage dans d'autres modes de transport sous réglementation fédérale. Avant de voyager, vérifiez l'effet des mesures de transport sur vos plans et ce que vous devez mettre dans vos bagages.

Liens connexes

De quels renseignements avez-vous besoin au sujet du COVID-19

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :