Quelques faits sur les blessures et les intoxications

Décès dus à des blessures et à des intoxications au Canada

En 2018 au Canada, 17 691 personnes sont décédées des suites de blessures intentionnelles et non intentionnelles, y compris d'intoxications (en excluant les complications médicales et postopératoires).Note de bas de page 1

En 2015 au Canada (année la plus récente pour laquelle des statistiques selon le classement des causes de décès ont été publiées) :

  • les blessures non intentionnelles étaient la principale cause de décès chez les Canadiens âgés de 1 à 34 ans, et la sixième cause en importance chez les Canadiens de tous âgesNote de bas de page 2;
  • le suicide était la deuxième cause de décès en importance chez les Canadiens âgés de 15 à 34 ansNote de bas de page 2;
  • les intoxications arrivaient au deuxième rang des principales causes de décès par blessure, après les chutesNote de bas de page 2.

Un nombre important d'intoxications mortelles et non mortelles est attribuable à la crise de surdoses d'opioïdes au Canada. Des statistiques sur les méfaits associés aux opioïdes au Canada sont présentées dans l'Infobase de la santé publique.

Hospitalisations pour blessures et intoxications au Canada

En 2018/2019, au CanadaNote de bas de page 3 :

  • il y a eu 225 208 hospitalisations liées à des blessures (en excluant les complications médicales et postopératoires);
  • dans tous les groupes d'âge, les blessures non intentionnelles étaient la huitième cause d'hospitalisation en importance; toutefois, parmi les enfants de 1 à 9 ans, ces blessures arrivaient au deuxième rang, après les maladies du système respiratoire;
  • dans tous les groupes d'âge, les chutes étaient la principale cause d'hospitalisation consécutive à des blessures, tandis que les blessures auto-infligées arrivaient au troisième rang, après la suffocation.
  • les blessures non intentionnelles figuraient parmi les cinq principales causes d'hospitalisation chez les Canadiens âgés de 1 à 34 ans et de 80 ans et plus.

De nombreuses blessures non mortelles entraînent des invalidités comme la cécité, des traumatismes à la colonne vertébrale et des déficits intellectuels causés par des traumatismes crâniens.

Dans le rapport Coût des blessures au Canada, on estime que le fardeau économique total des blessures s'établissait à 26,8 milliards de dollars en 2010. Cette estimation incluait des coûts directs de 15,9 milliards de dollars découlant des dépenses en soins de santé et des coûts indirects de 10,9 milliards de dollars liés à la baisse de productivité, aux hospitalisations, aux handicaps et aux décès prématurés.Note de bas de page 4

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :