Causes de la grippe pandémique

Découvrez les différences entre la grippe saisonnière et la grippe pandémique, ainsi que les causes et les répercussions de la grippe pandémique.

Sur cette page

Quelle est la différence entre la grippe saisonnière et la grippe pandémique?

La grippe saisonnière :
  • Des éclosions se produisent chaque année au Canada, généralement entre novembre et avril;
  • Elle est causée par un ou plusieurs virus de la grippe humaine qui circulent;
  • Certaines personnes peuvent être immunisées à la suite d'une exposition antérieure ou après avoir reçu un vaccin contre la grippe.
La grippe pandémique :
  • Elle est rare (3 à 4 fois par siècle) et peut se propager en plusieurs « vagues » de maladie qui sont habituellement séparées par plusieurs mois;
  • Elle est causée par un nouveau virus de la grippe;
  • Les humains ont peu ou pas d'immunité contre le nouveau virus parce qu'ils n'y ont pas été exposés avant;
  • Elle peut facilement infecter les humains et se transmettre d'une personne à l'autre, menant à une épidémie mondiale.

Quelles sont les causes de la grippe pandémique

Il existe 4 types de virus grippaux (A, B, C et D). Seuls les virus grippaux de type A ont provoqué des pandémies de grippe. Les virus de la grippe A sont divisés en sous-types en fonction de la combinaison de deux protéines présentes sur le virus qui l'aident à entrer dans les cellules humaines et à en sortir :

  1. Hémagglutinine (H)
    • 18 sous-types connus de H
  2. Neuraminidase (N)
    • 11 sous-types connus de N

Chaque souche de grippe A est nommée en fonction de ses sous-types H et N (p. ex., H1N1, H7N9, H5N1). Toutes les combinaisons de H et N sont possibles, mais seulement certaines sont réputées infecter les humains.

Les virus grippaux de type A sont également présents chez les animaux, notamment les oiseaux (grippe aviaire) et les porcs (grippe porcine). Les oiseaux sauvages, en particulier, sont des vecteurs naturels des virus de la grippe A.

Alors que la plupart des virus de la grippe aviaire et de la grippe porcine ne causent pas de maladie chez l'être humain, il est arrivé, en de rares occasions, que des virus aviaires ou porcins aient été transmis à des humains. Ces personnes ont été en contact étroit avec un oiseau ou un porc infecté ou avec son environnement.

Les virus de la grippe A changent constamment. Une grippe pandémique peut survenir lorsqu'un virus de la grippe animale de type A (p. ex., chez un oiseau ou un porc) change ou se mélange à un virus de la grippe humaine pour créer une nouvelle souche de virus grippal qui peut facilement infecter les humains et se propager aisément d'une personne à l'autre.

Répercussions de la grippe pandémique

Le moment et les répercussions d'une pandémie de grippe sont imprévisibles. Historiquement, les pandémies de grippe surviennent généralement de trois à quatre fois par siècle. Les pandémies suivantes sont survenues au cours des 100 dernières années :

  • 1918-1919 (H1N1 : « grippe espagnole »);
  • 1957-1958 (H2N2 : « grippe asiatique »);
  • 1968-1969 (H3N2 : « grippe de Hong Kong »);
  • 2009-2010 (H1N1, communément appelée « grippe porcine »).

La grippe pandémique peut provoquer une maladie grave (comme une pneumonie) et la mort chez des personnes qui étaient autrement en bonne santé.

On estime que de 20 à 50 millions de personnes sont décédées dans le monde pendant la grippe espagnole, et entre 1 et 4 millions environ pendant la grippe asiatique. Lors de la pandémie de grippe H1N1 de 2009, on estime que :

  • Entre 100 000 et 400 000 personnes sont mortes dans le monde;
  • Au Canada, 70 % des personnes décédées avaient moins de 65 ans.

Avant une pandémie, il est impossible de savoir combien de personnes vont :

  • Tomber malades;
  • Devoir être hospitalisées;
  • Décéder.

Les répercussions d'une grippe pandémique dépendent de plusieurs facteurs, comme :

  • La facilité à laquelle le virus se propage;
  • Le degré de gravité de la maladie;
  • Les groupes de personnes les plus touchés (p. ex., selon l'âge, l'état de santé, l'emplacement géographique).

Les nouveaux virus grippaux ne se transforment pas tous en pandémies. Deux virus de la grippe aviaire de type A, H5N1 et H7N9, ont parfois rendu les gens malades dans d'autres parties du monde. Toutefois, la propagation de ces virus entre les personnes ne se produit pas facilement et ne survient que très rarement.

Les cas d'infection par un nouveau virus de la grippe aviaire A chez les humains sont rares au Canada. Tous les cas relevés impliquaient un voyageur de retour au pays après avoir été infecté par un nouveau virus dans la région qu'il visitait. Dans tous ces cas, il n'y a pas eu de propagation à d'autres personnes au Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :