Système canadien hospitalier d'information et de recherche en prévention des traumatismes et autres faits saillants en prévention des blessures - chronologie sur 25 ans

Produit par Delsys Research
Juillet 2015

1990

LANCEMENT du Programme des hôpitaux canadiens pour la déclaration et la prévention des traumatismes - « CHIRPP » dans dix hôpitaux pédiatriques

  • Janeway Children's Health and Rehabilitation Centre, St. John's, T.-N.-L.
  • Izaak Walton Killam - Grace Health Centre, Halifax, N.-É.
  • CHU Sainte-Justine, Montréal, Qc
  • Hôpital de Montréal pour enfants, Montréal, Qc
  • Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario, Ottawa, Ont.
  • The Hospital for Sick Children, Toronto, Ont.
  • Children's Hospital au London Health Sciences Centre, London, Ont.
  • Winnipeg Children's Hospital, Winnipeg, Man.
  • Alberta Children's Hospital, Calgary, Alb.
  • British Columbia's Children's Hospital, Vancouver, C.-B.

1991-94

Ajout de six hôpitaux généraux au programme

  • Stanton Regional Hospital, Yellowknife, T.N. O.
  • Hôpital de l'Enfant-Jésus, Québec, Qc
  • Hôpital de la Zone de Sioux Lookout, Sioux Lookout, Ont.
  • Kingston General Hospital, Kingston, Ont.
  • Hôpital Hotel Dieu, Kingston, Ont.
  • Centre hospitalier régional de Rimouski, Rimouski, Qc

1992

Le Programme des hôpitaux canadiens pour la déclaration et la prévention des traumatismes - « CHIRPP » change de nom et devient le Système canadien hospitalier d'information et de recherche en prévention des traumatismes (SCHIRPT) après l'intégration des hôpitaux généraux au programme.

1994

Le bulletin du SCHIRPT, un bulletin d'information de huit pages présentant des rapports brefs sur certains types de blessures et des nouvelles des activités dans les hôpitaux participants et au sein de la Division des blessures chez les enfants, est lancé et publié trois fois par année.

1995

LANCEMENT de la première Semaine SécuriJeunes

1996

LANCEMENT de la section sur les blessures du site Web du Laboratoire de lutte contre la maladie (LLCM) qui, en 1998, recevait jusqu'à 900 visites par semaine.

1997

Migration de la base de données du SCHIRPT à une plateforme Oracle personnalisée en raison du nombre croissant de dossiers.

Le bulletin du SCHIRPT publie les résultats d'une étude de comparaison des blessures sur les principaux types d'appareils de terrain de jeux soulignant l'importance de mettre en place des surfaces amortissantes puisque 65 % des blessures sont causées par une chute depuis un appareil.

1998

De la preuve à l'action :

  • Les données du SCHIRPT (y compris l'étude de Kingston par Mowat et coll.) contribuent à éclairer les nouvelles lignes directrices sur les aires et équipements de jeux des enfants de l'Association canadienne de normalisation.
  • Les données du Centre de traumatologie de l'Hôpital de Montréal pour enfants et du SCHIRPT aident à éclairer les règlements administratifs qui interdisent l'utilisation de trampolines dans le cadre des programmes d'éducation physique du Commission scolaire English-Montréal.

1999

Les Centres collaborateurs canadiens pour la prévention des blessures (CCCPB) sont créés.

2000

  • 10e anniversaire du SCHIRPT
  • 1 000 000 dossiers du SCHIRPT

2001

Le SCHIRPT fait l'objet d'une évaluation officielle (Hayes et coll.).

2002

De la preuve à l'action :
Le Centre de traumatologie de l'Hôpital de Montréal pour enfants est le premier centre de traumatologie pour enfants et adolescents à sonner l'alarme à propos des commotions cérébrales au hockey et dans d'autres sports de contact.

2003

  • La Formation canadienne en prévention des traumatismes est lancée par le CCCPB.
  • Élaboration de la première stratégie de prévention des blessures de la Nouvelle-Écosse, menant à la création de programmes, de partenariats et d'initiatives.

2004

De la preuve à l'action :
Les données du SCHIRPT contribuent à l'interdiction des marchettes pour bébé au Canada (vente, fabrication, publicité, distribution et importation).

2005

Adoption en Nouvelle-Écosse d'une loi sur l'âge minimum pour la conduite d'un véhicule tout-terrain (VTT).

2006

De la preuve à l'action :

  • Les données du SCHIRPT contribuent à la décision de Hockey Canada d'interdire la mise en échec chez les garçons âgés de neuf et de dix ans. Une étude menée en 2006 par McPherson et coll. a montré un risque accru de blessures en raison d'une mise en échec.
  • Les données du SCHIRPT sont utilisées pour montrer le risque de blessure liée aux crochets d'étalage à une griffe et aux dangers potentiels pour les consommateurs de tous âges. À ce jour, les magasins La Baie ont remplacé plus de dix millions de crochets d'étalage, Chapters a remplacé tous ses crochets d'étalage, comme l'ont fait les magasins Sony, Disney et Gap dans le monde entier.

2007

De la preuve à l'action :
Plusieurs piscines de Montréal remplacent des tremplins non sécuritaires, conformément aux recommandations du coroner et aux nouvelles normes fondées en partie sur les données du SCHIRPT.

2009

2 000 000 dossiers du SCHIRPT

Ajout d'un hôpital pédiatrique

  • Stollery Children's Hospital, Edmonton, Alb.

Rapports clés

  • Étude des blessures chez les enfants et les jeunes, Édition 2009 : Pleins feux sur la sécurité des produits de consommation
  • Rapport Le fardeau économique des blessures au Canada (SAUVE-QUI-PENSE)

2010

  • 20e anniversaire du SCHIRPT
  • Plans de modernisation du SCHIRPT, création et mise en place de eSCHIRPT par l'entremise du Réseau canadien de renseignements sur la santé publique (RCRSP).

2011

  • LANCEMENT du projet pilote eSCHIRPT et début du déploiement
  • Entrée en vigueur de la Loi canadienne sur la sécurité de produits de consommation. Elle a pour objet de protéger la population en éliminant ou en prévenant les dangers pour la santé ou la sécurité humaine que présentent les produits de consommation au Canada.

2012

Ajout de deux hôpitaux généraux

  • Carbonear General Hospital, Carbonear, T.-N.-L.
  • Kelowna General Hospital, Kelowna, C.-B.

La Nouvelle-Écosse est la première administration au monde à adopter une loi obligeant le port du casque pour les skieurs et surfeurs des neiges de tous âges.

La fusion de SécuriJeunes Canada, Pensez d'Abord Canada, Communautés sécuritaires Canada et SAUVE-QUI-PENSE mène à la création de Parachute.

Rapport clé

  • Étude des blessures, Édition 2012 : Pleins feux sur la sécurité routière en matière de transport

2013

De la preuve à l'action :

  • Le SCHIRPT et le réseau PreVAiL lancent l'expansion du SCHIRPT pour la surveillance des blessures intentionnelles.
  • Les données du SCHIRPT de l'Hôpital de Montréal pour enfants contribuent au renversement de l'interdiction du port du turban au soccer québécois.

2014

Projet pilote
Le programme HEADS-ED du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario est lancé pour améliorer la collecte de données sur l'automutilation.

2015

  • 25e anniversaire du SCHIRPT
  • 2 800 000 dossiers du SCHIRPT
  • Plus de 100 études évaluées par des pairs publiées à ce jour. Les sujets varient des appareils de terrains de jeux aux traumatismes crâniens en passant par les véhicules tout-terrain, les sports et bien d'autres sujets encore.

Rapports clés

  • Rapport Cost of Injury in Canada produit par Parachute, le Conference Board du Canada et l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC)
  • Document Canadian Injury Prevention Resource produit par Parachute et financé par l'ASPC

2015 +

Élaboration et mise à l'essai d'un programme de surveillance syndromique des blessures du eSCHIRPT (règles de signalement précoce).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :