Maladie à coronavirus (COVID-19) : Prévention et risques

Sur cette page

Comment se propagent les coronavirus

Les coronavirus humains peuvent infecter le nez, la gorge et les poumons. Ils se propagent le plus souvent :

Les données probantes actuelles indiquent que la maladie se propage de personne à personne lorsqu'il y a un contact étroit entre des sujets.

Différence entre se placer en quarantaine (s'auto-isoler) et s'isoler

Il existe une différence entre le conseil de se placer en quarantaine (s'auto-isoler) et le conseil d'isolement. Ces mesures ont été prises pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens.

Des restrictions supplémentaires s'appliquent aux voyageurs qui rentrent au Canada.

Se placer en quarantaine (s'auto-isoler)

Vous devez vous placer en quarantaine pendant 14 jours si vous n'avez aucun symptôme et que l'une des situations suivantes s'applique à vous :

S'isoler

Vous devez vous isoler si l'une des situations suivantes s'applique à vous :

Prévention du coronavirus

Pensez-vous avoir la COVID-19 ?
Faites une auto-évaluation

Les Canadiens doivent continuer à réfléchir aux mesures qu'ils peuvent prendre pour rester en bonne santé et prévenir la propagation de la COVID-19 au Canada. Les mesures pour réduire la COVID-19 dans votre communauté sont d'autant plus importantes que certaines régions commencent à lever les restriction.

Comme nous continuons de voir la transmission du virus dans différentes communautés, nous savons que tout le monde doit prendre des précautions, même ceux qui n'ont pas voyagé à l'extérieur du Canada.

Afin de prévenir la propagation de la COVID-19 dans les collectivités et à travers le pays, tous les Canadiens sont invités à:

Vous pouvez aller faire une promenade dans les cas suivants :

Si vous sortez faire une promenade, évitez les rassemblements et pratiquez toujours la distanciation physique (éloignement social) en maintenant au moins 2 mètres entre vous et les autres en tout temps.

D'éloignement physique (distanciation sociale)

Ensemble, nous pouvons ralentir la propagation de la COVID-19 en faisant vraiment un effort pour maintenir une certaine distance physique entre nous et les autres. Il est prouvé que l'éloignement physique est l'un des moyens les plus efficaces de réduire la propagation de la maladie pendant une épidémie.

Pratiquer l'éloignement physique, c'est modifier ses habitudes quotidiennes afin de réduire au minimum les contacts étroits avec d'autres personnes, ce qui comprend :

Hygiène

Une hygiène adéquate peut aider à réduire le risque de contracter ou de transmettre une infection :

Nettoyage

Les coronavirus sont parmi les types de virus les plus faciles à tuer avec un produit désinfectant approprié, lorsqu'ils sont utilisés conformément au mode d'emploi figurant sur l'étiquette. Santé Canada a publié une liste de désinfectants pour surfaces dures susceptibles d'être efficaces contre la COVID-19.

Bien qu'il ne soit pas allégué que les nettoyants tuent le coronavirus, ils peuvent jouer un rôle en aidant à limiter le transfert des micro-organismes. Santé Canada recommande de nettoyer souvent les surfaces dures fréquemment touchées, que ce soit avec des produits d'entretien ménager ordinaires ou avec de l'eau de Javel diluée conformément aux instructions figurant sur l'étiquette. La solution d'eau de Javel devrait être préparée conformément aux instructions figurant sur l'étiquette ou selon un ratio de 250 ml (1 tasse) d'eau pour 5 ml (1 cuillère à thé) d'eau de Javel. Les instructions sont fondées sur de l'eau de Javel contenant de l'hypochlorite de sodium à 5 %, qui donnerait une solution d'hypochlorite de sodium de 0,1 %. Ne mélangez jamais de l'eau de Javel avec d'autres produits chimiques, et utilisez la dans un endroit bien ventilé. Des précautions spéciales doivent être prises pour éviter les accidents graves lors du nettoyage avec de l'eau de Javel.

Ces surfaces comprennent les :

Pour plus d'informations, consultez les lignes directrices sur le nettoyage et la désinfection des espaces publics.

Port du masque ou d'un couvre-visage

Le port de masques médicaux, dont les masques chirurgicaux, les masques d'intervention et les respirateurs (comme les masques N95), doit être réservé aux travailleurs de la santé et aux autres personnes fournissant des soins directs aux patients infectés par la COVID-19.

Le port d'un masque ou d'un couvre-visage non médical fait maison dans la communauté est recommandé dans certaines circonstances lorsqu'une distance de 2 mètres ne peut être maintenue entre soi et les autres, en particulier dans les lieux achalandés, comme lorsque :

Les responsables de la santé publique formulent leurs recommandations en fonction de nombreux facteurs, notamment les taux d'infection et de transmission au sein de la communauté. Il se peut donc que les recommandations varient d'un endroit à l'autre.

Si vous décidez d'en porter un, nous vous invitons à consulter les :

À lui seul, un masque n'empêchera pas la propagation de la COVID-19. Il faut également suivre à la lettre et en tout temps les consignes d'hygiène et de santé publique, dont le lavage fréquent des mains et l'éloignement physique (distanciation sociale).

Risques de contracter un coronavirus

La COVID-19 représente une menace grave pour la santé, et la situation évolue quotidiennement. Le risque variera à l'intérieur d'une même communauté et d'une communauté à l'autre, mais étant donné le nombre grandissant de cas au Canada, le risque que courent les Canadiens est considéré comme élevé.

Cela ne signifie pas que l'ensemble des Canadiens contracteront la maladie. Cela signifie qu'il y a déjà un impact significatif sur notre système de soins de santé. Si nous n'aplatissons pas la courbe épidémique dès maintenant, l'augmentation des cas de COVID-19 pourrait avoir un impact sur les ressources de soins de santé disponibles pour les Canadiens.

Le risque de contracter la COVID-19 peut être accru dans certains contextes, tels que les :

Vérifiez si vous avez été exposé

Avez-vous pris un vol, une croisière, un train récemment, ou avez-vous participé à un rassemblement public? Vérifiez les lieux d'exposition répertoriés pour voir si vous avez pu être exposé à la COVID-19.

Les populations vulnérables

Le risque de conséquences graves est accru pour les Canadiens :

Les personnes qui entrent dans ces catégories comme populations vulnérables devraient envisager de ne pas assister aux rassemblements. Cela inclut les grands rassemblements et même les petits événements dans des lieux surpeuplés ou fermés.

Si vous présentez des symptômes, abstenez-vous d'aller dans un rassemblement de masse, un événement ou des lieux où les gens se rassemblent. Vous risqueriez de mettre en danger la santé d'une personne vulnérable.

Voyageurs

Les voyageurs peuvent être plus exposés au risque d'attraper la COVID-19. Il est conseillé aux Canadiens d'éviter tout voyage non essentiel. Si vous devez voyager, consultez les plus récents conseils aux voyageurs avant votre départ.

Nous continuerons de modifier nos évaluations des risques en fonction des plus récentes données.

Les femmes enceintes

Comme la COVID-19 est une nouvelle maladie, nous apprenons constamment de nouvelles choses sur ses effets sur les femmes enceintes. À l'heure actuelle, aucune donnée ne prouve que les femmes enceintes courent un plus grand risque de connaître des conséquences plus graves liées à la COVID-19 ou que le fœtus peut être affecté négativement par la COVID-19.

Vous pouvez vous protéger contre les maladies en prennent les précautions suivantes :

Pour plus d'informations, consultez nos conseils à l'intention des mères sur la grossesse, accouchement et soins des nouveau-nés.

Si vous êtes enceinte et préoccupée par la COVID-19, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé.

Survie des coronavirus sur les surfaces

On ne sait pas avec certitude combien de temps la COVID-19 survit sur les surfaces, mais il semble qu'elle se comporte comme les autres coronavirus. Les informations préliminaires sur la COVID-19 tendent à montrer que le virus peut persister sur les surfaces quelques heures à plusieurs jours. Ceci peut dépendre de différents paramètres, telles que :

Les surfaces fréquemment touchées avec les mains sont plus susceptibles d'être contaminées, par exemple les :

Les produits expédiés à partir du Canada ou de l'étranger pourraient également être contaminés. Toutefois, comme il faut généralement compter plusieurs jours ou semaines pour la livraison des colis, et que ceux-ci sont transportés à température ambiante, le risque de propagation est faible. Rien ne permet d'affirmer que des coronavirus pourraient entrer au Canada simplement en étant présents sur des colis ou des paquets.

Pour vous protéger contre la COVID-19, assurez-vous de faire ce qui suit lorsque vous manipulez des produits qui ont été expédiés à partir du Canada ou de l'étranger :

Aliments

Il n'existe actuellement aucune preuve suggérant que la nourriture est une source ou une voie de transmission probable du virus et aucun cas de transmission de la COVID-19 par la nourriture n'a été signalé. Il est peu probable que des personnes soient infectées par le virus par le biais de la nourriture. Les scientifiques et les autorités chargées de la sécurité alimentaire dans le monde entier suivent de près la propagation de la COVID-19.

Si nous prenons connaissance d'un risque potentiel pour la salubrité des aliments, des mesures appropriées seront prises pour assurer la sécurité de l'approvisionnement alimentaire du Canada.

Les coronavirus sont tués par les méthodes courantes de nettoyage et de désinfection et en cuisant les aliments à des températures internes sécuritaires.

Pour en savoir plus sur la salubrité des aliments et la saine alimentation pendant la pandémie de COVID-19.

Animaux au Canada

La propagation actuelle de la COVID-19 est le résultat de la transmission entre humains. Rien ne prouve que les animaux infectés par des humains jouent un rôle dans la transmission de la maladie. Les scientifiques continuent de se pencher sur la question des animaux et de la COVID-19.

Apprenez à protéger vos animaux domestiques et le bétail, ainsi que vous-même, pendant la pandémie de COVID-19.

Allégations fausses et trompeuses

Nous n'avons approuvé aucun produit pour prévenir, traiter ou guérir la COVID-19. Il est illégal au Canada de vendre des produits de santé non homologués ou de faire des allégations fausses ou trompeuses concernant la prévention, le traitement ou la guérison de la COVID-19. Nous prenons cette question très au sérieux et nous adoptons des mesures visant à mettre fin à cette activité.

Santé Canada a publié une liste de désinfectants pour les surfaces dures qui sont susceptibles d'être efficaces contre la COVID-19. Cette liste est mise à jour régulièrement. Bien qu'ils ne prétendent pas tuer des virus tels que la COVID-19, les nettoyants peuvent jouer un rôle en aidant à limiter le transfert des micro-organismes.

L'exposition aux champs électromagnétiques (CEM) des appareils 5G ne propage pas la COVID-19. Il n'existe aucun fondement scientifique pour corroborer ces allégations. L'Organisation mondiale de la Santé et la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (en anglais seulement) ont également appuyé ces allégations.

Nous incitons toute personne qui possède de l'information sur la vente ou la publicité pouvant être trompeuse de tout produit de santé qui prétend traiter, prévenir ou guérir la COVID-19, ou à le signaler au moyen de notre formulaire de plainte en ligne.

Liens connexes

De quels renseignements avez-vous besoin au sujet du COVID-19

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :